Amants De Sion

Amants de Sion

Amants de Sion (חובבי ציון, Hovevei Tsion) est le nom d'un mouvement juif populaire, social et national, dont le but est le renouveau du Peuple d'Israël, par le Retour vers Sion et la reconstruction de sa patrie.

Histoire

Le mouvement, baptisé au début "l'Amour de Sion", est fondé en Russie en 1881[réf. nécessaire], suite à des émeutes antijuives, qui réveillent la fibre nationale de certains et engendrent la naissance d'un mouvement populaire, organisé autour de l'idée du Retour vers Sion. Toutefois, projets et idées similaires avaient précédemment été évoqués à titre individuel, par des personnages tels que le rabbin Tzvi Hirsh Kalisher, Yéhouda Hay Alkalay, le penseur Moses Hess, et les écrivains David Gordon, Peretz Smolenskin, Eliezer Ben-Yehuda et d'autres. Mais il s'agit alors de la naissance d'un mouvement populaire de grande envergure. Ainsi apparaissent, sous différents noms, de nombreuses associations juives favorisant l'installation en Terre d'Israël, avec comme but commun l'idée qu'il n'existe point de salut pour les Juifs dans leurs pays d'exil, et que la solution réside dans le Retour vers Sion. C'est le Dr Pinsker qui apporte les germes idéologiques de "l'Amour de Sion" dans son livre "Autoémancipation", édité en 1882. Lors de la conférence de Katowice, première rencontre officielle des organisations des "Amants de Sion", participent 35 représentants de différents pays et est conclue l'Alliance des Amants de Sion, sous la présidence du Dr Pinsker. Cette alliance est au départ baptisée "Souvenir de Moïse", en hommage à Sir Moïse Montefiore qui, par ses actions en faveur des Juifs dans le monde et en Terre d'Israël, fête son centenaire.

Le mouvement "Amour de Sion" se répand dans tous les centres juifs du monde. En Europe centrale et occidentale, il prend une forme plus culturelle. C'est cette même partie de l'Europe qui s'engagea pour beaucoup dans la guerre contre l'assimilation; c'est elle aussi qui posa les jalons du Mouvement Sioniste politique sur la scène duquel arriva Theodor Herzl.

Lors de la seconde conférence des Amants de Sion à Drusknik en 1887 apparaissent des antagonismes entre les jeunes Amants laïcs (Ussichkin, Dizengoff et d'autres) et les tendances orthodoxes, sous la conduite du rabbin Samuel Mohaliver. Lors de la troisième conférence, l'influence orthodoxe se renforce, et ce jusqu'à l'adhésion de l'organisation "Bneï-Moshé" qui renverse la tendance en faveur d'une majorité éclairée et laïque. Elle prend alors la voie d'une idéologie nationale culturelle. Les Amants de Sion fondent aussi l'association "Langue claire" pour la résurrection et la propagation de la langue hébreu, et éditent différentes œuvres littéraires. En 1890, avec l'accord du gouvernement russe, ils créent la "Société pour l'Aide aux Agriculteurs Juifs en Syrie et en Terre d'Israël" qui légitimise de fait les activités du mouvement sur tout le territoire russe. Le conseil central de la Société est baptisé "Conseil Odessa". Avec l'apparition de Herzl et la création de l'Organisation Sioniste Mondiale, la grande majorité des associations des Amants de Sion et de leurs adhérents rejoint le Mouvement Sioniste, poursuivant en son sein son activisme, par son soutien, entre autres, à l'édifice de nouvelles communautés et écoles en Terre d'Israël.

Nombreux parmi eux émigrent en Terre d'Israël et deviennent, après maints déboires, les fondateurs des villes Rishon LeZion, Rosh Pina, Zihron Yaakov, Yessod Haméala et d'autres encore. Ils comptent parmi les pionniers du village de Petah Tikva, fondé par un groupe formé à Jérusalem, et qui devra abandonner momentanément l'endroit, faute de conditions viables. Le Conseil Odessa est dissout en 1919 par les Bolchéviques.

Sources

  • Yossef Goldstein "Entre Sion et sionisme". Ed. Nissionot. Tel-Aviv.
  • Yitzhak Shanar "Recueil d'histoires". Ed. Yahdav. Tel-Aviv.
  • Yaakov-David Wilhelm "Génération, génération et immigration". Ed. Institut des études sionistes. Jérusalem 1946.
  • Portail de la culture juive et du judaïsme Portail de la culture juive et du judaïsme
  • Portail d’Israël Portail d’Israël
Ce document provient de « Amants de Sion ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Amants De Sion de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Amants de sion — (חובבי ציון, Hovevei Tsion) est le nom d un mouvement juif populaire, social et national, dont le but est le renouveau du Peuple d Israël, par le Retour vers Sion et la reconstruction de sa patrie. Histoire Le mouvement, baptisé au début l Amour… …   Wikipédia en Français

  • Amants de Sion — (חובבי ציון, Hovevei Tsion) est le nom d un mouvement juif populaire, social et national, qui fut actif entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe et dont le but était le renouveau du Peuple d Israël, par le Retour vers Sion et la… …   Wikipédia en Français

  • Fille de Sion — Le mont Sion aujourd hui La Fille de Sion (בת ציון, Bat Tsion) est une personnification de Jérusalem et de sa population dans le Tanakh (ou Ancien Testament). Cette expression vient du mont Sion, qui est l une des collines sur lesquelles est… …   Wikipédia en Français

  • Sion — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir Scion (homonymie). Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Histoire De La Palestine — L histoire de la Palestine est la présentation des événements dans la région de Palestine au cours de l Histoire. Cet article s en tient aux travaux des historiens et des archéologues portant sur cette région. Pour les sources bibliques et… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la Palestine — L histoire de la Palestine est la présentation des événements dans la région de Palestine au cours de l Histoire. Cet article s en tient aux travaux des historiens et des archéologues portant sur cette région. Pour les sources bibliques et… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la palestine — L histoire de la Palestine est la présentation des événements dans la région de Palestine au cours de l Histoire. Cet article s en tient aux travaux des historiens et des archéologues portant sur cette région. Pour les sources bibliques et… …   Wikipédia en Français

  • Synagogue de Mazkeret Batya — La synagogue Mazkeret Batya (hébreu: מַזְכֶּרֶת בַּתְיָה) est un des 28 moshavim créés lors de la Première Aliyah dite Aliyah des Fermiers dans les années 1881 1903. Initialement dénommé Ekron, il est renommé Mazkeret Batya, à la mémoire de Betty …   Wikipédia en Français

  • Litterature de la Restauration anglaise — Littérature de la Restauration anglaise Portrait de Charles II d Angleterre Attribué à Thomas Hawker Vers 1680 (226,7 x 135,6 cm) National Portrait Gallery, Londres La littérature de la Restauration anglaise (Restoration literature en …   Wikipédia en Français

  • Littérature de la Restauration anglaise — Portrait de Charles II d Angleterre Attribué à Thomas Hawker Vers 1680 (226,7 x 135,6 cm) National Portrait Gallery, Londres La littérature de la Restauration anglaise (Restoration literature en anglais) est la …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”