Ambroise-Marie Carré
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Pierre-Marie Carré.

Ambroise-Marie Robert Carré[1] (25 juillet 1908 à Fleury-les-Aubrais - 15 janvier 2004 à Ancourt) est un homme d'Église et écrivain français.

Sommaire

Biographie

Robert-Ambroise-Marie Carré a suivi ses études à l'Institution Notre-Dame de Sainte-Croix de Neuilly. Il est attiré par la Chine et les Missions étrangères, avant d'entrer dans l'Ordre de saint Dominique en 1926, enthousiasmé par la lecture de Lacordaire et de recevoir l'ordination sacerdotale en 1933. Il appartint à la Communauté religieuse de La Tour-Maubourg des Dominicains de la Province de Paris.

De 1936 à 1939, il est rédacteur en chef de la Revue des Jeunes. Pendant l'Occupation, le père Carré sauve de très nombreuses personnes en danger, conduite exemplaire qui lui vaut la Légion d'honneur et la Croix de guerre après la Libération. De 1947 à 1959, il est aumônier de l’Union catholique du théâtre et de la musique chargée de la paroisse du spectacle, future Aumônerie des artistes (où il y côtoie Maurice Chevalier, Madeleine Renaud, Jean-Louis Barrault, Louis de Funès qui était un homme de grande foi puis Jean Cocteau, Ionesco, Julien Green, Charles de Gaulle et bien d'autres personnes). Il organise des pèlerinages à Rome avec eux et des Petits frères des pauvres. De 1959 à 1966, il prêche huit carêmes à Notre-Dame de Paris[2].

En 1964, il est appelé par le pape Paul VI à donner les exercices spirituels au Vatican. À partir de 1966, il prêche souvent sur France-Culture. Il prêche à Rouen pour la commémoration de la mort de Jeanne d'Arc et donne aussi des conférences, par exemple au Casino de Deauville[3].

Prêtre catholique dominicain, il est résistant pendant la Seconde Guerre mondiale et contribue à sauver de nombreuses personnes persécutées sous le gouvernement de Vichy. Il fit partie alors « club des 22 », le club des résistants composé de 22 personnes dont Pierre Messmer et Roland Dumas.

Grand prédicateur et auteur de nombreux ouvrages sur la foi catholique, il est élu membre de l'Académie française en 1975.

Il avait sur son bureau un gros panneau, de dix centimètres, avec écrit en gros caractères sa devise : « Souviens-toi d’aimer ». Il repose au Cimetière du Montparnasse, 9e division[4].

Œuvres

Compléments

Bibliographie

  • Souviens-toi d'aimer, Hommage au Père Carré (1908-2004), textes qui furent prononcés à la cathédrale de Paris le 22 janvier 2004 pour ses obsèques, mars 2004, éditions Le Cerf, (ISBN 2-204-07528-0)

Liens externes

Médias

Références

  1. Les prénoms sont donnés dans cet ordre dans le Who's Who in France, édition 1990-1991. Le site de l'Académie française donne pour prénoms « Robert-Ambroise-Marie ». Tous ses ouvrages sont parus sous le nom « Ambroise-Marie Carré » ou « A. M. Carré ». Dans son discours de réception, René Girard qui lui succède à l'Académie française ne l'appelle pas autrement qu'Ambroise-Marie Carré.
  2. Photographie Le Révérend Père Ambroise Marie Carré (1908-2004), prêchant à Notre-Dame de Paris. LIP-6853-001 sur Paris en images, 16 février 1959. Consulté le 12 Novembre 2009
  3. Frère Ambroise-Marie Carré, par son neveu, le frère Paul-Dominique Marcovits sur site des Dominicains, 16 février 1959. Consulté le 12 Novembre 2009
  4. CARRÉ Ambroise-Marie (1908-2004) sur site personnel de Philippe Landru, 14 janvier 2009. Consulté le 12 Novembre 2009


Précédé par
Jean Daniélou
Fauteuil 37 de l’Académie française
1975-2004
Suivi par
René Girard

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ambroise-Marie Carré de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Robert-Ambroise-Marie Carre — Ambroise Marie Carré Ambroise Marie Robert Carré[1] (25 juillet 1908 à Fleury les Aubrais 15 janvier 2004 à Ancourt) est un homme d Église et écrivain français. Prêtre catholique dominicain, il est résistant pendant la Seconde …   Wikipédia en Français

  • Robert-Ambroise-Marie Carré — Ambroise Marie Carré Ambroise Marie Robert Carré[1] (25 juillet 1908 à Fleury les Aubrais 15 janvier 2004 à Ancourt) est un homme d Église et écrivain français. Prêtre catholique dominicain, il est résistant pendant la Seconde …   Wikipédia en Français

  • Robert-ambroise-marie carré — Ambroise Marie Carré Ambroise Marie Robert Carré[1] (25 juillet 1908 à Fleury les Aubrais 15 janvier 2004 à Ancourt) est un homme d Église et écrivain français. Prêtre catholique dominicain, il est résistant pendant la Seconde …   Wikipédia en Français

  • Robert-Ambroise-Marie Carré — OP ( July 25 1908 January 152004 ) was a Catholic priest, author and member of the French Academy. Born in Fleury les Aubrais in Loiret, France, Carré studied at l’école Saint Joseph and the collège Sainte Croix de Neuilly before entering the… …   Wikipedia

  • Robert-Ambroise-Marie Carré — OP (* 25. Juli 1908 in Fleury les Aubrais, Département Loiret; † 15. Januar 2004 in Ancourt, Département Seine Maritime) war ein katholischer Geistlicher der Dominikaner, der 1975 Mitglied der Académie française wurde. Leben Nach dem Besuch der… …   Deutsch Wikipedia

  • Pierre-Marie Carré —  Ne doit pas être confondu avec Ambroise Marie Carré. Pierre Marie Carré Biographie …   Wikipédia en Français

  • Carre (homonymie) — Carré (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Carré (Homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Carré — ist das französische Wort für Quadrat und bezeichnet: Cercle et Carré, ehemalige Pariser Künstlergruppe und Herausgeber der gleichnamigen Zeitschrift Maison Carrée, „rechteckiges Haus“ in Nîmes Carré ist der Familienname folgender Personen:… …   Deutsch Wikipedia

  • Carré — is a French word, which means square and is associated with the following:People named Carré by surname *Antoine Carré (guitarist), baroque guitarist and composer *John le Carré, pseudonym of English writer David John Moore Cornwell *Isabelle… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”