Alunir

Alunissage

« That's one small step for a man... », 20 juillet 1969, alunissage de Neil Armstrong.

Un alunissage se définit comme l'arrivée sans dommage d'un engin spatial habité ou inhabité sur la surface d'un satellite naturel d'une planète. Ce concept fut l'un des buts de l'humanité dès que l'on fut en mesure d'apprécier que la Lune était le corps céleste le plus proche de la Terre. L'un des exemples les plus flagrants étant le fameux roman de Jules Verne, De la Terre à la Lune, écrit en 1865, ou plus récemment les albums de Hergé, Objectif Lune (1953) et On a marché sur la Lune (1954).

Depuis le premier alunissage réussit par l'Union soviétique, en 1966, grâce à la sonde Luna 9, le terme fut employé pour les dix-huit engins spatiaux qui se posèrent sur la Lune jusqu'en 1976. Neuf de ces missions ramenèrent sur Terre des échantillons de roche et de sol lunaire.

Le premier alunissage d'un homme sur la surface de notre satellite naturel est celui de la mission américaine, Apollo 11, commandée par Neil Armstrong accompagné de Buzz Aldrin. Armstrong posa le module lunaire Eagle sur la surface de la lune à 16:17:42, heure de la côte est des États-Unis, le 20 juillet 1969. Ce furent au total douze hommes qui alunirent lors des différentes missions du programme Apollo.

Sommaire

Polémique

Les termes « alunir » et « alunissage » ne sont pas tolérés par l'Académie française et par l'Académie des sciences, il est préférable d'employer les termes « atterrir » et « atterrissage ». De même, le répertoire terminologique publié au journal officiel français le 22 septembre 2000 précise la définition d'« atterrissage » ; « Action de poser un engin aérospatial sur le sol d'un astre. »[1]

Le mot « alunissage » est un néologisme reconnu signifiant « se poser sur la surface de la Lune ». Ce terme est construit par analogie avec une fausse étymologie du terme « atterrir »[2], qui signifierait « se poser sur la Terre » (la planète Terre), alors qu'il signifie en réalité « se poser sur la terre » (la terre ferme, le sol). L'utilisation de ce néologisme peut paraître aujourd'hui superflue parce qu'il faudrait dès lors créer un nouveau terme chaque fois qu'il s'agira de se poser sur un autre corps céleste[3], par exemple « amarsir » pour « se poser sur la planète Mars », « avénusir » pour « se poser sur la planète Vénus », etc.. Le journal Le Figaro avait accueilli cette polémique dans ses colonnes en son temps[réf. nécessaire].

Contexte

Contexte scientifique

Le premier problème concernant un alunissage est la vélocité élevée nécessaire à un vaisseau spatial balistique pour échapper à la gravité terrestre. Le seul moyen développé à ce jour pour obtenir ce résultat sont les fusées, qui fournissent une importante poussée au départ et laissent leur charge continuer sur son inertie ensuite; c'est uniquement pour cette raison qu'une vitesse de libération est nécessaire. Contrairement aux autres véhicules aériens tels que les aérostats ou les avions à réaction, une fusée peut prolonger son accélération dans la haute atmosphère et dans le vide spatial, hors de l'atmosphère terrestre, ce qui est nécessaire pour atteindre cette vitesse.

Dès que l'on a laissé la Terre derrière soi, un alunissage requiert un vaisseau spatial capable d'atteindre une vitesse permettant d'annuler ou de dépasser la gravité lunaire afin de freiner sa descente vers la Lune. Dans le cas d'un trajet Terre-Lune cette vitesse est de 2 400 m/s, soit 8 640 km/h. Cette vitesse est en général obtenue grâce à une rétrofusée. Si l'on ne peut ralentir et contrôler la vitesse de descente du véhicule spatial vers la lune, celui n'alunira pas, mais s'écrasera à la surface du corps céleste. Nombre des premières tentatives russes et américaines d'alunissages se soldèrent par le « crash » de la sonde spatiale. Certains objets furent aussi délibérément précipités sur la surface lunaire, comme lors du programme Apollo le troisième étage des fusées Saturn V furent délibérément projetés sur la Lune afin d'enregistrer leurs impacts grâce aux sismographes qui avaient été mis en place à la surface de la Lune par les missions précédentes. Ces « crash » permirent de définir plus précisément la structure interne de la Lune.

Liste des alunissages

  1. 14 septembre 1959, URSS Union soviétique : l'impacteur Luna 2 s'écrase sur la Lune
  2. 26 avril 1962, États-Unis États-Unis : l'impacteur Ranger 4 s'écrase sur la Lune
  3. 2 février 1964, États-Unis États-Unis : l'impacteur Ranger 6 s'écrase sur la Lune
  4. 31 juillet 1964, États-Unis États-Unis : l'impacteur Ranger 7 parvient à transmettre des photos avant de s'écraser sur la Lune
  5. 20 février 1965, États-Unis États-Unis : l'impacteur Ranger 8 parvient à transmettre des photos avant de s'écraser sur la Lune
  6. 24 mars 1965, États-Unis États-Unis : l'impacteur Ranger 9 parvient à transmettre des photos avant de s'écraser sur la Lune
  7. 3 février 1966, URSS Union soviétique : Luna 9
  8. 2 juin 1966, États-Unis États-Unis : Surveyor 1
  9. 23 septembre 1966, États-Unis États-Unis : Surveyor 2
  10. 24 décembre 1966, URSS Union soviétique : Luna 13
  11. 20 avril 1967, États-Unis États-Unis : Surveyor 3
  12. 20 juillet 1969, États-Unis États-Unis : Apollo 11, premier alunissage d'un homme (Neil Armstrong puis Buzz Aldrin)
  13. 21 juillet 1969, URSS Union soviétique : Luna 15 s'écrase sur Mare Crisium quelques heures après l'alunissage de Neil Armstrong
  14. 19 novembre 1969, États-Unis États-Unis : Apollo 12 deuxième vol habité à alunir (Charles Conrad, Alan Bean)
  15. 20 septembre 1970, URSS Union soviétique : Luna 16 première mission russe à parvenir à alunir et a retourner sur Terre avec des échantillons du sol lunaire
  16. 5 février 1971, États-Unis États-Unis : Apollo 14 troisième vol habité à alunir (Alan Shepard et Edgar Mitchell)
  17. 7 aout 1971, États-Unis États-Unis : Apollo 15 quatrième vol habité à alunir
  18. 21 avril 1972, États-Unis États-Unis : Apollo 16 cinquième vol habité à alunir
  19. 11 décembre 1972, États-Unis États-Unis Apollo 17 sixième et dernier vol habité à alunir
  20. 18 aout 1976, URSS Union soviétique : Luna 24 dernière mission russe sur la Lune, avec retour réussi d'échantillons lunaires sur Terre
  21. 14 novembre 2008, Inde Inde : l'impacteur Moon Impact Probe, élément de la sonde indienne Chandrayaan-1 s’est posé sur la Lune

Les procédures d'alunissage

Notes et références

  1. Répertoire terminologique français, édition 2000 - Site du Ministère de la Culture et de la Communication
  2. La « fausse étymologie » reste à prouver, la possibilité de se poser sur un autre astre que la Terre ne venait pas forcément à l'esprit lorsqu'on a d'abord parlé d'« atterrissage ».
  3. (fr) Critique du terme « alunir » selon Tatoufaux.com
  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Moon landing ».

Voir aussi

Wiktprintable without text.svg

Voir « alunissage » sur le Wiktionnaire.

  • Portail de l’astronautique Portail de l’astronautique

Ce document provient de « Alunissage ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alunir de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • alunir — [ alynir ] v. intr. <conjug. : 2> • 1921; de lune ♦ Aborder sur la Lune, prendre contact avec la Lune. « Un parachute qu on avait imaginé pour permettre, lors d un futur voyage interplanétaire, d alunir » (P. Reboux). REM. Ce verbe et son… …   Encyclopédie Universelle

  • lunir — alunir …   Dictionnaire des rimes

  • Alunissage — « That s one small step for a man... », 21 juillet 1969, alunissage de Neil Armstrong. Un alunissage se définit comme l arrivée sans dommage d un engin spatial habité ou inhabité sur la surface d un satellite naturel d une planète. Ce… …   Wikipédia en Français

  • alunissage — [ alynisaʒ ] n. m. • 1923; de alunir ♦ Fait d alunir. L alunissage des astronautes américains en 1969. ● alunissage nom masculin Action d alunir. (L Académie recommande atterrir et atterrissage sur la Lune.) [C est la sonde soviétique Luna 9 qui… …   Encyclopédie Universelle

  • a- — 1. a ♦ Élément, du lat. ad, marquant la direction, le but à atteindre, ou le passage d un état à un autre (var. ad ; ac , af , ag , al , an , ar , as , at ) : amener, alunir, adoucir. ⇒ à. a 2. a ♦ Élément tiré du gr. exprimant la négation (« pas …   Encyclopédie Universelle

  • aluniza — ALUNIZÁ, alunizez, vb. I. intranz. A aseleniza. – După fr. alunir. Trimis de ana zecheru, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  ALUNIZÁ vb. v. aseleniza. Trimis de siveco, 13.09.2007. Sursa: Sinonime  alunizá vb …   Dicționar Român

  • LUNE — La Lune est le seul satellite naturel de la Terre. Les caractéristiques de ses mouvements apparents sont connus depuis la plus haute antiquité, les valeurs approximatives de ses paramètres physiques et orbitaux depuis le XVIIIe siècle. La… …   Encyclopédie Universelle

  • atterrir — [ aterir ] v. intr. <conjug. : 2> • 1686; atterrer 1424; atterir « se remplir d alluvions » 1344; de 1. a et terre 1 ♦ Mar. Toucher terre (⇒ atterrage). Spécialt Reconnaître la terre aperçue et préciser la position du bateau par rapport à… …   Encyclopédie Universelle

  • French conjugation — This article is part of the series on: French language Langues d oïl Dialects Creoles Francophonie History Oaths of Strasbourg Ordinance of Villers Cotterêts Anglo Norman Grammar …   Wikipedia

  • 21 juillet 1969 — Apollo 11 Apollo 11 Données de la mission Indicatif radio CM : Columbia LM : Eagle Vaisseau …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”