Ames (Pas-de-Calais)

Ames

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ames (homonymie).
Ames

Ajouter une image

Ames#Héraldique
Détail
Administration
Pays France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Béthune
Canton Auchel
Code Insee abr. 62028
Code postal 62190
Maire
Mandat en cours
Marcel Cocq
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Artois-Lys
Démographie
Population 563 hab. (2006)
Densité 160 hab./km²
Géographie
Coordonnées 50° 32′ 33″ Nord
       2° 24′ 58″ Est
/ 50.5425, 2.41611111111
Altitudes mini. 52 m — maxi. 99 m
Superficie 3,51 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Ames est une commune française, située dans le département du Pas-de-Calais et la région Nord-Pas-de-Calais.

Sommaire

Géographie

Le village est situé sur les premiers contreforts de l'Artois. La majorité des habitations du village sont situées dans la vallée de la Nave qui est un affluent de la Clarence, elle-même affluent de la Lys. Le hameau de la Bellerie est situé sur l'amont de la rivière, le centre groupé autour de l'église Saint-Pierre est situé plus en aval. Plus à l'écart, à proximité de Ferfay se trouve le hameau communément appelé N°3 du nom de la "fosse" qui témoigne de l'exploitation du charbon dans la commune au début du XIXe siècle.Un ancien terril plat demeure d'ailleurs en place au hameau dit de N°3 (du nom du puits N°3 de la compagnie des mines de Ferfay ou puits Druon exploité de 1865 à 1929). Un autre terril se situait sur les hauteurs de la commune en direction de Auchy au Bois ainsi qu'un trou béant correspondant à l'ancien puits de mine. Ledit terril fut "rasé" dans les années 80 et le puits comblé. La Bellerie est voisine du village d'Amettes dont elle est séparée par la chaussée Brunehaut (ancienne voie romaine reliant Arras à Thérouanne).Le centre du village est contigu avec le hameau de Liérettes qui appartient à la commune de Lieres. Le village avait surtout une activité agricole: élevage bovin dans des prairies bocagères au fond de la vallée et cultures céréalières sur les hauteurs. La population autour dans les années 50-70 était constitué essentiellement d'agriculteurs et de mineurs. Après un exode rural important pendant les années 60-90, le village a tendance désormais à se repeupler par l'arrivée de jeunes couples désireux d'habiter à la campagne et acquéreurs de terrains à construire de moindre coût. Ames sert donc de village dortoir pour les travailleurs de petites villes alentour tels que Lillers, Auchel ou Arques (cristallerie).

Histoire

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
Henri Huchette
mars 1983 mars 2001 Guy Leroy
mars 2001 Juillet 2005 Christine Kurzawa
septembre 2005 à ce jour Marcel Cocq
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
610 639 611 601 555 518 563[1]
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Héraldique

Armes d'Ames

Les armes d'Ames se blasonnent ainsi : D’argent au chevron de sable accompagné de trois merlettes du même.[2]

Lieux et monuments

L'église de Ames

Construite au XIIe siècle l'église a été remaniée au début du XVIIe. Les travées du chœur et de la tour centrale ont été voûtées des l'origine. Le chœur est de style roman. Vers 1600 on reconstruisit le clocher et les parties hautes.

L'église du XIIe siècle a été classée Monument historique le 30 mai 1984.

Renseignements issus de : Mérimée, base de données du Ministère de la culture

Dans les années 1960,après Vatican II le chœur a été placé au milieu de l'édifice sous le clocher sous l'impulsion de l'abbé Louis Caroux. La coutume a alors voulu que les hommes assistent à l'office placés dans l'ancienne partie romane et les femmes en vis à vis dans la partie de l'édifice moins ancienne.

A ce jour (2007) la toiture est en très mauvais état et nécessite la réalisation de travaux importants.

MONUMENT AUX MORTS : Au centre du village, à l’intersection du chemin du Mont-Gut de la rue du Moulin et de la rue principale Conflits commémorés : 1870-1871, 1914-1918, 1939-1945, Algérie Sculpteur : Dégez Marbrier : Charles Henri Stimane (Auchel) Date d'inauguration : 10 juillet 1921, sous la présidence du sous-préfet de Béthune Texte de la dédicace :

  Aux enfants d’Ames
  morts pour la Patrie
  1914-1918

Matériaux employés : Granit Belge et Pierre de Soignies Dimensions du monument : 5 mètres de hauteur


           Liste des noms inscrits au monument aux morts :
       (entre parenthèse on trouvera les informations disponibles sur la fiche des morts pour la France]            
       [entre crochets on trouvera des informations trouvées dans les registres d'état-civil de naissance ou décès]
 

LECAT Casimir (Né le 23 avril 1894 à Ames. Soldat de 2e classe au 78e régiment d’infanterie. Matricule 2584, recrutement de Béthune. Mort pour la France le 24 janvier 1915, disparu au combat)

LEMORT Alfred (LEMORT Alfred-Félicien-Joseph. Né le 31 mai 1887 à Ames. Soldat de 2e classe au 362e régiment d’infanterie. Matricule 3446, recrutement de Béthune. Mort pour la France le 22 février 1916 à Haumont (Meuse), tué à l’ennemi) [fils de Frédéric Lemort, 39 ans, garde-champêtre, et de Camille Pruvost, 37 ans]

BRICHE Fernand (BRICHE Fernand-Joseph. Né le 27 mai 1890 à Ames. Soldat de 2e classe au 8e régiment d’infanterie. Matricule 3896, recrutement de Béthune. Mort pour la France le 5 mars 1916 à la ferme d’Haudremont (Meuse), tué à l’ennemi)

SCREYE Fernand

VASSEUR Arcade (Né le 25 janvier 1895 à Ames. Soldat de 2e classe au 150e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 3 mai 1916 à Fromeville (Meuse), tué à l’ennemi) [fils de Justin-Fortuné-Joseph Vasseur, 28 ans, forgeron et de Marie-Célestine-Joseph Lefebvre, 30 ans, ménagère]

VIGNACOURT Charles-Louis-Joseph (Né le 4 octobre 1895 à Ames. Soldat de 1re classe au 150e régiment d’infanterie. Matricule 1265, recrutement de Béthune. Mort pour la France le 5 juin 1916 (Meuse), tué à l’ennemi) [Louis Vignacourt, 50 ans, ouvrier mineur, et de Estelle DEQUIRE, 38 ans, ménagère]

FLAMENT Anatole-Liévin (Né le 24 mai 1896 à Ames. Soldat de 2e classe 48e régiment d’infanterie. Matricule 403, recrutement de Béthune. Mort pour la France le 11 août 1916 (Meuse), tué à l’ennemi) [fils de Jules Flament, 29 ans, ouvrier mineur, et de Noémi Lemort, 29 ans, ménagère]

BOULET Louis (BOULET Louis-Arthur-Joseph. Né le 15 juillet 1895 à Ferfay. Soldat de 2e classe au 73e régiment d’infanterie. Matricule 931, recrutement de Béthune. Mort pour la France le 7 septembre 1916 à Combles (Somme), tué à l’ennemi)

BEHAREL Léon (BEHAREL Léon-Paul-Joseph. Né le 27 janvier 1887 à Croix. Soldat de 2e classe au 278e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 7 novembre 1916 à Ablaincourt (Somme), tué à l’ennemi)

REGNIER Albert (Né le 9 novembre 1891 à Ames. Soldat de 2e classe au 16e bataillon de chasseurs à pied. Matricule 979, recrutement de Béthune. Mort pour la France le 16 mars 1917 (Allemagne), des suites de maladie contractée en captivité)

BLAREL François (BLAREL Eugène-François-Désiré. Né le 5 septembre 1886 à Ames. Sergent de 2e classe au 324e régiment d’infanterie. Matricule 979, recrutement de Béthune. Mort pour la France le 24 mai 1917 (Marne), des suites de blessures de guerre) [fils de Désiré Blarel, 48 ans, cultivateur et de Elise Dupuis, 39 ans]

MERLIER François (MERLIER François-Joseph. Né le 8 novembre 1883 à Ames. Soldat de 2e classe au 401e régiment d’infanterie. Matricule 62, recrutement de Béthune. Mort pour la France le 24 octobre 1916 (Meuse), tué à l’ennemi)

DECROIX Auguste (DECROIX Auguste-Louis-Joseph. Né le 9 août 1898 à Ames. Soldat de 2e classe au 201e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 21 juillet 1918 (Aisne), tué à l’ennemi) [fils de Euriale-François-Joseph Decroix, 31 ans, ouvrier mineur, et de Augustine Ducrocq, 32 ans, ménagère]

COCO Jean-Baptiste

DUCROCQ Valentin (DUCROCQ Valentin-Bertin-Joseph. Né le 21 septembre 1893 à Ames. Victime civile. Mort pour la France le 24 août 1918 à Ferfay (Pas-de-Calais), des suites de blessure lors d’un bombardement aérien) [fils de Hygin-Justin-Joseph Ducrocq, 29 ans, ouvrier mineur, et de Rosilna-Elise Dupuich, 34 ans, ménagère. Valentin s’est marié à Ames le 19 février 1916 avec Augustine-Eléonore-Joseph YVAIN]

DECROIX Casimir

DUVAL Michel 27 mars 1871

VISCART Albert (VISCART Albert-Rupert-Jules. Né le 3 octobre 1893 à Ames. Soldat de 2e classe au 43e régiment d’infanterie. Matricule 3057, recrutement de Béthune. Mort pour la France le 23 août 1914 ?, tué à l’ennemi) [fils de Paul Viscart, 27 ans, ouvrier mineur et de Catherine-Philomène Lefebvre, 23 ans, ménagère]

VISCART Emile (VISCART Emile-Amand-Joseph. Né le 22 février 1892 à Ames. Soldat de 2e classe au 43e régiment d’infanterie. Matricule 1598, recrutement de Béthune. Mort pour la France le 29 août 1914 (Aisne), tué à l’ennemi) [fils de Paul Viscart, 26 ans, ouvrier mineur, et de Catherine Lefebvre, 21 ans, ménagère]

WESTERLIN Henri (WESTERLIN Henri-Augustin-Joseph. Né le 11 mars 1884 à Ames. Caporal de 2e classe au 273e régiment d’infanterie. Matricule 720, recrutement de Béthune. Mort pour la France le 30 août 1914 (Aisne), tué à l’ennemi) [fils de Florentin Westerlin, 27 ans, cultivateur et de Marie Dupont, 28 ans, sans profession. Marié le 11 décembre 1909 à Henriette-Joséphine Ducrocq]

BOCQUILLON Augustin (BOCQUILLON Augustin-Benoit-Joseph. Né le 27 juin 1885 à Ames. Soldat de 2e classe au 745e régiment d’infanterie. Matricule 1288, recrutement de Béthune. Mort pour la France en septembre 1914 à Maubeuge (Nord), tué à l’ennemi) [fils de Louis Bocquillon, 38 ans, tailleur et de Cécile ROGER, 34 ans. Augustin s’est marié à Ames le 3 décembre 1912 à Rose Alloucherie]

LELEU Georges (LELEU Georges-Joseph. Né le 9 janvier 1884 à Ames. Soldat de 2e classe au 362e régiment d’infanterie. Matricule 631, recrutement de Béthune. Mort pour la France le 21 octobre 1914 (Meuse), tué à l’ennemi) [fils de Clémentin Leleu, 41 ans, cultivateur et de Marie Cossart, 34 ans, sans profession]

NUNS Louis (NUNS Louis-Jules-Joseph. Né le 18 mai 1884 à Auchy-au-Bois. Soldat de 2e classe au 73e régiment d’infanterie. Matricule 2252, recrutement de Béthune. Mort pour la France le 28 décembre 1914 (Marne), tué à l’ennemi)

BOULET Paul (BOULET Paul-François-Joseph. Né le 14 mai 1892 à Ames. Matricule 383, recrutement de Béthune. Mort pour la France le 10 novembre 1914 (Belgique), tué à l’ennemi) [fils de Boulet Benoît, 33 ans, cultivateur, et de Florine Prin, 27 ans, ménagère]

DUCROCQ Alfred (DUCROCQ Alfred-Joseph. Né le 15 août 1890 à Ames. Soldat de 2e classe au 1er régiment d’infanterie. Matricule 1752, recrutement de Béthune. Mort pour la France le 17 février 1915 (Marne), tué à l’ennemi) [fils de Alfred Ducrocq, 27 ans, ouvrier mineur et de Justine Decroix, 20 ans]

ALLOUCHERIE Gaston (ALLOUCHERIE Gaston-Emile-Joseph. Né le 4 novembre 1878 à Ames. Soldat de 2e classe au 204e régiment d’infanterie territorial. Matricule 2750, recrutement de Liévin. Mort pour la France le 15 mai 1915 à Bully-Grenay (Pas-de-Calais), tué à l’ennemi)

PRUVOST Jules

PRIN Elie (PRIN Elie-Elysée-Blaise-Joseph. Né le 2 mars 1895à Ames. Soldat de 2e classe au 128e régiment d’infanterie. Matricule 1212, recrutement de Béthune. Mort pour la France le 23 juin 1915 aux tranchées de Calonne (Meuse), disparu aux combats) [fils de Elysée Prin, 33 ans, machiniste, et de Estelle Lemort, 36 ans, ménagère]

SALINGUE Alexandre (SALINGUE Alexandre-Polycarpe-François. Né le 5 septembre 1890 à Ames. Soldat de 2e classe au 140e régiment d’infanterie. Matricule 1767, recrutement de Béthune. Mort pour la France le 25 septembre 1915 (Marne), tué à l’ennemi) [fils de François Salingue, 28 ans, cultivateur et de Marie Delbarre, 27 ans]

BOCQUILLON Léon

DEGAND Jules (DEGAND Jules-Ignace-Joseph. Né le 13 décembre 1893 à Ames. Soldat de 2e classe au 73e régiment d’infanterie. Matricule 4077, recrutement de Béthune. Mort pour la France le 20 octobre 1915 (Aisne), tué à l’ennemi) [fils de Igance-Joseph Degand, 26 ans, ouvrier mineur, et de Léontine-Marie-Joseph Pique, 27 ans, ménagère. Jules s’est marié à Ames le 21 juin 1913 avec Constance TESTE]

MERLIN Florent-Arsène-Joseph (Né le 31 octobre 1895 à Ames. Soldat de 2e classe au 9e bataillon de chasseurs à pied. Matricule 1170, recrutement de Béthune. Mort pour la France le 30 octobre 1915 (Marne), tué à l’ennemi) [fils de Jules Merlin, 55 ans, charpentier et de Rosalie Loison, 43 ans, ménagère]

AVEZ Arcade-Laurent (Né le 3 mai 1888 à Ames. Soldat de 2e classe au 11e Génie. Matricule 2444, recrutement de Béthune. Mort pour la France le 18 décembre 1915 (Somme), des suites de maladie contractée en service) [fils de Rémy Avez, 42 ans, cultivateur et de Marie Dupuich, 32 ans. Arcade s’est marié à Ames le 28 novembre 1911 à Marthe-Marie Thérache]

DUBOIS Abel (DUBOIS Abel-Frédéric-Joseph. Né le 5 décembre 1878 à Ames. Soldat de 1re classe au 1er régiment d’artillerie à pied. Mort pour la France le 18 novembre 1915 (Belgique), des suites de blessures de guerre)

1939-1945 : militaires : DECROIX Casimir LOISON Octave

Algérie : DUQUENNE René-Joseph-Eugène, né le 20 février 1937 à Ames, soldat de 2e classe au 3/18e régiment de dragons, mort pour la France le 18 novembre 1958 à l’hôpital de Bône

Victimes civiles : DESENNE Emile mort en déportation WESTERLIN Louis BAILLEUL Zélie BRANLY Victoric abattu par des soldats allemands


Une plaque commémorative a été déposée le 8 mai 1995 (à gauche du monument), à l’occasion du cinquantième anniversaire de la capitulation de l’Allemagne

Personnalités liées à la commune

Guy LEROY Maire Honoraire Chevalier ordre national du mérite officier palmes académiques

Voir aussi

.

Notes et références

Liens externes


  • Portail du Nord-Pas-de-Calais Portail du Nord-Pas-de-Calais
Ce document provient de « Ames ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ames (Pas-de-Calais) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”