Aman Andom

Aman Mikael Andom

Aman Andom
Chef d'État de l'Éthiopie
Sin foto.svg

Actuellement en fonction
Mandat
12 septembre 1974 - Novembre 1974
Depuis le 12 septembre 1974
{{{début mandat2}}} - {{{fin mandat2}}}
{{{début mandat3}}} - {{{fin mandat3}}}
{{{début mandat4}}} - {{{fin mandat4}}}
Élu(e) le
Prédécesseur Hailé Sélassié Ier
Successeur Tafari Benti
Élu(e) le {{{élection2}}}
Élu(e) le {{{élection3}}}
Élu(e) le {{{élection4}}}

Autres fonctions
Mandat
-
Président {{{président1}}}
Président de la République {{{président de la république1}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat1}}}
Monarque {{{monarque1}}}
Gouverneur général {{{gouverneur1}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil1}}}
Premier ministre {{{premier ministre1}}}
Chancelier {{{chancelier1}}}
Gouvernement {{{gouvernement1}}}

{{{fonction2}}}
Mandat
{{{début fonction2}}} - {{{fin fonction2}}}
Président {{{président2}}}
Président de la République {{{président de la république2}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat2}}}
Monarque {{{monarque2}}}
Gouverneur général {{{gouverneur2}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil2}}}
Premier ministre {{{premier ministre2}}}
Chancelier {{{chancelier2}}}
Gouvernement {{{gouvernement2}}}

{{{fonction3}}}
Mandat
{{{début fonction3}}} - {{{fin fonction3}}}
Président {{{président3}}}
Président de la République {{{président de la république3}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat3}}}
Monarque {{{monarque3}}}
Gouverneur général {{{gouverneur3}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil3}}}
Premier ministre {{{premier ministre3}}}
Chancelier {{{chancelier3}}}
Gouvernement {{{gouvernement3}}}

{{{fonction4}}}
Mandat
{{{début fonction4}}} - {{{fin fonction4}}}
Président {{{président4}}}
Président de la République {{{président de la république4}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat4}}}
Monarque {{{monarque4}}}
Gouverneur général {{{gouverneur4}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil4}}}
Premier ministre {{{premier ministre4}}}
Chancelier {{{chancelier4}}}
Gouvernement {{{gouvernement4}}}

{{{fonction5}}}
Mandat
{{{début fonction5}}} - {{{fin fonction5}}}
Président {{{président5}}}
Président de la République {{{président de la république5}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat5}}}
Monarque {{{monarque5}}}
Gouverneur général {{{gouverneur5}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil5}}}
Premier ministre {{{premier ministre5}}}
Chancelier {{{chancelier5}}}
Gouvernement {{{gouvernement5}}}

{{{fonction6}}}
Mandat
{{{début fonction6}}} - {{{fin fonction6}}}
Président {{{président6}}}
Président de la République {{{président de la république6}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat6}}}
Monarque {{{monarque6}}}
Gouverneur général {{{gouverneur6}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil6}}}
Premier ministre {{{premier ministre6}}}
Chancelier {{{chancelier6}}}
Gouvernement {{{gouvernement6}}}

{{{fonction7}}}
Mandat
{{{début fonction7}}} - {{{fin fonction7}}}
Président {{{président7}}}
Président de la République {{{président de la république7}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat7}}}
Monarque {{{monarque7}}}
Gouverneur général {{{gouverneur7}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil7}}}
Premier ministre {{{premier ministre7}}}
Chancelier {{{chancelier7}}}
Gouvernement {{{gouvernement7}}}

{{{fonction8}}}
Mandat
{{{début fonction8}}} - {{{fin fonction8}}}
Président {{{président8}}}
Président de la République {{{président de la république8}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat8}}}
Monarque {{{monarque8}}}
Gouverneur général {{{gouverneur8}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil8}}}
Premier ministre {{{premier ministre8}}}
Chancelier {{{chancelier8}}}
Gouvernement {{{gouvernement8}}}

{{{fonction9}}}
Mandat
{{{début fonction9}}} - {{{fin fonction9}}}
Président {{{président9}}}
Président de la République {{{président de la république9}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat9}}}
Monarque {{{monarque9}}}
Gouverneur général {{{gouverneur9}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil9}}}
Premier ministre {{{premier ministre9}}}
Chancelier {{{chancelier9}}}
Gouvernement {{{gouvernement9}}}

{{{fonction10}}}
Mandat
{{{début fonction10}}} - {{{fin fonction10}}}
Président {{{président10}}}
Président de la République {{{président de la république10}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat10}}}
Monarque {{{monarque10}}}
Gouverneur général {{{gouverneur10}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil10}}}
Premier ministre {{{premier ministre10}}}
Chancelier {{{chancelier10}}}
Gouvernement {{{gouvernement10}}}

{{{fonction11}}}
Mandat
{{{début fonction11}}} - {{{fin fonction11}}}
Président {{{président11}}}
Président de la République {{{président de la république11}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat11}}}
Monarque {{{monarque11}}}
Gouverneur général {{{gouverneur11}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil11}}}
Premier ministre {{{premier ministre11}}}
Chancelier {{{chancelier11}}}
Gouvernement {{{gouvernement11}}}

Biographie
Nom de naissance {{{nom naissance}}}
Naissance 1924
Décès 23 novembre 1974
{{{lieu décès}}}
Nature du décès {{{nature}}}
Nationalité
Conjoint(s) {{{conjoint}}}
Enfant(s) {{{enfants}}}
Diplômé {{{université}}}
Profession {{{profession}}}
Occupations {{{occupation}}}
Résidence(s) {{{résidence}}}
Religion {{{religion}}}
Signature {{{signature}}}

Chefs d'État de l'Éthiopie

Le lieutenant-général Aman Mikael Andom (192417 novembre 1974) était un militaire et un homme politique éthiopien. Après la chute du Niguse Negest Hailé Sélassié Ier, il devient le premier chef d'État post-monarchie. Il sera assassiné par ses anciens soutiens, des membres du Derg.

Sommaire

Biographie

Érythréen de naissance, il été éduqué à l’école américaine de Khartoum, au Soudan. Il va participer à la résistance éthiopienne dans le mouvement des Arbegnoch (Patriotes). Après la Libération en 1941, il devint un soldat régulier et intégra le Cadet College de Khartoum) puis le Camberlay and the Royal Military College (Sandhurst) où il va acquérir une réputation de bon commandant. Il se retrouve à la tête de la Troisième Division lors des conflits militaires opposant l’Éthiopie aux forces somaliennes dans l’Ogaden (1963-1964). Suite à ses victoires, il sera surnommé "le Lion de l’Ogaden" ou encore "le Lion du Désert". Toutefois, Hailé Selassié I décide de renvoyer Aman, celui-ci avait initié plusieurs attaques en territoire somali alors qu’un ordre l’interdisait. De mai 1964 à juillet 1965, il travaille comme attaché militaire éthiopien à Washington D.C.; à son retour en Éthiopie, le Negusse Negest le nomma au Sénat. Il adressera de nombreuses critiques à l’encontre du gouvernement et en juillet 1974, Hailé Selassié nomma Aman chef des forces armées et par la suite Ministre de la Défense. Cette nomination s’explique par la volonté de mettre en avant une personnalité plus "libérale" afin d’atténuer la colère croissante de la population et des militaires. La révolution éthiopienne va finalement renverser la monarchie et le 12 septembre 1974, Aman devint le président du Conseil militaire administratif provisoires, il est promu au rang de lieutenant général et devint président du Conseil des Ministres. En même temps, il gardait les postes de chef des forces armées et de ministre de la Défense. Alors que le Derg espérait contrôler les actes d’Aman, celui-ci parvint à s’affirmer à travers son charisme et sa personnalité. Le Derg décida alors, seulement trois mois et demi après l’avoir nommé, de renvoyer Aman sous prétexte qu’il était un chef radical et "dictatorial". Le 23 novembre 1974, Aman est assassiné à son domicile par des membres du Derg.

Voir aussi

Liens internes

Sources

  • Historical Dictionary of Ethiopia, David Hamilton Shinn et Thomas P. Ofcansky, Scarecrow Press, 2004, page 26.
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail du monde contemporain Portail du monde contemporain
  • Portail de l'Éthiopie Portail de l'Éthiopie
Ce document provient de « Aman Mikael Andom ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aman Andom de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aman Andom — Aman Mikael Andom (1924 – 17 November 1974) was the first post monarchy acting Head of State of Ethiopia. He was appointed to this position following the coup d état that deposed Emperor Haile Selassie on September 12, 1974, and served until his… …   Wikipedia

  • Aman Mikael Andom — Aman Andom 12 septembre 1974 – Novembre 1974 Biographie Date de naissance 1924 Date de décès 23 novembre 1974 Liste des chefs d État de l ÉthiopieC …   Wikipédia en Français

  • Consejo Administrativo Militar Provisional — Gobierno militar provisional de la Etiopía Socialista ← …   Wikipedia Español

  • Derg — For the lakes in Ireland, see Lough Derg. Provisional Military Government of Socialist Ethiopia ← …   Wikipedia

  • República Democrática Popular de Etiopía — Saltar a navegación, búsqueda የኢትዮጵያ ሕዝባዊ ዲሞክራሲያ ዊሪፐብሊክ República Democrática Popular de Etiopía …   Wikipedia Español

  • Mengistu Haile Mariam — Chairman of the Derg and Head of State of Ethiopia In office 3 February 1977 – 10 September 1987 Preceded by Tafari Benti …   Wikipedia

  • Mengistu Haile Mariam — Existen desacuerdos sobre la neutralidad en el punto de vista de la versión actual de este artículo o sección. En la página de discusión puedes consultar el debate al respecto. Mengistu Haile Mariam …   Wikipedia Español

  • Coup d'Etat — Coup d État Voir « coup d’État » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français

  • Coup d'État — Pour les articles homonymes, voir Coup d’État (homonymie). Sur les autres projets Wikimedia : « Coup d État », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Un coup d’État est un renversement du pouvoir par une personne investie d… …   Wikipédia en Français

  • Coup d'état — Voir « coup d’État » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”