Amaury De Chartres

Amaury de Chartres

Le Supplice des Amauriciens, par Jean Fouquet, dans les Grandes Chroniques de France (Paris, Bibliothèque nationale de France)

Amaury de Chartres ou Amaury de Bène (en latin, Amalricus de Bene; mort en 1209) fut un philosophe et théologien français du XIIe siècle.

Né à Bennes, petit village entre Ollé et Chauffours à l'ouest de Chartres, il professa une sorte de panthéisme mystique, dit du Libre-Esprit, qu'il avait puisé dans les écrits de Jean Scot Erigène, et qui le fit condamner en 1204 par le pape Innocent III et, en 1215, par le IVe concile du Latran.

Il enseigne la théologie et la philosophie à l'université de Paris. Il eut un grand nombre de disciples, parmi lesquels on remarque David de Dinan. On nomme ceux-ci les Amauriciens : un grand nombre d'entre eux furent jugés au cours d'un concile réuni à Paris en 1210 , et brûlés en dehors de Paris, au-delà de la porte des Champeaux, après avoir été livrés à la justice royale.

Source

« Amaury de Chartres », dans Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang [sous la dir. de], Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, 1878 [détail des éditions]  (Wikisource)


  • Portail de la philosophie Portail de la philosophie
  • Portail des religions et croyances Portail des religions et croyances
Ce document provient de « Amaury de Chartres ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Amaury De Chartres de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Amaury de chartres — Le Supplice des Amauriciens, par Jean Fouquet, dans les Grandes Chroniques de France (Paris, Bibliothèque nationale de France) Amaury de Chartres ou Amaury de Bène (en latin, Amalricus de Bene; mort en 1209) fut un philosophe et théologien… …   Wikipédia en Français

  • Amaury de Chartres — Le Supplice des Amauriciens, par Jean Fouquet, dans les Grandes Chroniques de France (Paris, Bibliothèque nationale de France) Amaury de Chartres ou Amaury de Bène (en latin, Amalricus de Bene ; mort en 1209) fut un philosophe et théologien… …   Wikipédia en Français

  • Amaury de Bène — Amaury de Chartres Le Supplice des Amauriciens, par Jean Fouquet, dans les Grandes Chroniques de France (Paris, Bibliothèque nationale de France) Amaury de Chartres ou Amaury de Bène (en latin, Amalricus de Bene; mort en 1209) fut un philosophe… …   Wikipédia en Français

  • Amaury de Bennes — Amalrich von Bena Amalrich von Bena, lateinisch Amalricus de Bena, vulgärlateinisch Amauricus, französisch Amaury de Bène (* in Bène bei Chartres; † 1206 in Paris) war ein Gelehrter, der an der Pariser Universität als Magister unterrichtete. Er… …   Deutsch Wikipedia

  • Amaury de Bène — Amalrich von Bena Amalrich von Bena, lateinisch Amalricus de Bena, vulgärlateinisch Amauricus, französisch Amaury de Bène (* in Bène bei Chartres; † 1206 in Paris) war ein Gelehrter, der an der Pariser Universität als Magister unterrichtete. Er… …   Deutsch Wikipedia

  • Amaury — Sommaire 1 Sens, origine du nom et variantes 2 Amaury comme patronyme 3 Amaury comme prénom 4 Sociétés …   Wikipédia en Français

  • Amaury VI — de Montfort Pour les articles homonymes, voir Amaury de Montfort. Amaury IV de Montfort, dessin d après un vitrail de la Cathédrale de Chartres Amau …   Wikipédia en Français

  • Amaury VI De Montfort — Pour les articles homonymes, voir Amaury de Montfort. Amaury IV de Montfort, dessin d après un vitrail de la Cathédrale de Chartres Amau …   Wikipédia en Français

  • Amaury vi de montfort — Pour les articles homonymes, voir Amaury de Montfort. Amaury IV de Montfort, dessin d après un vitrail de la Cathédrale de Chartres Amau …   Wikipédia en Français

  • Amaury VI de Montfort — Saltar a navegación, búsqueda Amaury VI de Montfort según un dibujo de una vidriera de la Catedral de Chartres. Amaury VI de Montfort (1195 1241) fue hijo de Simón de Montfort y de Alix de Montmorency. Participo en las campañas de la cruzada… …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”