Ame no Uzume

Uzume

Ame no Uzume no Mikoto (ou simplement Uzume), aussi appelée Okame ou Otofuku, est la divinité de la Gaité et de la Bonne Humeur. Elle a aidé les Dieux à extraire Amaterasu (la Déesse Soleil) hors de la caverne d'Iwayado où elle s'est réfugiée, plongeant la Terre dans l'obscurité[1].

Sa représentation dans l'art japonais est celle d'une personne éternellement souriante, joufflue, avec une petite bouche et un large front agrémenté de deux taches noires de part et d'autre de la médiane. Ses cheveux sont ramassés en deux bandeaux sur les tempes.

L'aspect de son visage varie quelque peu lorsqu'elle est représentée sous forme de netsuke ou de masque du théâtre ou de danse kagura, mais son expression enjouée autant que moqueuse ne manque jamais. Uzume se prête à toutes sortes de représentations humoristiques avec divers instruments ou enroulée autour d'un bâton ou d'une flèche (allusion à sa fameuse danse devant la grotte d'Iwayado). Elle est également dépeinte comme légèrement vêtue ou les jambes pliant sous son poids ou encore jetant des pois secs sur des démons (oni) lors du festival de Setsubun[2].

Son nom occasionnel d'Otafuku est une allusion au charme qu'elle a déployé en direction du Dieu Saruta-hiko lorsque ce dernier tenta de s'opposer au retour sur Terre de Ninigi. Elle est alors représentée frappant le long nez de Saruta-hiko, souvent représenté sous la forme d'un tengu, tout en se voilant la face avec la manche de son kimono. Par la suite elle se maria avec lui.

Notes

  1. Pour de plus amples détails, voir le chapitre Iwayado, la retraite du Soleil dans l'article consacré à la Mythologie japonaise
  2. Setsubun est le festival qui marque le début du printemps dans le calendrier lunaire. La projection de pois est censée repousser les mauvais esprits et favoriser la bonne fortune dans la maisonnée. Ce geste est accompagné des cris « Fuku wa uchi, oni wa soto » (« Le bonheur dedans, les mauvais esprits dehors »).

Bibliographie

  • (en) Henri L. Joly, Legend in Japanese Art, Charles E. Turtle Company of Rutland, Vermont & Tokyo, 1928 (réimpression 1967, 5e édition 1976)
  • (en) Reikichi Ueda adapté par Raymond Bushell, The Netsuke Handbook, Charles E. Turtle Company of Rutland, Vermont & Tokyo, 1961



  • Portail du Japon Portail du Japon
Ce document provient de « Uzume ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ame no Uzume de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ame-no-Uzume — Saltar a navegación, búsqueda Tabla en un templo dedicado a Ama no Uzume Ama no Uzume es la diosa (kami) de la felicidad, la fertilidad y la danza. Ella fue, en gran parte, responsable de la salida de Amaterasu fuera de su caverna. El hermano de… …   Wikipedia Español

  • Ame-no-Uzume — Uzume Ame no Uzume no Mikoto (ou simplement Uzume), aussi appelée Okame ou Otofuku, est la divinité de la Gaité et de la Bonne Humeur. Elle a aidé les Dieux à extraire Amaterasu (la Déesse Soleil) hors de la caverne d Iwayado où elle s est… …   Wikipédia en Français

  • Ame no uzume — Uzume Ame no Uzume no Mikoto (ou simplement Uzume), aussi appelée Okame ou Otofuku, est la divinité de la Gaité et de la Bonne Humeur. Elle a aidé les Dieux à extraire Amaterasu (la Déesse Soleil) hors de la caverne d Iwayado où elle s est… …   Wikipédia en Français

  • Ame-no-Uzume — nihongo|Ame no Uzume no mikoto|天宇受売命, 天鈿女命 is the goddess of dawn and revelry in the Shinto religion of Japan. She famously relates to the tale of the missing sun deity, Amaterasu. Her name can also be pronounced as Ama no Uzume.Amaterasu s… …   Wikipedia

  • Ame-no-Uzume — Amenouzume (jap. アメノウズメ; auch Ame no uzume no kami oder Ame no uzume no mikoto (Kojiki und Nihonshoki); Karl Florenz übersetzt den Namen mit „das abschreckende Weib des Himmels“) ist ein weiblicher Kami in der Mythologie des Shintō. Der Tanz der… …   Deutsch Wikipedia

  • Ame-no-uzume — Amenouzume (jap. アメノウズメ; auch Ame no uzume no kami oder Ame no uzume no mikoto (Kojiki und Nihonshoki); Karl Florenz übersetzt den Namen mit „das abschreckende Weib des Himmels“) ist ein weiblicher Kami in der Mythologie des Shintō. Der Tanz der… …   Deutsch Wikipedia

  • Ame no Uzume — Amenouzume (jap. アメノウズメ; auch Ame no uzume no kami oder Ame no uzume no mikoto (Kojiki und Nihonshoki); Karl Florenz übersetzt den Namen mit „das abschreckende Weib des Himmels“) ist ein weiblicher Kami in der Mythologie des Shintō. Der Tanz der… …   Deutsch Wikipedia

  • Ama-no-Uzume — Amenouzume (jap. アメノウズメ; auch Ame no uzume no kami oder Ame no uzume no mikoto (Kojiki und Nihonshoki); Karl Florenz übersetzt den Namen mit „das abschreckende Weib des Himmels“) ist ein weiblicher Kami in der Mythologie des Shintō. Der Tanz der… …   Deutsch Wikipedia

  • Ama no Uzume — Amenouzume (jap. アメノウズメ; auch Ame no uzume no kami oder Ame no uzume no mikoto (Kojiki und Nihonshoki); Karl Florenz übersetzt den Namen mit „das abschreckende Weib des Himmels“) ist ein weiblicher Kami in der Mythologie des Shintō. Der Tanz der… …   Deutsch Wikipedia

  • Uzume — Statue d Uzume Ame no Uzume no Mikoto (ou simplement Uzume), aussi appelée Okame ou Otofuku, est la divinité de la Gaité et de la Bonne Humeur. Uzume est notamment connue pour avoir, au moyen d une danse érotique, aidé les Dieux à ramener la… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”