Amedee Pichot

Amédée Pichot

Amédée Pichot, né à Arles le 5 novembre 1795 et à Paris mort en 1877, est un romancier, historien et traducteur français.

Reçu docteur en médecine à Montpellier en 1817, il se trouna vers la littérature et plus particulièrement l'histoire littéraire anglaise. Il fut rédacteur au Mercure du XIXe siècle, à la Revue de Paris et à la Revue britannique à partir de 1840[1]. Traducteur prolifique, il a notamment traduit les œuvres complètes de Lord Byron ainsi que nombre d'œuvres de Charles Dickens, Sheridan, William Makepeace Thackeray et Edward Bulwer-Lytton.

Principales publications

  • Essai critique sur le gaz hydrogène et les divers modes d'éclairage artificiel, avec Charles Nodier (1823)
  • Voyage historique et littéraire en Angleterre et en Écosse (3 volumes, 1825)
  • Essai sur le génie et le caractère de Lord Byron (1827)
  • The Living poets of England (2 volumes, 1827)
  • Le Perroquet de Walter Scott. Esquisses de voyages. Légendes, romans, contes biographiques et littéraires (2 volumes, 1834)
  • Monsieur de l'Étincelle, ou Arles et Paris, roman de la vie moderne (2 volumes, 1837)
  • Galerie des personnages de Shakespeare, avec des analyses, par Amédée Pichot, et une notice biographique par Old Nick (1844)
  • Jeanne de Walbourg (1845)
  • Le Dernier roi d'Arles, épisode des grandes chroniques arlésiennes, comprenant les légendes du lion, du cheval et de la Tarasque, précédé d'un essai historique sur la ville d'Arles (1848)
  • L'Irlande et le Pays de Galles, esquisses de voyages, d'économie politique, d'histoire, de biographie, de littérature (2 volumes, 1850)
  • Charles-Quint, chronique de sa vie intérieure et de sa vie politique, de son abdication et de sa retraite dans le cloître de Yuste (1854)
  • Les Mormons (1854)
  • Les Poètes amoureux, épisodes de la vie littéraire. Milton, Pope, Cowper, Chatterton, Canova (1858)
  • Sir Charles Bell, histoire de sa vie et de ses travaux (1858)
  • Arlésiennes : chroniques, légendes, contes et souvenirs biographiques et littéraires (1860)
  • L'Écolier de Walter Scott, contes biographiques (1860)
  • La Belle Rebecca (1864)
  • Le Cheval rouge (1869)
  • Un enlèvement, nouvelles (1860)
  • Jeanne, ou le Dévouement filial (1861)
  • La Femme du condamné, scènes de la vie australienne (1862)
  • Souvenirs intimes sur M. de Talleyrand (1870)
Traductions
  • Lord Byron : Œuvres complètes (10 volumes, 1819-1821)
  • Thomas Moore : Lalla Roukh, ou la Princesse mogole (2 volumes, 1820)
  • Walter Scott : Lettres de Paul à sa famille écrites en 1815, suivies de la Recherche du bonheur, conte (3 volumes, 1822)
  • John Lingard : Histoire d'Angleterre, en collaboration (21 volumes, 1825-1838)
  • Edward Bulwer-Lytton : Les Derniers Jours de Pompéi (2 volumes, 1834)
  • Edward Bulwer-Lytton : L'Étudiant, contes, nouvelles, et esquisses littéraires (2 volumes, 1835)
  • Sheridan : La Duègne (1835)
  • Sheridan : La Critique, ou la Répétition d'une tragédie (1835)
  • Sheridan : L'École de la médisance (1835)
  • David Garrick : Le Mariage clandestin (1835)
  • James Shirley : Les Sœurs (1835)
  • Ben Jonson : Volpone ou le Renard (1835)
  • William Hickling Prescott : Les Aztèques (1846)
  • William Hickling Prescott : Histoire de la conquête du Mexique, avec un tableau préliminaire de l'ancienne civilisation mexicaine, et la vie de Fernand Cortés (1846)
  • Charles Dickens : Contes de Noël (3 volumes, 1847-1853)
  • Charles Dickens : Le Neveu de ma tante, histoire personnelle de David Copperfield (3 volumes, 1851)
  • Edward Bulwer-Lytton : La Famille Caxton (1853)
  • Basil Hall : Scènes de la vie maritime (1853)
  • William Makepeace Thackeray : Le Diamant de famille et La Jeunesse de Pendennis (1855)
  • Thomas Babington Macaulay : Histoire du règne de Guillaume III pour faire suite à l'histoire de la Révolution de 1688 (4 volumes, 1857-1861)
  • John Wilson Croker : Les Derniers Jours de Louis-Philippe (1858)
  • Basil Hall : Scènes du bord et de la terre ferme (1858)
  • William Makepeace Thackeray : Œuvres diverses. Biographies, essais historiques, critiques et littéraires (1860)
  • Edward Bulwer-Lytton : Qu'en fera-t-il ? (2 volumes, 1860)
  • Charles Dickens : Historiettes et récits du foyer (1862)
  • Charles Dickens : Les Contes d'un inconnu (1863)
  • Dinah Craik : John Halifax, gentleman (2 volumes, 1863)
  • William Makepeace Thackeray : Morgiana. Le Chevalier déshérité (2 volumes, 1864)
  • Charlotte Mary Yonge : La Colombe dans le nid de l'aigle (1867)
  • William Godwin : Caleb William, ou les Choses comme elles sont (2 volumes, 1868)
  • Charles Dickens : Contes pour le jour des Rois (1869)
  • Dinah Craik : Maîtresse et servante (1872)
  • Neil Campbell : Napoléon à l'île d'Elbe, chronique des événements de 1814 et 1815, d'après le Journal du colonel sir Neil Campbell, le Journal d'un détenu, et autres documents inédits ou peu connus, pour servir à l'histoire du Premier Empire et de la Restauration (1873)
  • Bret Harte : Scènes de la vie californienne et esquisses de mœurs transatlantiques (1873)

Notes et références

  1. La Revue britannique parut de 1825 à 1840. Elle proposait un choix d'articles traduits des revues de Grande-Bretagne, sur la littérature, les beaux-arts, les inventions et idées nouvelles, des récits de voyages ; les arts industriels, l'agriculture, la géographie, le commerce, l'économie politique, les finances. M. Saulnier, Directeur de la publication Paris. Au bureau du Journal, Rue des Bons-Enfans, N° 21; Chez Dondey-Dupré père et fils; imp.-lib., Rue Richelieu, N° 47 bis, ou rue Saint-Louis, N° 46, au Marais. 1833. (Kathleen Jones La Revue britannique son histoire et son action littéraire- Editions Droz –1939)
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
Ce document provient de « Am%C3%A9d%C3%A9e Pichot ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Amedee Pichot de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Amédée Pichot — Amédée Pichot, né à Arles le 5 novembre 1795, mort à Paris en 1877, est un romancier, historien et traducteur français. Sommaire 1 Parcours 2 Principales publications 3 Bibliographie …   Wikipédia en Français

  • Amedee — Amédée Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Amédée est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Prénom 2 Saints chrétiens …   Wikipédia en Français

  • Amédée — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Amédée est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Prénom 2 Saints chrétiens …   Wikipédia en Français

  • Pichot — (spr. Pischo), Amedée, geb. 1795 in Aix lebte in seiner Jugend als Schriftsteller in Paris, war eine Zeitlang Redacteur des Mercure de France, dann Herausgeber u. Eigenthümer der Revue de Paris; er schr.: Voyage en Angleterre et en Ecosse, Par.… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Chronologie de la vie d'Honoré de Balzac — Honoré de Balzac, né Honoré Balzac[1],[2],[3], à Tours le 20 mai 1799 (1er prairial an VII) et mort à Paris le 18  …   Wikipédia en Français

  • Пишо, Амедей — Амедей Пишо (фр. Joseph Jean Marie Charles Amédée Pichot; 5 ноября 1795(17951105), Арль  1877, Париж)  французский литератор, переводчик и редактор. Изучал медицину в Монпелье, получив в 1817 году диплом врача, однако… …   Википедия

  • Emile Daurand-Forgues — Paul Émile Daurand Forgues Paul Émile Daurand Forgues (20 avril 1813 Paris 25 octobre 1883 Cannes ) connu sous le pseudonyme d’ Old Nick est un journaliste, critique littéraire et écrivain français du XIXe siècle Sommaire 1 Biographie 2… …   Wikipédia en Français

  • Paul-Émile Daurand-Forgues — Paul Émile Daurand Forgues, né le 20 avril 1813 à Paris, mort le 25 octobre 1883 à Cannes, également connu sous les pseudonymes d’Old Nick et de Tim, est un journaliste, critique littéraire et écrivain français du… …   Wikipédia en Français

  • Lion — For other uses, see Lion (disambiguation). Lion[1] Temporal range: Early Pleistocene to recent …   Wikipedia

  • Andrea Camilleri — Pour les articles homonymes, voir Camilleri. Andrea Camilleri en 2010 Andrea Camilleri, né le 6 septembre  …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”