Kōkō
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Koko.
L'empereur Kōkō, illustration du Ogura Hyakunin Isshu.

L'empereur Kōkō (光孝天皇, Kōkō Tennō, 830-887) était le cinquante-huitième empereur du Japon, selon l'ordre traditionnel de la succession, et a régné de 884 à 887. Son nom personnel était prince Tokuyasu.

Sommaire

Généalogie

Kōkō était un fils de l'empereur Nimmyō.

Epouses et descendance

  • Princesse Hanshi,née en 833, fille du prince Nakano (fils de l'empereur Kammu),et d'une dame du clan Masamune; consort impériale en 884 ;titrée dame impériale en 887 ; impératrice douairière (kotaigo) en 898 ; morte en 900; mère de :
    • Prince Koretada, né 857, mort 922; père de
      • Minamoto no Kiyohira, né 877, mort 945
    • Prince Koresada, mort 903
    • Prince Motonaga, reçoit le nom de Minamoto; mort 883
    • Prince Sadami, né en 867 (empereur Uda)
    • Princesse Chushi (Tadako), née 854, morte 904; consort de l'empereur Seiwa
    • Princesse Kanshi, morte 914; consort de l'empereur Yozei
    • Princesse Yasuko, morte 925; consort de l'empereur Yozei
    • Princesse Ishi (Tameko), mariée son neveu l'empereur Daigo ; épouse impériale en 897; morte en 899.
  • Fujiwara no Kamiko, morte 898, fille de Fujiwara no Mototsune; épouse impériale (nyogo)
  • Taira no Motoko (Toshi), fille de Taira no Yoshikaze; épouse impériale (nyogo)
  • Fujiwara no Motoyoshi, fille de Fijiwara no Yamakage; épouse impériale (nyogo)
  • Shigeno no Naoko, concubine impériale (koi); mère de:
    • Princesse Shigeko, morte 916; princesse vestale d'Ise de 884 à 887
  • Une fille de Sanuki no Naganao, concubine impériale (koi); mère de:
    • Minamoto no Motomi, mort 908
  • Une fille de Fujiwara no Kadomune, concubine impériale (koi); mère de:
    • Minamoto no Koreshige, né 886, mort 941
  • Princesse Keishi, fille du Prince Masami; dame de la cour; mère de:
    • Princesse Bokushi, morte 903; princesse vestale de Kamo de 882 à 887
  • Sugawara no Ruishi, fille de Sugawara no Koreyoshi; dame de la cour; mère de:
    • Minamoto no Junshi, née 875; morte 925; mariée Fujiwara no Tadahira, fils de Fujiwara no Mototsune (880 + 949)
  • Une dame du clan Tajihi, dame de la cour; mère de:
    • Minamoto no Kanshi (Ayako), morte 908
  • Une dame du clan Fuse, dame de la cour; mère de:
    • Shigemizu no Kiyozane
  • de mères inconnues, l'empereur Koko eut 16 filles, qui reçurent le nom de Minamoto:
    • Minamoto no Washi (Kasuko), morte 947, mariée à son neveu l'empereur Daigo
    • Minamoto no Reishi
    • Minamoto no Onshi (Kusuko), morte 919
    • Minamoto no Takaiko
    • Minamoto no Renshi (Tsurako), morte 905
    • Minamoto no Reishi, morte 909
    • Minamoto no Saishi, morte 886
    • Minamoto no Kaishi
    • Minamoto no Mokushi, morte 902
    • Minamoto no Heishi, morte 906
    • Minamoto no Kenshi, morte 924
    • Minamoto no Shinshi, morte 917
    • Minamoto no Shushi, morte 912
    • Minamoto no Mitsuko
    • Minamoto no Kaishi, morte 910
    • Minamoto no Zenshi

Biographie

Après avoir déposé l'empereur Yōzei pour avoir tué l'un de ses vassaux en 884, Fujiwara no Mototsune met le prince Tokuyasu sur le trône à la place de son petit-neveu. Il devient alors l'empereur Kōkō et crée en 887 le titre de kampaku (régent d'un empereur adulte) pour Mototsune. La même année, ce dernier le dépose à son tour et son fils l'empereur Uda lui succède.

Kugyō (公卿)

Références

  • (fr) Louis Frédéric, Le Japon, dictionnaire et civilisation [détail des éditions] 
Précédé par Kōkō Suivi par
Yōzei
Imperial Seal of Japan.svg Empereur du Japon Transparent.gif
884-887
Uda

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Kōkō de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Koko — (nacida el 4 de julio de 1971 en San Francisco, California) es el nombre de una gorila adiestrada por la doctora Francine Penny Patterson y otros científicos de la Universidad de Stanford. La finalidad de su entrenamiento era poder comunicarse… …   Wikipedia Español

  • Koko — or KOKO may refer to:* Koko (gorilla), an ape who was trained to use Gorilla Sign Language * Emperor Kōkō, the 58th emperor of Japan * Koko language, name of several Khoisan languages * Koko the Clown, a cartoon character * KOKO (venue), formerly …   Wikipedia

  • Kôkô — Kōkō Pour les articles homonymes, voir Koko. L empereur Kōkō, illustration du Ogura Hyakunin Isshu. L empereur Kōkō (光孝天皇, Kōkō Tennō …   Wikipédia en Français

  • KoKo — le clown Koko le clown était un personnage d animation créé par les pionniers du genre Max et Dave Fleischer. Selon les films, le nom du personnage est orthographié Koko , KoKo ou Ko Ko . Portail de l’animation Ce document provient de « Koko le… …   Wikipédia en Français

  • Kōkō — Kōkō, Illustration aus einer Hyakunin Isshu Ausgabe (Edo Zeit) Kōkō (jap. 光孝天皇 Kōkō tennō; * 830; † 26. August 887) war der 58. Tennō von Japan (884–887). Er war der dritte Sohn des Nimmyō tennō …   Deutsch Wikipedia

  • Koko — (женское имя) Аист. Японские имена. Словарь значений …   Словарь личных имен

  • Koko — (franz. coco), eine Art Süßholz oder Lakritzenwasser …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • kōkō — *kōkō germ., stark. Femininum (ō): nhd. Kiefer ( Maskulinum); ne. jaw; Rekontruktionsbasis: an., mnd.; Etymologie: s. ing. *gi̯eu , *geu , *g̑i̯eu …   Germanisches Wörterbuch

  • kōkō- Ⅰ — *kōkō , *kōkōn germ., schwach. Femininum (n): nhd. Kufe ( Femininum) (1); ne. runner (Neutrum); Rekontruktionsbasis: mnd., ahd.; Etymologie: s. ing. *g̑egʰ …   Germanisches Wörterbuch

  • kōkō- Ⅱ — *kōkō , *kōkōn, *kōka , *kōkan germ., schwach Maskulinum (n): nhd. Kuchen; ne. cake; Rekontruktionsbasis: got., mnd., ahd.; Etymologie: vergleiche idg. *gag …   Germanisches Wörterbuch

  • KoKo — Der Bereich Kommerzielle Koordinierung (auch unter der Kurzform KoKo bekannt) war eine 1966 im Ministerium für Außenhandel der DDR eingerichtete Abteilung, die vor allem der Beschaffung von Devisen diente. Inhaltsverzeichnis 1 Geschichte 1.1… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”