Amar Ouamrane

Le colonel Amar Ouamrane (né en 1919 et mort le 28 juillet 1992), surnommé Bu qqaru, est un révolutionnaire algérien, un des premiers engagés dans la lutte contre la présence française et aussi l'un des initiateurs de l'insurrection.

Il est né en 1919, à Frikat une commune de Kabylie (Algérie), Amar Ouamrane intégra les rangs de l’armée française. Après l’obtention de son certificat d’études primaires, il entra à l’académie militaire de Cherchell où il suivit une formation militaire et obtiendra le grade de sergent.

Il déserte lors du massacre de Sétif du 8 mai 1945. Il est arrêté et condamné à mort puis gracié en 1946 par le général Catroux.

Il retourna en Kabylie et devint responsable au sein du PPA-MTLD (Parti du peuple algérien-Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques en Algérie) adjoint de Krim Belkacem. Son activité politique au cours de la campagne électorale de 1946 pour les élections municipales lui valut d'être de nouveau arrêté mais il réussit à s'évader et fut contraint, à partir de ce moment-là, de vivre dans la clandestinité.

Le 1er novembre 1954, au déclenchement de la Révolution, Amar Ouamrane dirigea les premières opérations dans la région de Draâ Ben Khedda. Il succéda à Rabah Bitat à la tête de la wilaya IV (Algérois). Amar Ouamrane participe, en août 1956, au congrès de la Soummam à l'issue duquel il accède au grade de colonel de l'ALN et, à ce titre est nommé au CNRA (Conseil national de la révolution algérienne) représentant la Wilaya IV. En 1960, il fut nommé représentant du FLN (Front de Libération Nationale) au Liban puis en Turquie.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Amar Ouamrane de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abane Ramdane — (en Kabyle: Ɛebban Remḍan ; Abane est le patronyme), né le 10 juin 1920 à Azouza dans la commune de Larbaâ Nath Irathen, et décédé le 26 décembre 1957, était un homme politique algérien qui joua un rôle fondamental dans l …   Wikipédia en Français

  • Belkacem Krim — Pour les articles homonymes, voir Belkacem. Belkacem Krim Belkace …   Wikipédia en Français

  • Krim Belkacem — Pour les articles homonymes, voir Belkacem. Krim Belkacem est un homme politique algérien, chef historique du Front de libération nationale durant la guerre d indépendance algérienne. Surnommé « le lion du djebel » par les soldats… …   Wikipédia en Français

  • Yacef Saâdi — Pour les articles homonymes, voir Saadi (homonymie). Yacef Saâdi …   Wikipédia en Français

  • Wilaya (guerre d'Algérie) — La Wilaya était une unité territoriale ou région militaire de l Armée de libération nationale (ALN) durant la guerre d Algérie. Le pays en guerre a été découpé par le FLN en six wilayas (subdivisées en zone mintaqa et secteur) appelés… …   Wikipédia en Français

  • Abdel-Hafid Boussouf — Abdelhafid Boussouf Abdelhafid Boussouf, (عبد الحفيظ بوصوف en arabe), alias « Si Mabrouk » (1926 1980), était un militant nationaliste algérien durant la guerre d Algérie. Sommaire 1 Biographie 2 Le système Boussouf 3 Abane assas …   Wikipédia en Français

  • Congrès de La Soummam — Congrès de La Soummam. Le congrès de la Soummam acte fondateur de l État Algérien moderne et pilier déterminant pour la réussite de la révolution Algérienne est organisé principalement par Abane Ramdane qui a réussi a rallier à sa cause Ben Mhidi …   Wikipédia en Français

  • Messali Hadj — Portrait de Messali Hadj Biographie Date de naissance 6 mai 1898 Lieu de naissance …   Wikipédia en Français

  • Draâ El Mizan — Vue générale de Draa El Mizan Administration Nom algérien ذراع الميزان Nom kabyle Draε Lmizan Pays …   Wikipédia en Français

  • Ferhat Abbas — Pour les articles homonymes, voir Abbas. Ferhat Abbas فرحات عباس Mandats 1er président du Gouvernement provisoire de la République algérienne …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”