Amagney

47° 18′ 21″ N 6° 09′ 09″ E / 47.3058333333, 6.1525

Amagney
Administration
Pays France
Région Franche-Comté
Département Doubs
Arrondissement Besançon
Canton Marchaux
Code commune 25014
Code postal 25220
Maire
Mandat en cours
Thomas Javaux
2008-2014
Intercommunalité Grand Besançon
Démographie
Population 724 hab. (2008)
Densité 55 hab./km²
Géographie
Coordonnées 47° 18′ 21″ Nord
       6° 09′ 09″ Est
/ 47.3058333333, 6.1525
Altitudes mini. 253 m — maxi. 504 m
Superficie 13,13 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Amagney est une commune française, située dans le département du Doubs et la région Franche-Comté.

Sommaire

Géographie

Le village est situé à environ 11 km à l'ouest de Besançon. Amagney et proche des autres villages de Novillars, de Marchaux et de Roulans.

Étymologie

L'origine du nom d'Amagney proviendrais de l’association des mots celte « magos » (maison, village, marché) et du suffixe bas latin « iacos » déformé en « ey » dans la région (un lieu habité). Cette étymologie semble assez répandue, les racines de ses mots se retrouvent dans Emagny, Magny et Ameugny (Saône-et-Loire).

Histoire

Amagney existe depuis le XIIIe siècle, et en 1522 le lieu-dit « Malmaison » est officiellement rattaché au village. Amagney fut d'abord une terre vignoble, avant de produire des mirabelles surtout à la fin du XIXe siècle. Ce fruit est fêté chaque année le dernier dimanche du mois d'août dans le village.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2008 2014 Thomas Javaux   Restaurateur
1977 2008 Jean-Pierre Fostel    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
411 422 597 656 664 680 714
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

  • L'église d'Amagney :

Elle est attestée en 1275. En 1318, le patronage en appartient au trésorier du Chapitre métropolitain de Besançon. De cette église, dépendent Les Longeaux, La Malmaison et Rufille. L'église fut plusieurs fois reconstruite. Visité par l'archevêque de Besançon en mai 1665, elle reçut, en 1696, des ornements dus au ciseau du célèbre sculpteur La Seigne. Elle fut rebâtie en 1773 par l'entrepreneur Bidal. La décoration, cette fois, fut confiée au sculpteur Hugues Flamand, de Besançon, qui, en 1779, passa marché avec les habitants pour y installer deux retables et « décrasser la chaire à prêcher ». On commanda en outre au peintre Bisontin Jean Pierre Fraichot deux tableaux. En 1775, on avait commandé une cloche au fondateur Lièvremont. En 1786, on plaça des bancs dans l'église et on dora le retable du maître-autel.

Cette église, devenue trop petite, dut être, un siècle plus tard considérablement agrandie. Les travaux furent à la charge des deux communes d'Amagney et de Novillars, ce dernier village ayant été rattaché au premier par décision archiépiscopale de 1714. Ce fut presque une reconstruction complète (à l'exception du clocher datant de 1821). L'architecte Pain Chaux dressa les plans du nouvel édifice : vaste église-halle à coupole (peinte par Charpy en 1875) dans laquelle on entre par un clocher porche. L'architecte Lavie dressa les plans de l'ornementation, assez surprenante dans cette région, puisque c'est la pierre qui a été choisie, et non le bois : chaire en pierre, autels et retables en pierre, fonts baptismaux et chemin de croix en pierre. L'exécution de ces ouvrages fut confiée à l'entreprise Bisontine Domange, Baldauf et André le sculpteur en fut Dreyer. Le 28 décembre 1876, l'archevêque de Besançon pouvait venir consacrer la nouvelle église.

Les anciens éléments de décoration furent donnés par la paroisse d'Amagney à la toute nouvelle chapelle de Novillars. L'ancien cimetière qui entourait l'église fut désaffecté et un nouveau cimetière fut ouvert en 1848, à l'écart du village.

En ce qui concerne l'enseignement, les recteurs d'école sont attestés depuis 1735. En fait, l'instruction des enfants était assurée par des temps plus anciens : à la fin du XVIIe siècle, en effet, le curé Pourcheresse avait acheté une maison pour la paroisse, afin d'y loger une fille ou une veuve « qui enseignera les petites filles ». L'église sous le patronage de Saint-Ferréol et Saint Ferjeux possède aussi un tableau ancien du XVIIe siècle montrant Besançon et ses fortifications ainsi que les deux saints.

  • Fontaines

Trois fontaines en belles pierres de taille du XIXe siècle ornent le village. L'une est ronde. Une des deux autres devait servir de base à la mairie mais le projet ne parvint jamais à son terme

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références


Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Amagney de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Amagney — Amagney …   Deutsch Wikipedia

  • Amagney — Saltar a navegación, búsqueda Amagney País …   Wikipedia Español

  • Amagney — French commune nomcommune=Amagney caption= x=207 y=118 lat long=coord|47|18|21|N|6|09|09|E|region:FR type:city insee=25014 cp=25220 région=Franche Comté département=Doubs arrondissement=Besançon canton=Marchaux maire= mandat= intercomm=Grand… …   Wikipedia

  • Les Longeaux-Dessous — Amagney Amagney Pays  France …   Wikipédia en Français

  • Marchaux — Marchaux …   Deutsch Wikipedia

  • Novillars — Novillars …   Deutsch Wikipedia

  • Arcier — Vaire Arcier DEC …   Deutsch Wikipedia

  • Besançon (Arrondissement) — Arrondissement Besançon Staat Frankreich Region Franche Comté Département Doubs Präfektur Besançon Einwohner – insgesamt –  …   Deutsch Wikipedia

  • Corcelle — Mieslot DEC …   Deutsch Wikipedia

  • Cussey-sur-l'Ognon — Cussey sur l’Ognon DEC …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”