Amidonnier
Aide à la lecture d'une taxobox Amidonnier
 Triticum turgidum subsp. dicoccon
Triticum turgidum subsp. dicoccon
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Liliopsida
Sous-classe Commelinidae
Ordre Cyperales
Famille Cyperaceae
Genre Triticum
Espèce Triticum turgidum
Sous-espèce
Triticum turgidum subsp. dicoccon
(Schrank) Thell., 1918
Classification phylogénétique
Ordre Poales
Famille Poaceae
 Épillets

Épillets

D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

L'amidonnier (Triticum turgidum subsp. dicoccon) est une céréale à faible rendement appartenant au genre des blés (Triticum). C'est avec l'engrain la plus ancienne céréale domestiquée par l'homme, vers -7500, au Proche-Orient[1]. Elle était très largement cultivée dans l'Antiquité, mais elle n'est plus, aujourd'hui, qu'une céréale résiduelle que l'on ne trouve que dans les régions montagneuses d'Europe et d'Asie.

Il provient de l'amidonnier sauvage (Triticum dicoccoides). Celui-ci est également à l'origine du blé dur (Triticum durum), que l'homme a obtenu par sélection.

Il existe deux variétés d'amidonnier cultivé : l'amidonnier blanc, également appelé épeautre de mars ou épeautre de Tartarie, et l'amidonnier noir.

Sommaire

Taxinomie

De grandes similarités génétiques et morphologiques montrent que l'amidonnier sauvage est l'ancêtre de l'amidonnier domestiqué. Parce que les amidonniers sauvages et domestiqués sont interfertiles avec les autres blés tétraploïdes (en particulier avec le blé dur), certains taxinomistes considèrent que tous les blés tétraploïdes appartiennent à une seule espèce, le Turticum turgidum. Selon cette classification, l'amidonnier sauvage et l'amidonnier domestiqués sont considérés comme des sous espèces, et désignés respectivement comme Triticum turgidum L. subsp. Dicoccoides et Triticum turgidum L. subsp. Dicoccon. Chacune de ces dénominations est équivalentes, le second système se fondant sur les similarités génétiques (cf. Taxonomie du blé). Dans cette seconde classification, le blé dur est alors nommé Triticum turgidum L. subsp. Durum.

Synonyme

  • Triticum dicoccon Schrank
  • Triticum dicoccum Schrank (orthographe considéré comme erronée)

Morphologie

L'épi présente un axe fragile, aplati sur le sens du profil, aux barbes courtes et faibles pour l'amidonnier blanc, plus longues pour l'amidonnier noir. Le grain est vêtu, de couleur rougeâtre. les balles restent adhérentes au grain à la maturité, ce qui rend plus difficile la mouture. Le grain produit, cependant, une farine blanche et très riche en amidon -d'où le nom français de la céréale.

L’engrain ou petit épeautre (Triticum monococcum) est une plante de la famille des Poacées (graminées), première céréale domestiquée par l'homme, vers -7500, au Proche-Orient, avec le Blé amidonnier[1]. Appartenant au genre Triticum, c'est l'ancêtre du blé moderne.

L'engrain cultivé est une plante de petite taille, environ 70 cm. Les épillets contiennent généralement un seul grain (d'où le nom allemand d'Einkorn). C'est un blé « vêtu », à faible rendement, adapté aux sols pauvres et arides. Son cycle de végétation est très long et se déroule presque sur une année complète. La nécessité de le décortiquer réduit encore le rendement net puisque le taux de balle dans le grain est proche de 30 %.

Aspect général

Cette espèce est originaire d'Asie mineure (Anatolie, Mésopotamie). Elle était déjà cultivée environ 7500 ans avant Jésus-Christ. Sa culture était répandue en Europe, mais elle a fortement régressé depuis le début du XXe siècle. C'est désormais une culture relique.

Utilisation

Il est encore cultivé en Espagne pour l'alimentation du bétail (fourrage).

En Allemagne et en Suisse, on s'en sert pour fabriquer un type de bière, l'emmerbier, dont la recette s'apparente à celles des anciens Égyptiens ou Mésopotamiens.

Notes et références

  1. a et b Mazoyer et Roudart (2002), p. 105

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Lien externe



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Amidonnier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • amidonnier — ● amidonnier, amidonnière nom Fabricant d amidon. ● amidonnier, amidonnière adjectif Relatif à l amidon. ⇒AMIDONNIER, IÈRE, adj. et subst. A. Subst. masc., AGRIC. Variété de blé, proche du blé dur. Rem. Attesté ds Lar. encyclop. Lar. Lang. fr. et …   Encyclopédie Universelle

  • amidonnier — AMIDONNIER, ou AMIDONIER. subst. mascul. Faiseur et marchand d amidon …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • AMIDONNIER — s. m. Faiseur et marchand d amidon …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AMIDONNIER — n. m. Celui qui fabrique ou qui vend de l’amidon …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • amidonnier — (a mi do nié) s. m. Fabricant, marchand d amidon. ÉTYMOLOGIE    Amidon …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Amidonnier Sauvage — Amidonnier sauvage …   Wikipédia en Français

  • Amidonnier sauvage — Tritic …   Wikipédia en Français

  • Blé amidonnier — Amidonnier Amidonnier …   Wikipédia en Français

  • Emmer — Amidonnier Amidonnier …   Wikipédia en Français

  • Triticum dicoccon — Amidonnier Amidonnier …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”