Kamakura

Kamakura
Page d'aide sur les redirections Pour le jeu de société Kamakura, voir Kamakura (jeu).
Kamakura-shi (鎌倉市)
Fujiview.jpg
Vue sur le mont Fuji, avec Kamakura et la plage de Shichirigahama au premier plan
Administration
Pays Japon
Région Kantō
Préfecture Kanagawa
Code postal 〒248-8686
Maire Tokukazu Ishiwata
Site web Site officiel
Démographie
Population 174 016 hab. (mars 2010)
Densité 4 394 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 19′ 01″ Nord
       139° 33′ 00″ Est
/ 35.317, 139.55
Superficie 39,60 km2

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Kamakura-shi
Emblème
Emblème de Kamakura-shi
Le daibutsu Amitabha de Kamakura

Kamakura (鎌倉市, Kamakura-shi?) est une ville de la préfecture de Kanagawa, au Japon. Elle est située au bord de l’océan Pacifique, à 50 km au sud-ouest de Tokyo (environ une heure de train) et un peu moins de Yokohama. La ville a été fondée le 3 novembre 1939, sur la péninsule de Miura. Kamakura s'étend sur 39,60 km2 et compte 174 016 habitants en 2010.

Sommaire

Histoire

Kamakura revêt une importance historique pour le Japon. En 1192, le shogun Minamoto no Yoritomo décida d’installer sa nouvelle capitale à Kamakura, y déplaçant du même coup le centre politique du Japon. C'était l'époque où les shoguns prenaient le dessus sur l'empereur (Mikado). Le gouvernement de Kamakura domina le Japon pendant plus d'un siècle, jusqu’en 1333 (voir Période Kamakura).

Aujourd’hui, Kamakura est une ville balnéaire, touristique et bien tranquille pour le touriste arrivant en train depuis Tokyo. Elle présente de nombreux points d'intérêt pour les visiteurs.

L’été, sa longue plage est fréquentée. Apprécié des densha-otaku, un train ancien traverse la ville sur une voie unique.

Monuments

Abords du temple Hachimangu à Kamakura

Parmi de nombreux temples, mausolées et monuments historiques, le monument le plus célèbre aujourd'hui est très certainement le grand bouddha Amitabha de Kamakura. Ce daibutsu est une sculpture en bronze, fondue vers 1252, d'une hauteur de l'ordre de 13,35 m. Les mains du Bouddha ont été sculptées, de manière stylisée, dans la posture dite jo-in, de la méditation zen.

Le bâtiment qui abritait ce grand bouddha de Kamakura aurait été détruit, selon les sources, soit par un typhon, soit par un tsunami, à la fin du XVe siècle. Une plaque en japonais apposée sur les ruines de ce bâtiment parle d'un tsunami (ceci laisse songeur lorsque, depuis le pied de ce bouddha, on voit la mer en contrebas, au loin, peut-être à un kilomètre à vol d'oiseau).

Le grand Bouddha de Kamakura (entrée 200 yens) n'est pas directement relié à la gare de Kamakura. Il faut prendre un bus ou un train local longeant la mer pour la gare (Station Hase). Entre la gare et le Daibutsu, sur la gauche en montant au Daibutsu, se trouve le vaste temple Hase-dera, plutôt agréable (cloche, jardins, vue, grottes, trésors divers) avec une vue sur la baie (entrée 300 yens)).

Au cœur de la ville, face à la mer et séparé d'elle par une longue allée plantée de cerisiers et bordée de lanternes de pierre, se trouve le temple Tsurugaoka Hachiman Gu dédié à Hachiman, dieu de la guerre, divinité tutélaire du clan Minamoto.

En arrière de la ville, dans des collines protégées de la construction, on trouve de nombreux temples et leurs larges domaines ; certains sont le siège des écoles du bouddhisme zen japonais. L'un des plus célèbres est le Gokuraku-ji (極楽寺?), un temple de la secte Shingon (眞言 ou 真言?), fondé en 1259 par Shigetoki Hōjō (en) (1198-1261) et un prêtre appelé Ninshō (en) (1217-1303), qui a été restauré et rebâti plusieurs fois depuis cette date.

Près de la gare de Kita-Kamakura (signifiant Nord de Kamakura), dans le temple Engaku-ji, est enterré le fameux cinéaste japonais Yasujirō Ozu.

Transports

La Ligne Yokosuka (en) de la East Japan Railway Company a 3 gares au sein de la ville. La Gare d'Ōfuna est la plus au nord. La suivante est la gare de Kita-Kamakura. Vient ensuite celle du centre ville, la gare de Kamakura (en).

La gare de Kamakura (en) est également le terminus de la compagnie des chemins de fer électriques d'Enoshima. Cette ligne à faible gabarit va en direction de l'ouest vers Fujisawa en longeant la baie de Sagami sur une bonne moitié de son parcours. Elle dessert des lieux très touristiques tels que le Grand Bouddha de Kamakura et le temple de Hase-dera (station de Hase), ou encore l’île d’Enoshima (sanctuaire du XIIIe siècle). Cette ligne a donc une vocation principalement touristique.

Jumelages et partenariats

Les villes jumelées avec Kamakura sont[1] :

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Shadow picture of Kanagawa Prefecture Préfecture de Kanagawa
Flag of Kanagawa Prefecture
Villes
Atsugi | Ayase | Chigasaki | Ebina | Fujisawa | Hadano | Hiratsuka | Isehara | Kamakura | Kawasaki | Minamiashigara | Miura | Odawara | Sagamihara | Yamato | Yokohama (capitale) | Yokosuka | Zama | Zushi |
Districts
Aiko | Ashigarakami | Ashigarashimo | Koza | Miura | Naka | Tsukui |
  Voir aussi : Subdivisions de la préfecture de Kanagawa

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Kamakura de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Kamakura — shi 鎌倉市 Geographische Lage in Japan …   Deutsch Wikipedia

  • Kamakura — can refer to:*Kamakura, Kanagawa, a city in Kanagawa Prefecture, Japan *Kamakura shogunate *Kamakura period, a history of Japan *Kamakura Corporation, a Risk Management firm based in Hawai i link required *a Japanese name *Kamakura (G.I. Joe), a… …   Wikipedia

  • Kamakura — Kamakura,   Stadt auf Honshū, Japan, an der Sagamibucht, südlich von Yokohama, 174 300 Einwohner; Museen; Antennen und Computerherstellung; Ausflugsort und Seebad. Die nahebei gelegene Insel E No Shima ist ein Zentrum des Segelsports (Olympische… …   Universal-Lexikon

  • Kamakura — Kamakúra DEFINICIJA 1. grad u središnjem Japanu, 174.000 stan., u srednjem vijeku sjedište šogunata; ima mnogo hramova, poznat po 15 m visokom brončanom kipu Buddhe 2. pov. prvo razdoblje 1185 1333. feudalnog režima u Japanu 3. japanska tehnika… …   Hrvatski jezični portal

  • Kamakura — v. du Japon (Honshû); 175 500 hab. Tourisme. Statue colossale en bronze du Bouddha (1252). Temples bouddhiques. Capitale du Japon du XIIe au XIVe s …   Encyclopédie Universelle

  • Kamakúra — m grad u središnjem Japanu …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • Kamakura — [käm΄ə koor′ə] city in SE Honshu, Japan, southeast of Yokohama: site of Daibutsu, the great bronze figure of Buddha (cast 1252): pop. 176,000 …   English World dictionary

  • Kamakura-gū — Infobox Shinto shrine name = Kamakura gū width = caption = The Haiden type = dedication = Prince Morinaga founded = 1869 closed = founder = Meiji Emperor priest = address = 154 Nikaido, Kamakura, Kanagawa 248–0002 phone = 0467 22 0318 website =… …   Wikipedia

  • Kamakura — /kah mah kooh rddah/, n. 1. a city on S Honshu, in central Japan, on Sagami Bay: great bronze statue of Buddha. 172,612. 2. the first period, 1185 1333, during which Japan was ruled by a feudal regime. * * * ▪ Japan       city, Kanagawa ken… …   Universalium

  • Kamakura —    1) The Kamakura period (1185 1333).    2) A type of igloo made of snow, common in the snow country parts of northern Japan. Kamakura are built in mid February and occupied by children who cook and eat o mochi and drink amazake, a sweet drink… …   A Popular Dictionary of Shinto


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.