Amerzone

L'Amerzone

L'Amerzone
L'Amerzone - logo FR.PNG

Éditeur Microïds
Concepteur Benoît Sokal

Date de sortie France 18 mars 1999
Genre Aventure
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PC, PlayStation
Contrôle Souris (PC)

Moteur Phoenix VR[1]

L'Amerzone (ou L'Amerzone : le Testament de l'explorateur) est un jeu vidéo édité par Microïds, sorti sur PC et PlayStation en 1999. C'est le premier jeu vidéo conçu par Benoît Sokal, qui est aussi créateur de bande dessinée.

Sommaire

Synopsis

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

Dans L'Amerzone, le joueur incarne un journaliste à l'identité inconnue. Au commencement, ce dernier se rend chez un très vieil explorateur habitant un phare, du nom d'Alexandre Valembois. Celu-ci, mourant après un long monologue destiné au jeune reporter, lui livre une tâche qui ne va pas sans sa part de mystère : aller en Amerzone, et "sauver les Oiseaux Blancs". En effet, Valembois a découvert l'Amerzone en 1934, dans sa jeunesse, et cette expédition ne s'est pas déroulée aussi bien que prévu. Le joueur apprendra par la suite de nombreuses informations sur ces oiseaux légendaires et rencontrera les deux personnes qui accompagnèrent ce voyageur ethnologue : le prêtre David Mackowski et le général Antonio Alvarez, devenu plus tard dictateur de l'Amerzone. Tout comme Valembois, ils décèderont juste après leur unique monologue destiné au joueur.

Les lieux du jeu

Le Phare

L'Ile des échoués

En réalité, cette île est un atoll dans lequel un grand nombre de cachalots ont élu domicile. Son nom lui a été donné en raison des nombreuses épaves qui s'y trouvent (bateaux, avions...) Nous y trouvons deux bâtiments. Le premier est un hangar à avion muni d'une pompe à carburant, le second est une épave de voilier réaménagée en bar. Là-bas, Valembois et son équipe perdirent leur Hydraflot à cause d'un heurt contre un cachalot, et durent se rendre en Amerzone avec un baleinier péruvien.

Le Pueblo

Le Pueblo est un village construit sur les fondements d'un ancien fort militaire bâtit autrefois par les conquistadors. L'unique voie de communication qui rejoint le village à la civilisation est une ligne de chemin de fer rouillée et en fin de vie. Du temps de Valembois, le Pueblo était un comptoir de commerce florissant, mais il fut vite colonisé par la milice d'Alvarez. Nous pouvons d'ailleurs trouver dans l'école, déserte, un buste du dictateur. C'est également là que le père Mackowski s'est installé, dans l'église près de la sépulture de Mékoumani, indienne amoureuse de Valembois.

Le Fleuve

Le Village

Le Marais

Le Temple

Les personnages

Alexandre Valembois

Alexandre Valembois est né le 28 juin 1904 à Paris. Après avoir réussi son doctorat en Zoologie et un agreg de biologie tropicale, il réalise une expédition en Amerzone de 1932 à 1934. Il met au point un véhicule permettant de rejoindre l'Amerzone : l'Hydraflot. Celui-ci, en fonction de disquettes q'on y insère ou encore de codes, peut changer d'utilité. Il peut en effet être un avion, un hélicoptère, un submersible, un planeur, un glisseur, un voilier...enfin, il est muni d'un grappin à l'avant qui lui permet soit d'avancer, soit d'aggriper un objet quelconque.

La faune d'Amerzone

L'oie d'Amerzone

L'oie d'Amerzone est un oiseau migrateur qui, durant l'hiver, se dirige vers le delta du fleuve Amerzone. Elle a un plumage qui va du gris au marron en passant par l'orangé.

Le Cafardus Horribilis

Ces insectes prolifèrent dans le village du Pueblo, et sont, pour les Indigènes amerzoniens, de véritables friandises. Nous pouvons donner les noms de certains d'entre eux comme le Vahori long, mince et grenat, ou encore le Coriscou, mauve auquel les indigènes attribuent des vertus appaisantes.

La flore d'Amerzone

Notes et références

  1. Archive du site 4X Technologies.com, présentant les produits de la société utilisant leurs moteurs de jeux.

Liens

Externes

Internes

  • Portail du jeu vidéo Portail du jeu vidéo
Ce document provient de « L%27Amerzone ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Amerzone de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Amerzone — Разработчик Microïds Издатель Ubisoft С …   Википедия

  • Amerzone — Infobox VG| title = Amerzone developer = Microïds publisher = Casterman Ubisoft designer = Benoît Sokal engine = released = 1999 genre = Adventure modes = Single player ratings = ESRB: E (Everyone) platforms = Windows, PlayStation media = 4 CD… …   Wikipedia

  • L'Amerzone — Le Testament de l explorateur Éditeur Microïds Concepteur Benoît Sokal …   Wikipédia en Français

  • L'Amerzone : le Testament de l'explorateur — L Amerzone L Amerzone Éditeur Microïds Concepteur Benoît Sokal Date de …   Wikipédia en Français

  • Atlantis Amerzone et cie — URL www.atlantisamerzoneetcie.com …   Wikipédia en Français

  • Syberia — Éditeur Windows (PC) : EUR Microïds AN The Adventure Company ASIE ChinaAVG, Typhoon Games …   Wikipédia en Français

  • Syberia (Nintendo DS) — Syberia Syberia Éditeur PC EUR Microïds AN The Adventure Company PlayStation 2 EUR …   Wikipédia en Français

  • Benoît Sokal — Pour les articles homonymes, voir Sokal. Benoît Sokal …   Wikipédia en Français

  • L'Île noyée — L’Île noyée Éditeur Micro Application Développeur White Birds Productions Concepteu …   Wikipédia en Français

  • L'ile noyée — L Île noyée L Île noyée Éditeur Micro Application Développeur White Birds Productions …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”