Ambleteuse

50° 48′ 37″ N 1° 36′ 26″ E / 50.8102777778, 1.60722222222

Ambleteuse
Image illustrative de l'article Ambleteuse
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Boulogne-sur-Mer
Canton Marquise
Code commune 62025
Code postal 62164
Maire
Mandat en cours
Paul Malahude
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de la Terre des Deux Caps
Démographie
Population 1 829 hab. (2006)
Densité 336 hab./km²
Géographie
Coordonnées 50° 48′ 37″ Nord
       1° 36′ 26″ Est
/ 50.8102777778, 1.60722222222
Altitudes mini. 0 m — maxi. 77 m
Superficie 5,45 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Ambleteuse est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais et la région Nord-Pas-de-Calais. Commune littorale bordant la Manche, elle fait partie du Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale et se situe entre Boulogne-sur-Mer et Calais, à l'embouchure de la Slack. Elle possède une importante richesse écologique, est bien desservie et a développé son tourisme, avec une majorité de résidences secondaires sur son territoire. Au cours de l'histoire, elle a été un lieu stratégique pour Jules César, Henri VIII, Vauban, Napoléon qui y ont fait construire des places fortes ou des ports, au cours des conflits entre la France et l'Angleterre. Le fort Mahon, construit sous Louis XIV, est classé monument historique.

Sommaire

Géographie et environnement

Accès et transports

La commune se situe entre Boulogne-sur-Mer et Calais, au bord de la Manche. Elle est desservie par une route départementale (route du littoral), et est située à proximité de l'autoroute A16 (reliant Rouen à Dunkerque). Les habitants peuvent accéder à la gare TER de Wimille / Wimereux, ou aux gares de Calais Fréthun (TGV / Eurostar) et Boulogne (trains corails).

Climat

La commune bénéficie d'un climat océanique fortement adouci par la proximité de la mer, mais qui l'expose aussi à des tempêtes plus violentes et aux impacts des embruns salés.

Topographie et géologie

Le territoire est en limite du littoral (formations dunaires) et de la boutonnière du Boulonnais.

Environnement

L'embouchure de la Slack
Le fort Mahon et les derniers méandres de la Slack.

Le contexte climatique et certaines particularités géologiques et d'Histoire environnementale font du communal d'Ambleteuse l'un des sites les plus riches en biodiversité végétale dans tout le nord de la France.

Ceci en fait aussi un élément important du réseau écologique régional dit Trame verte et bleue, lui même élément de la trame verte et bleue nationale, priorité du Grenelle de l'Environnement, et sous-ensemble du réseau écologique paneuropéen.

La Slack et ses méandres constituent un corridor biologique reliant mer et terre, qui peut notamment avoir une grande importance pour l'anguille européenne, autrefois abondante et aujourd'hui menacée (liste rouge des espèces menacées, protégée depuis peu par une directive européenne)

La commune abrite aussi en lisière de dunes un laboratoire depuis longtemps utilisé par l'Université catholique de Lille (Laboratoire de zoologie) et elle bénéficie aussi de la proximité et des compétences du laboratoire de biologie marine de Wimmereux et de l'Ifremer basé à Boulogne.

Communes limitrophes

Communes limitrophes de Ambleteuse
Manche Audresselles
Manche Ambleteuse Bazinghen
Manche Wimereux Wimille

Ville et villages voisins

Bazinghen, Audresselles, Beuvrequen, Wimereux, Wimille.

Urbanisme

La commune comptait 1 539 logements en 2008, dont 756 logements secondaires ou occasionnels et 62 vacants. Les résidences principales, au nombre de 721 à cette date, ne constituent donc pas la majorité des logements[1]. Parmi elles, la part des logements sociaux est en baisse légère dans les années 2000, passant de 18,5 % en 1999 à 18 % en 2008[1](130 logements).

Un SCOT paysager a été approuvé en 2010 à l'échelle de l'intercommunalité ; un PLU est en cours pour le même territoire.

Étymologie

L'origine du nom d'Ambleteuse reste incertaine :

  • pour certains, il a une origine celte (Ambleat),
  • cela n'exclut pas aussi l'étymologie "Hamel Thuys", nom donné par les Saxons au Ve siècle au moment où ils émigrent vers la Grande-Bretagne.

Histoire

Le fort Mahon

L'histoire d'Ambleteuse, à l'origine simple hameau de cabanes au milieu des dunes, d'où l'appellation de "carcahuttes" qui était donnée autrefois à ses habitants par leurs voisins d'Audresselles, est essentiellement en rapport avec l'intérêt temporaire que lui ont porté les conquérants successifs désireux d'envahir tantôt l'Angleterre, tantôt la France.

Ainsi Ambleteuse, où il est assez facile d'embarquer et débarquer, est le port au nord de Portus Itius que Jules César utilise pour faire partir une partie de sa flotte d'invasion de la Grande Bretagne (54 avant J.C.).

Le roi d'Angleterre Henri VIII y fait construire deux places fortes pour y tenir en respect les rois de France. Ces places fortes seront conquises en 1549 par le roi de France Henri II. Dans la principale, après avoir égorgé les prisonniers anglais jusqu'au dernier, les Français trouveront des stocks de charbon de terre et c'est la première fois qu'on en découvrira l'usage sur le continent.

À la fin du XVIIe siècle, Vauban y fait construire le fort (fort Mahon) à l'embouchure de la Slack. C'est le seul du littoral qui ait été préservé grâce au restaurations promues par le docteur Méraut et le géologue Destombes qui ont créé à cet effet dans les années 1960 l'"association des amis du fort d'Ambleteuse".

Jusqu'à la Révolution française, le communal d'ambleteuse où la vaine pâture est autorisée joue un grand rôle pour les petits paysans et habitants locaux qui peuvent gratuitement ou pour des sommes modiques y faire pâturer leurs bêtes.
L'archiviste départemental se plaint de ne plus trouver dans les archives municipales en 1894 la copie de la charte de Renaud, comte de oulogne, qui donne en 1209 à la commune d'Ambleteuse la vaine pâture des dunes situées de la slack à Audresselles[2]. Il en prescrit la recherche et conseille au maire de la déposer une fois retrouvée aux archives départementales[2].
La commune compte à cette époque (1894) 680 habitants selon lui[2].

Emplacement de l'ancien port

Napoléon Ier fait modifier l'estuaire de la Slack et construire un port dont les soubassements (entamés le 3 décembre 1803[3] par la 3ème division de l'armée) sont encore visibles aujourd'hui au moment du camp de Boulogne, pour envahir l'Angleterre (1805).

À la fin du XIXe siècle, en même temps que Wimereux, Ambleteuse devient un lieu de villégiature pour la bourgeoisie lilloise et parisienne intéressée par les bains de mer et la chasse au gibier d'eau. Des bassins à huîtres sont même construits dans la baie.

Le fort Mahon

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les habitants de la ville subirent un épisode du régime de Vichy(tout le nord de la France était en "zone rouge" c'est-à-dire sous l'autorité de bruxelles et non de Vichy), il existait un Centre de Rassemblement des Étrangers. Entre 1941 et 1943, l'organisation Todt fait installer des casemates d'artillerie sur le fort et dans la baie de la Slack, et des écluses sur cette même rivière pour inonder sa vallée et y éviter l'atterrissage d'avions alliés.

Aujourd'hui Ambleteuse est aussi connu comme l'un des principaux centres de l'organisation caritative la « communauté de l'Arche », dont les retombées économiques font vivre une partie importante de la population du bourg.

Héraldique

Armes d'Ambleteuse

Les armes d'Ambleteuse se blasonnent ainsi : de gueules à la croix ancrée d'or[4]

Administration

Ambleteuse dans son canton et dans l'arrondissement de Boulogne-sur-Mer
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001   Robert Vigreux sans étiquette  
mars 2006   Paul Malahude NC  
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Ambleteuse depuis 1793. D’après le recensement Insee de 2007, Ambleteuse compte 1 825 habitants (soit une diminution de 7 % par rapport à 1999). La commune occupe le 5 405e rang au niveau national, alors qu'elle était au 4 662e en 1999.

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 383 361 825 678 595 581 573 615 572
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 747 726 696 683 663 626 646 680 615
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 685 784 814 818 823 843 881 927 1 023
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
Population 1 194 1 226 1 441 1 805 2 007 1 972 1 829 1 825 1 854
Notes, sources, ... Sources : base Cassini de l'EHESS pour les nombres retenus jusque 1962[5], base Insee à partir de 1968 (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[6],[7]

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (19,4 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,7 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,3 % d’hommes (0 à 14 ans = 19 %, 15 à 29 ans = 17,5 %, 30 à 44 ans = 21,1 %, 45 à 59 ans = 24,6 %, plus de 60 ans = 17,9 %) ;
  • 50,7 % de femmes (0 à 14 ans = 19,4 %, 15 à 29 ans = 16,2 %, 30 à 44 ans = 19,8 %, 45 à 59 ans = 23,8 %, plus de 60 ans = 20,8 %).
Pyramide des âges à Ambleteuse en 2007 en pourcentage[8]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,1 
90 ans ou +
0,2 
3,8 
75 à 89 ans
6,0 
14,0 
60 à 74 ans
14,6 
24,6 
45 à 59 ans
23,8 
21,1 
30 à 44 ans
19,8 
17,5 
15 à 29 ans
16,2 
19,0 
0 à 14 ans
19,4 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[9]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Économie

Vie locale

Éducation

Santé

Lieux et monuments

Le front de mer
  • La baie de la Slack et sa flore aux essences rares ;
  • Le fort Vauban (XVIIe siècle) ;
  • La source miraculeuse de Saint Pierre et la chapelle Saint-Pierre ;
  • Le musée de la Seconde Guerre mondiale ;
  • les restes de la forteresse anglaise ;
  • les villas de la Belle Époque;
  • les jardins de la communauté de l'Arche ;
  • la plage et les dunes.

Monuments historiques

Le fort Mahon a été classé le 19 octobre 1965[10].

Personnalités liées à la commune

  • Jules César, fit construire dans l'estuaire de la Slack le premier port pour l'expédition en Grande Bretagne ;
  • Saint Pierre d'Ambleteuse (VIIe siècle) ;
  • Henri II, libérateur d'Ambleteuse ;
  • Napoléon Bonaparte, fit construire dans l'estuaire de la Slack le second port en vue de l'expédition en Grande Bretagne ;
  • MM. les ambassadeurs de la Barre de Nanteuil ;
  • Jean Paul Destombes, géologue, détermina le tracé du tunnel sous la Manche ;
  • Maurice Boitel, peintre, Site consacré à l'oeuvre de Maurice Boitel ;
  • Docteur J. Méreau, restaurateur du fort d'Ambleteuse, a sauvé le site des dunes de la Slack.

Voir aussi

Sources

Franck Lechenet, Plein Ciel sur Vauban, Editions Cadré Plein ciel, ISBN 978-2-9528570-1-7, pages 20 à 23.

Notes et références

  1. a et b [http://www.recensement.insee.fr/chiffresCles.action?codeMessage=6&plusieursReponses=true&zoneSearchField=AMBLETEUSE&codeZone=62025-COM&idTheme=6&rechercher=Rechercher Logement à Ambleteuse, Insee 2008, consulté le 16 août 2011.
  2. a, b et c Rapport de M. L'archiviste départemental sur la situation des archives de la préfecture, des sous-préfectures, des communes et des hospices du Pas-de-Calais et sur la bibliothèque départementale durant l'exercice 1893-1894, Arras, 1894 (extrait du volume du Conseil Général du Pas-de-Calais de la session d'Aout 1894) (consulté 2009 12 30), p 311
  3. Ephémérides sur l’histoire de Calais et de ses environs par J. Goutier
  4. http://www.terredes2caps.fr/en/territoire_communes/les_21_communes/ambleteuse
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 6 août 2010
  6. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 6 août 2010
  7. Recensement de la population au 1er janvier 2006 sur Insee. Consulté le 6 août 2010
  8. Évolution et structure de la population à Ambleteuse en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 6 août 2010
  9. Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 6 août 2010
  10. Mérimée, base de données du Ministère de la culture

Liens externes

  • Sites généraux sur les communes :

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ambleteuse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ambleteuse — Ambleteuse …   Deutsch Wikipedia

  • Ambleteuse — Saltar a navegación, búsqueda Ambleteuse …   Wikipedia Español

  • Ambleteuse — (spr. Angbletös), Hafen u. Städtchen im Bezirk Boulogne des franz. Departements Pas de Calais; 1000 Ew.; 1688 Landungsort des vertriebenen Königs Jakob II. von England …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Ambleteuse — (spr. angbl tös ), Dorf im franz. Depart. Pas de Calais, Arrond. Boulogne, am Kanal, mit versandetem Hafen und (1901) 364 Einw. Hier landete 1688 Jakob II. auf seiner Flucht von England …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Ambleteuse — French commune nomcommune=Ambleteuse region=Nord Pas de Calais departement=Pas de Calais arrondissement=Boulogne sur Mer canton=Marquise insee=62025 cp=62164 mayor=Paul Malahude mandat= intercomm=Terre des Deux Caps longitude=1.60722222222… …   Wikipedia

  • Ambleteuse — Original name in latin Ambleteuse Name in other language State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 50.80729 latitude 1.60388 altitude 9 Population 2023 Date 2007 02 20 …   Cities with a population over 1000 database

  • Reserve naturelle du Pre communal d'Ambleteuse — Réserve naturelle régionale du Pré communal d Ambleteuse La Réserve naturelle régionale du Pré communal d Ambleteuse est une des réserves naturelles volontaires (devenues réserves naturelles régionales) de la Région Nord/Pas de Calais. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Réserve naturelle du Pré communal d'Ambleteuse — Réserve naturelle régionale du Pré communal d Ambleteuse La Réserve naturelle régionale du Pré communal d Ambleteuse est une des réserves naturelles volontaires (devenues réserves naturelles régionales) de la Région Nord/Pas de Calais. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Réserve naturelle régionale du Pré communal d'Ambleteuse — La Réserve naturelle régionale du Pré communal d Ambleteuse est une des réserves naturelles volontaires (devenues réserves naturelles régionales) de la Région Nord/Pas de Calais. Sommaire 1 Localisation 1.1 Communes concernées 2 Histoire du site… …   Wikipédia en Français

  • Ambleuteuse — Ambleteuse Ambleteuse Détail Administration Pays …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”