150 Y
150 Y
 Une KDL 1 préservée en Autriche.La SNCF récupéra 42 de ces locomotives.
Une KDL 1 préservée en Autriche.
La SNCF récupéra 42 de ces locomotives.

Identification
Désignation : Classe 52 DRB
150 Y SNCF
Type : G 56.15
Construction : de 1942 à ~1950
Retrait : ČSD :
DB :
DR :
ÖBB :
1976
1962
1988
1976
Nombre : ~6300
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux : oOOOOO + T
Surface de la grille :
Pression de la chaudière :
3.89
1.6

MPa
Moteur : Simple expansion
Cylindres :
Alésage * course :
2
600 * 660

mm
Puissance continue : 1190 kW
Diamètre des roues AV :
Diamètre roues motrices :
850
1400
mm
mm
Tare : 78,1 t
Masse en service :
Masse adhérente :
entre 84 et 86
entre 75.7 et 77.4
t
t
Longueur : 22.975 m
Tender : 2'2' T 30→ 1-32 Y
Masse du tender : 18.7 t
Capacité en eau :
Capacité en charbon :
30
9.4

t
Masse totale : ~147 t
Longueur totale : 27.532 m
Vitesse maximale : 80 km/h

Les Decapod de la série des 150 Y furent des locomotives à vapeur d'origine allemande. Elles ont été construites en très grand nombre à partir de 1942 pour les besoins de la guerre et furent immatriculées BR 52 (classe 52).

Elles faisaient partie des séries de Kriegslokomotiven (=Locomotive de guerre), conçues pour être robustes, construites rapidement, à faible coût, sur un grand nombre d'exemplaires et avec un minimum de matériaux importés ou stratégiques.

Sommaire

Genèse

Elles étaient des copies simplifiées des BR 50 (future 1-150 Z ) et se distinguaient par l'absence de pièces en cuivre. L'utilisation de la soudure avait aussi été généralisée. Et des adaptations à la rigueur des hivers russes avaient été réalisées, telles que par exemple un chapeau de chemimée et la mise en place de cabines de conduite totalement fermées[1].

C'était des machines prévues pour remorquer des trains de marchandises et des convois militaires dans toute l'Europe du type KDL 1 : KriegsDampfLokomotive typ 1 (Locomotive de guerre type 1 ). Il s'agit aussi de la plus importante, numériquement, série construite dans le monde. Il est difficile de connaître le nombre exact de ces locomotives construites durant cette période troublée, on peut l'estimer à plus de 6300 unités ! Elles ont aussi été utilisées pour le transport de déportés vers les camps de concentration nazis[1].

Utilisation et services

A la fin de la guerre on retrouvera ces locomotives dispersées à travers 16 pays. Pour sa part la SNCF récupéra 42 machines dont 17 en construction dans l'usine de Graffenstaden qui furent incorporées au parc en étant immatriculées 1-150 Y 1 à 17 et 25 machines restées hors inventaire immatriculées 1-150 Y numéros : 123, 244, 1306, 1593, 1637, 1657, 1673, 1677, 1678, 1993, 3125, 3149, 3483, 3536, 3595, 3697, 3811, 5687, 6178, 6848, 6982, 7283, 7444, 7601 et 7604. De même que les 1-150 Z, elles restèrent cantonnées à l'Alsace.

Leurs dépôts furent Hausbergen, Mulhouse-Île-Napoléon, Mulhouse-Nord, Sarreguemines, Sarrebourg et Thionville. La série fut amortie pour le 7 avril 1959 avec les 1-150 Y 5, 9, 16 et 3536 comme dernières représentantes.

La production de ces machines s'est poursuivie jusqu'en 1951 à une moindre échelle : 100 unités en Pologne, 150 en Belgique, 84 en Allemagne de l'Est. En Allemagne de l'Est, environ 200 unités ont été remises en état et utilisées jusqu'aux années 1980 [1].

Ces locomotives qui à l'origine avaient été conçues à l'économie pour les besoins de la guerre, ont effectuées une carrière remarquable, clôturant l'ère de la traction vapeur à voie normale en Europe, notamment en Pologne.

Par un curieux retour des choses, cinq locomotives du type KDL 1 sont de nouveau présentes en France, acquises à l'étranger par des chemins de fer touristiques : trois sur le CFT du Coni'fer dans le Doubs, une sur le CFT de la Vallée de l'Aa dans le Pas-de-Calais, et une autre stockée aux anciens entrepôts frigorifiques du 91,quai Panhard et Levassor, dans le 13e arrondissement de Paris !

Description

Ces Decapod disposaient d'un moteur à deux cylindres à simple expansion et la distribution était du type « Walschaerts ». Le foyer était un foyer de type « Crampton ». L'échappement était fixe de type « Allemand ». Le bogie-bissel du type « Krauss Helmoltz » avait un déplacement latéral de + ou - 15 mm pour l'essieu moteur et de + ou - 125 mm pour l'essieu porteur. Elles étaient munies pour certaines d'écrans pare-fumées suspendus de type « Whitte ». Chose relativement rare, elles disposaient d'une cabine fermée avec un gros bourrelet en caoutchouc pour assurer le passage sur le tender. La charge sur les essieux moteurs atteignait seulement 16 t comme les 1-150 Z.

Tenders

Les tenders qui leur furent accouplés ont été de trois types différent :

  • soit des tenders à bogies sans châssis, et caisse demi-cylindrique ("tender baignoire") contenant 32 m³ d'eau et 9,4 t de charbon immatriculés 1-32 Y numéros entre 847 et 20437. Sur ces tenders, la rigidité de la tôle de la caisse cintrée en demi-cercle fait office de châssis, les traverses de chocs et les pivots des bogies étant directement soudés dessous !
  • soit des tenders à quatre essieux rigides (très rare) contenant 30 m³ d'eau et 8 t de charbon immatriculés 1-30 Y numéros entre 244 et 6178
  • soit le tender à bogies contenant 13 m³ d'eau et 9 t de charbon immatriculé 1-13 D 1993 et qui emportait un appareil de condensation constitué par trois gros ventilateurs. Ces tenders étaient prévus pour les zones arides et confèraient aux machines une autonomie de 1000 km !

Caractéristiques

  • Disposition d'essieux : 1'E h2
  • Surface de grille : 3,89 m²
  • Surface de chauffe directe : 15,9 m²
  • Surface de chauffe : 177,83 m²
  • Surface de surchauffe : 68,94 m²
  • Pression de la chaudière : 16 bar
  • Diamètre des 2 cylindres : 600 mm
  • Puissance : 1620 ch
  • Diamètre des roues motrices : 1400 mm
  • Diamètre des roues du bissel : 850 mm
  • Empattement rigide : 3,300 m
  • Empattement total : 9,200 m
  • Masse en ordre de marche : 86,5 t
  • Masse adhérente : 77,4 t
  • Charge maximale par essieu : 15,4 t
  • Longueur hors tout : 13,580 m
  • Masse du tender en ordre de marche : soit 60 t, soit 63,6 t pour le 1-13 D 1993
  • Masse totale : soit 146,5 t, soit 150,1 t pour la 1-150 Y 1993
  • Longueur totale : 22,975 m
  • Vitesse maximale en service : 80 km/h

Références

  1. a, b et c Locomotives du monde, Del Prado éditeurs, 2004 (ISBN 2-84349-175-4) 

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 150 Y de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 150 Z — Les Decapod de la série des 150 Z furent des locomotives à vapeur d origine allemande où elles apparurent en 1938 pour les besoins de la guerre et furent immatriculées BR 50. Elles étaient la copie allègée et simplifiée des BR 44 (future 1 et 2… …   Wikipédia en Français

  • 150 (locomotive) — Decapod (locomotive) Decapod est un type de locomotive à vapeur dont les essieux ont la configuration suivante (de l avant vers l arrière) : un bissel porteur (1 essieu) 5 essieux moteurs accouplés. Ce qui s écrit : 2 10 0 en… …   Wikipédia en Français

  • 150 Greenwich Street — Saltar a navegación, búsqueda 150 Greenwich Street Información Ubicación 150 Greenwich Street Ciudad de Nueva York, Nueva York, EE. UU. Coordenadas …   Wikipedia Español

  • y — 1. (i grèk, et, selon l épellation moderne, i) s. m. 1°   Vingt quatrième lettre de l alphabet. •   L i final était trop simple et mal propre à recevoir l ornement des paraphes ou bravoures dont la queue de l y grec est susceptible, LA MOTHE LE… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Y 8400 — (SNCF) Y 8490 au dépôt des Joncherolles …   Wikipédia en Français

  • Y'All Want a Single — «Y All Want a Single» Сингл Korn c альбома «Take a Look in the Mirror» Выпущен …   Википедия

  • Y\'All Want a Single — «Y All Want a Single» Сингл Korn из альбома «Take a Look in the Mirror» Выпущен март, 2004 …   Википедия

  • Y’All Want a Single — «Y All Want a Single» …   Википедия

  • (150) Нюйва — (150) Нюйва …   Википедия

  • Y-chromosomal Adam — Y chromosome in descendants of one human male In human genetics, Y chromosomal Adam ( Y MRCA) is the theoretical most recent common ancestor (MRCA) from whom all living people are descended patrilineally (tracing back along the paternal lines of… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”