153-94-6

153-94-6

Tryptophane

Tryptophane
Structure du L-tryptophane
Structure du L-tryptophane
Général
Nom IUPAC acide (S)-2-amino-3-(1H-indol-3-yl)propanoïque
Synonymes W, Trp
No CAS 73-22-3 (L)
153-94-6 (D)
No EINECS 200-795-6 (L)
Code ATC N06AX02
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C11H12N2O2  [Isomères]
Masse molaire 204,2252 gmol-1
C 64,69 %, H 5,92 %, N 13,72 %, O 15,67 %,
Propriétés physiques
T° fusion 290,5 °C (décomposition)
Propriétés biochimiques
Codons UGG
Acide aminé essentiel oui
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.
Tryptophane.jpg

Le tryptophane est un acide aminé, qui dans sa configuration lévogyre (L-tryptophane) est l'un des 20 acides aminés constituant des protéines. Dans le code génétique, il est codé par le codon UGG. Il s'agit d'un acide aminé essentiel pour l'homme, c'est-à-dire qu'il doit être apporté par l'alimentation.

Il est aromatique, apolaire et hydrophobe (comme la phénylalanine). Très fragile, il est détruit par les acides minéraux, et ne peut être isolé dans les hydrolysats acides des protéines. C'est un acide aminé contenant un hétérocycle indole qui lui confère de propriétés spectroscopiques d'absorption et de fluorescence dans l'UV. En dehors de son utilisation dans la biosynthèse des protéines, c'est le précurseur d'autres composés importants comme la sérotonine, la mélatonine, la bufoténine, etc.

Dans l'organisme humain, le tryptophane est indispensable et représente environ 1 % des acides aminés présents dans les protéines (le plus rare des 20 acides aminés). Le tryptophane est le précurseur de l’hormone du sommeil, la mélatonine. Certains constituants alimentaires facilitent dans notre organisme la synthèse de sérotonine, neuromédiateur qui régule notre humeur, notre comportement alimentaire et nous prépare au sommeil. Certaines situations physiologiques comme un régime hypocalorique par exemple, peuvent entraîner une baisse de sécrétion de la sérotonine, souvent responsable de stress, de fatigue psychique, de troubles du sommeil. Certains aliments sont riches en tryptophane : œufs, noix de coco, lactosérum ; d'autres en sont pauvres : maïs, carottes, chou.

Dans le cerveau, le tryptophane est hydroxylé par une enzyme et transformé en 5-hydroxytryptophane. Ce 5-HTP est décarboxylé (en présence de vitamine B6) pour donner la sérotonine. Des suppléments de tryptophane et de son métabolite le 5-hydroxytryptophane ou 5-HTP favorisent la sécrétion de sérotonine. Plusieurs études ont établi leur intérêt dans le traitement de la dépression.

En 1989, la compagnie japonaise Showa Denko commercialisa aux États-Unis du tryptophane comme supplément alimentaire produit par manipulation génétique d'une bactérie. On assista alors à une épidémie d’une nouvelle et mystérieuse maladie, le syndrôme éosinophilie-myalgie (EMS, eosinophilia-myalgia syndrome) qui causait des douleurs musculaires[1]. Par la suite, on relia cette maladie à la consommation du tryptophane transgénique, imputable à une mauvaise filtration qui laissait passer un contaminant [2]. Ce tryptophane tua 37 personnes et en rendit 1,500 autres infirmes. Il s'agit d'une véritable catastrophe industrielle liée au premier produit obtenu par manipulation génétique commercialisé .

Sommaire

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

Notes et références

  1. L-tryptophan implicated in human eosinophilia-myalgia syndrome causes fasciitis and perimyositis in the Lewis rat., L J Crofford et al.; J Clin Invest., 1990 , Vol. 86(5), pp. 1757–1763. DOI:10.1172/JCI114902.
  2. An Investigation of the Cause of the Eosinophilia-Myalgia Syndrome Associated with Tryptophan Use, Belongia et al.; The New England Journal of Medicine, 1990, Vol. 323(6), pp. 357-365)


Acide aminé

Ala | Arg | Asn | Asp | Cys | Glu | Gln | Gly | His | Ile | Leu | Lys | Met | Phe | Pro | Ser | Thr | Trp | Tyr | Val
Acide aminé essentiel | Protéine | Peptide | Code génétique



  • Portail de la biochimie Portail de la biochimie
  • Portail de la chimie Portail de la chimie
Ce document provient de « Tryptophane ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 153-94-6 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 153 av. J.-C. — 153 Années : 156 155 154   153  152 151 150 Décennies : 180 170 160   150  140 130 120 Siècles : IIIe siècle …   Wikipédia en Français

  • 153 — Années : 150 151 152  153  154 155 156 Décennies : 120 130 140  150  160 170 180 Siècles : Ier siècle  IIe siècle  …   Wikipédia en Français

  • 153 — Portal Geschichte | Portal Biografien | Aktuelle Ereignisse | Jahreskalender ◄ | 1. Jahrhundert | 2. Jahrhundert | 3. Jahrhundert | ► ◄ | 120er | 130er | 140er | 150er | 160er | 170er | 180er | ► ◄◄ | ◄ | 149 | 150 | 151 | 152 | …   Deutsch Wikipedia

  • -153 — Années : 156 155 154   153  152 151 150 Décennies : 180 170 160   150  140 130 120 Siècles : IIIe siècle av. J.‑C.  …   Wikipédia en Français

  • 153 AH — New page: 153 AH is a year in the Islamic calendar that corresponds to 769 ndash; 770 CE.yearbox width = 500 in?= cp=1st century AH153 AH is a year in the Islamic calendar that corresponds to 769 ndash; 770 CE.yearbox width = 500 in?= cp=1st… …   Wikipedia

  • 153-18-4 — Rutoside Rutoside Général Nom IUPAC 2 (3,4 dihydroxyphenyl) 4,5 dihydroxy 3 [3,4,5 trihydroxy 6 [(3,4,5 trihydroxy 6 methyl oxan 2 yl)oxymethyl] oxan 2 yl]oxy chrom …   Wikipédia en Français

  • 153 — Este artículo trata sobre el año 153. Para otros usos de ese número, véase Ciento cincuenta y tres. Años: 150 151 152 – 153 – 154 155 156 Décadas: Años 120 Años 130 Años 140 – Años 150 – Años 160 Años 170 Años 180 …   Wikipedia Español

  • 153 a. C. — Años: 156 a. C. 155 a. C. 154 a. C. – 153 a. C. – 152 a. C. 151 a. C. 150 a. C. Décadas: Años 180 a. C. Años 170 a. C. Años 160 a. C. – Años 150 a. C. – Años 140 a. C. Años 130 a. C. Años 120 a. C. Siglos …   Wikipedia Español

  • 153-61-7 — Céfalotine Céfalotine Général No CAS …   Wikipédia en Français

  • 153-76-4 — Gallamine Gallamine Général Nom IUPAC N [2 [2,3 bis (2 diéthylaminoéthoxy)phénoxy]éthyl] N éthyl éthanamine …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.