Journal

Journal
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne les journaux papiers. Pour les autres significations du mot « journal », voir Journal (homonymie).

Un journal est un document qui recense par ordre chronologique ou thématique un certain nombre d'événements pour une période donnée (généralement une journée, d'où il tire son nom). Par extension, un journal désigne une publication regroupant des articles sur l'actualité du jour.

Sommaire

Historique

À l'origine, un journal est tenu par celui qui veut se souvenir des événements qui lui sont arrivés (journal intime), ou pour archiver ces événements (journal de bord). L'un des exemples les plus représentatifs est le Journal d'un bourgeois de Paris tenu par un Parisien entre 1405 et 1449.

Les premiers journaux d'actualités (écrits) se présentaient également sous cette forme chronologique, mais ont rapidement évolué vers une forme plus synthétique, en classant les événements par thèmes et rubriques. De là est venu le mot journal dans son acception de support papier contenant des informations pour une période, remplaçant le mot gazette dans une partie de ses usages.

Le premier journal imprimé connu, appelé Relation, est paru à Strasbourg vers 1605. Le Post och Inrikes Tidningar, ou POIT, qui se traduit par Bulletins d'information nationale, est un journal suédois fondé en 1645 par la reine Christine de Suède et est le plus vieux journal existant en 2006. Le journal faisait référence en Suède à la fin du XVIIe siècle et au XVIIIe siècle. En janvier 2007, la version papier disparait au profit d'une seule version web. La dernière édition papier est datée du 29 décembre 2006.

En France, la première publication intitulée « journal » est le chaussures, publié à Paris en 1665. Avec l'industrialisation de la presse écrite, de grands noms de journaux se sont créés, et le terme a servi à désigner à la fois le support physique de l'information (le journal en papier journal) et la société éditrice : le journal employant des journalistes et des reporters.

La façon même de présenter l'information de manière synthétique et thématique a été reprise par d'autres médias : la radio, puis la télévision, qui ont également repris le terme journal pour désigner l'émission dans laquelle un présentateur donne les informations du jour. Le premier journal télévisé français a été diffusé en 1949 par la R.T.F.

Construction d'un journal d'actualités

De la dépêche d'agence aux articles

La sélection des articles

La rédaction d'un journal français regroupe tous les journalistes qui participeront à la création de l'édition du jour. Elle est dirigée par un rédacteur en chef dont le rôle est de définir l'orientation du journal, d'arrêter l'agenda du jour, de la semaine ou du mois, c’est-à-dire de fixer le nombre et le contenu des articles qui seront publiés dans le journal ou le magazine.

Le rédacteur en chef est épaulé par un ou des adjoints, qui peuvent être responsables d'une rubrique ou d'un service (international, société, sports, culture, politique). La conférence de rédaction est une réunion au cours de laquelle les journalistes se retrouvent pour évoquer ce qui « fera l'actualité ». Elle fait parfois l'objet de virulents débats et permet d'assurer la circulation de l'information au sein de la rédaction. Au cours de la conférence, les sujets et les angles du jour sont arrêtés, de même que leur format (interview, reportage, enquête, éditorial...)...

Dans le cadre d'un journal quotidien, les sujets sont amenés à changer en fonction de l'actualité ou de ce que les journalistes recueillent sur le terrain. Passée une certaine heure, le journal doit être bouclé (entre 20 et 23 heures pour un journal imprimé la nuit). Tous les journalistes sont donc tenus de respecter des délais (la deadline dans le jargon américain) et de rendre leur copie à heure fixe.

La version définitive des articles est envoyée aux secrétaires de rédaction. Le secrétaire de rédaction est un journaliste, au même titre qu'un rédacteur ou un reporter. Son travail est de relire et de vérifier les articles qui lui sont soumis, d'en définir la titraille (surtitre, titre, sous-titre, chapeau, intertitre), et d'adapter le texte aux impératifs de la maquette pour en assurer la meilleure présentation.

Une fois les articles corrigés et formatés, le secrétaire de rédaction, aidé d'un monteur et d'un iconographe, participe à la mise en page de l'article. Quand la page est entièrement montée et qu'elle a été validée par le rédacteur en chef et/ou le secrétaire général de rédaction (SGR), elle est transmise à l'imprimerie.

Formats

Exemples : L'Équipe, De tijd, Het Belang van Limburg, etc.

  • Belge : 520 X 365 mm ou Coupe 50 (500 X 370 mm)

Exemples : Le Progrès, Het Laatste Nieuws, De Morgen, etc.

Exemples : Le Monde, Les Échos, Le Soir, etc.

  • Tabloïd (A3) : 410 X 290 mm (ou 374 X 289)

Exemples : Libération, France Soir, Aujourd'hui en France / Le Parisien, La Tribune, Metro, Het Nieuwsblad, De Standaard, Gazet van Antwerpen, etc.

  • Demi-tabloïd ou Demi-berlinois (A4) : 290 X 210 mm

Exemples : 20 minutes

Quotidien

En France

Article connexe : Presse en France.

Le premier journal quotidien en français, le Journal de Paris, fut inventé par Marcel Bourdoncle et Hugues Fores. Il parut en 1777.

De nombreux quotidiens nés au XXe siècle comme Combat, La Victoire (Pierre Dumas) à Toulouse, Le Matin de Paris et L'Aurore, ont disparu. Des quotidiens gratuits financés par la publicité, diffusés dans la rue, le métro, l'espace public, sont apparus ces dernières années (20 minutes, Metro, Direct Soir, MatinPlus...). Seul Metro est rentable à ce jour, le troisième est né en juin 2006, le quatrième est diffusé depuis le 6 février 2007.

En France, la distribution des quotidiens payants est assurée en majorité par Presstalis et le réseau des libraires, ainsi que par abonnement. On distingue 2 catégories qui sont fonction de leur zone de diffusion.

Presse quotidienne nationale

Les problèmes économiques touchent les titres de la presse quotidienne, qui est de plus en plus contrôlée par des grands groupes financiers (Dassault, Groupe Amaury, etc.)

Presse quotidienne régionale et locale

Dans de nombreuses régions, les titres qui dominent la presse régionale sont en situation de quasi-monopole, ce qui pose le problème de la qualité et de la pluralité de l'information.

Au Québec

Le Québec est constitué, pour une large part, de francophones, mais la province baigne parmi une très importante population anglophone (en 2001, 591 378 personnes avaient l'anglais pour langue maternelle). D'autre part, il se trouve environ 300 millions d'anglophones dans le reste de l'Amérique du Nord. À l'intérieur de la province, plusieurs communautés ethniques souhaitent avoir des nouvelles de leur pays d'origine. En conséquence, les journaux francophones et anglophones se côtoient sur les présentoirs, mais des journaux écrits en d'autres langues sont aussi diffusés.

Au Québec, la concentration de la presse dans les mains de quelques joueurs a favorisé l'émergence de quelques journaux à large diffusion. Cependant, les journaux à diffusion régionale n'ont pas disparu. Souvent, des articles rédigés pour un journal régional peuvent se retrouver dans un autre journal appartenant au même groupe, maximisant ainsi le retour sur investissement.

Il existe plusieurs catégories de diffusion au Québec : internationale, nationale, provinciale, régionale et locale.

En Suisse

  • L'Express, publié à Neuchâtel depuis le 2 octobre 1738, est le plus vieux journal au monde de langue française.
  • Le Temps, édité à Genève, est le seul quotidien généraliste francophone de dimension nationale en Suisse.
  • L'Agefi, publié à Lausanne depuis 1950, est le quotidien suisse de l'économie et de la finance de référence en langue française.

Articles connexes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Journal de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • journal — journal, aux [ ʒurnal, o ] adj. et n. m. • 1119; bas lat. diurnalem « de jour », devenu jornal, journal, journel→ journellement I ♦ Adj. Vx Relatif à chaque jour. ♢ (1543) Mod. Comm. Livre journal, et subst. journal : livre de commerce, registre… …   Encyclopédie Universelle

  • journal — jour‧nal [ˈdʒɜːnl ǁ ɜːr ] noun [countable] 1. a serious magazine or newspaper produced for professional people or those with a particular interest: • the Wall Street Journal • the Journal of Political Economy 2. ACCOUNTING a book containing… …   Financial and business terms

  • Journal — Jour nal, n. [F. journal. See {Journal}, a.] [1913 Webster] 1. A diary; an account of daily transactions and events. Specifically: (a) (Bookkeeping) A book of accounts, in which is entered a condensed and grouped statement of the daily… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • journal — I noun acta diurna, biographical record, cash book, chronicle, chronology, contemporary account, daily paper, daily register, daybook, diary, ephemeris, gazette, historical record, ledger, log, logbook, magazine, narrative, periodical, record,… …   Law dictionary

  • Journal — Sn erw. fach. (17. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. journal m. Tageszeitung , einer Substantivierung von frz. journal jeden einzelnen Tag betreffend , zu frz. jour m. Tag . Das Wort bezeichnete im Französischen und im Deutschen zunächst eher… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • journal — journal, periodical, newspaper, magazine, review, organ are comparable when denoting a publication which appears regularly at stated times. Basically, a journal is a publication which is issued daily and gives an account of matters of interest… …   New Dictionary of Synonyms

  • journal — Journal, m. acut. Est ce qui est du jour, Diurnum quod diei vnius opera efficitur. Et selon ce le Languedoc dit Journal, ou Journau pour une journée d homme des champs, et mesure le contenu des vignes, terres, et prez par Journaux, tout ainsi que …   Thresor de la langue françoyse

  • Journal — »Tageszeitung, Zeitschrift«: Das Fremdwort wurde im 17. Jh. aus frz. journal entlehnt und bis ins 18. Jh. im Sinne von »gelehrte Zeitschrift« gebraucht. Frz. journal ist entsprechend seiner Ableitung von frz. jour (= it. giorno) »Tag« eigentlich… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Journal — Jour nal, a. [F., fr. L. diurnalis diurnal, fr. diurnus belonging to the day, fr. dies day. See {Diurnal}.] Daily; diurnal. [Obs.] [1913 Webster] Whiles from their journal labors they did rest. Spenser. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Journal — (schurnal), französ., Tagebuch; Notizenbuch bei Geschäftsmännern. s. Buchhaltung; Tagblatt, Zeitung; J. ismus, die Literatur der Tagblätter, J. ist. wer für dieselbe arbeitet. Journal des Débats (– de Deba), s. Bertin. J. isticum. Anstalt oder… …   Herders Conversations-Lexikon

  • journal — [jʉr′nəl] n. [ME, book containing forms of worship for the day hours (Little Hours) < OFr, lit., daily < L diurnalis < dies, day (see DEITY): JOURNAL sense 3 prob. via It giornale, of same orig.] 1. a daily record of happenings, as a… …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.