Altkirch

47° 37′ 26″ N 7° 14′ 25″ E / 47.6238888889, 7.24027777778

Altkirch
Centre historique d'Altkirch
Centre historique d'Altkirch
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Alsace
Département Haut-Rhin
Arrondissement Altkirch
(sous-préfecture)
Canton Altkirch
(chef-lieu)
Code commune 68004
Code postal 68130
Maire
Mandat en cours
Jean-Luc Reitzer
2008 - 2014
Intercommunalité Communauté de communes d'Altkirch
Site web www.mairie-altkirch.com
Démographie
Population 5 709 hab. (2008)
Densité 598 hab./km²
Gentilé Altkirchois, Altkirchoises
Géographie
Coordonnées 47° 37′ 26″ Nord
       7° 14′ 25″ Est
/ 47.6238888889, 7.24027777778
Altitudes mini. 274 m — maxi. 392 m
Superficie 9,54 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative


Altkirch (qui est selon d'un point de vue l'association du mot latin "altus" qui signifie "haut, élevé" et du mot allemand "die Kirche" qui signifie "église"; de l'aveu général Altkirch signifie littéralement "vieille église" en allemand[1]) est une commune française, située dans le département du Haut-Rhin et la région Alsace.

Cette ville est traditionnellement désignée comme étant la capitale du Sundgau.

Ses habitants sont appelés les Altkirchois et les Altkirchoises.

Elle a le statut de sous-préfecture.

Sommaire

Géographie

La ville d'Altkirch est située au sud de l'Alsace, à proximité de la Suisse, de l'Allemagne et de la porte de Bourgogne. La ville est traversée par l'Ill dont la vallée peu encaissée lui permet d'être facilement accessible. Elle est entourée de forêts et de collines fertiles adossées aux contreforts du Jura alsacien.

Localisation

Altkirch s'est développée près d'un carrefour de routes. Voici quelques distances la séparant de villes voisines :

  • Mulhouse : 20 km
  • Saint-Louis-Bâle : 30 km
  • Thann et Cernay : 25 km
  • Belfort et Montbéliard : 35-40 km
  • Colmar : 60 km

La voie ferrée Belfort-Mulhouse passe également à proximité et rejoint la vallée de l'Ill à Altkirch.

Histoire

Altkirch fut fondée au XIIe siècle et dépendait des comtes de Ferrette qui firent construire le Prieuré Saint-Morand dépendant d'abord du chapitre canonial.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1983 - Jean-Luc Reitzer RPR puis UMP Député depuis 1988, président de la communauté de communes d'Altkirch
1965 1983 Raymond Muller - -
1952 1965 Eugène Holstein - -
1945 1952 Charles Édouard Amiot MRP Sénateur (1946-1948)
1944 1945 Eugène Holstein - -
1940 1944 Thorn NSDAP -
1919 1940 Paul Jourdain AD puis UDR Député (1919-1927) puis sénateur (1927-1944)
Ministre du travail (1920-1921, 1924)
Ministre des anciens combattants (1925-1926)
1910 1918 Joseph Brunner - -
1901 1910 Albert Durthaller - -
1898 1901 François Higelin - -
1886 1898 Jean-Baptiste Hannes - Délégué au Landesausschuss
(Parlement provincial)
1885 1886 Sébastien Faesser - -
1871 1885 Antoine Roesch - -
1870 1871 Antoine Lehmann - Marchand-tanneur
1854 1870 Charles Couchepin Bonapartiste Avocat-avoué
Ancien garde d'honneur de Napoléon
1851 1854 Pierre François Gaspard
Laurent
- Avocat
1848 1850 Charles Cassal Démocrate
socialiste
Député (1849-1851)
1846 1848 Dominique Rolla - -
1830 1846 Jean Adam Pflieger
le Jeune
Gauche
constitutionnelle
Député (1834-1846)
1829 1830 Pierre François
Casimir Armand
Félix Hubert, comte
de Reinach-Foussemagne
Légitimiste Ancien lieutenant-colonel d'infanterie
1817 1829 Antoine Ignace Devallant - Ancien major du 4e régiment de hussards
1815 1817 Jean Antoine Winckler - -
1814 1815 Jean Adam Pflieger
le Jeune
Libéral Ancien capitaine de l'armée du Rhin
1814 1815 Christophe Antoine Clavé - Maire provisoire (février 1814)
1807 1814 Jean Adam Pflieger
le Jeune
Libéral Ancien capitaine de l'armée du Rhin
1800 1807 Charles Joseph
Xavier Népomucène
Ignace de Kloeckler
- Ancien major du régiment d’Eptingue
1795 1800 Pierre Pfanner - -
1792 1795 François-Louis Bian - -
1791 1792 Jean Adam Pflieger l'aîné Jacobin Ancien député
1790 1791 Valentin Mehr - -
1790 1790 Jean Adam Pflieger l'aîné Jacobin Député (1789-1791)
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Sources : Cassini[2] et Insee[3],[4])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 814 1 625 2 184 2 215 2 819 3 028 3 207 3 495 3 611
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
3 414 3 224 3 193 2 933 3 007 3 100 3 242 3 402 3 315
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 298 3 392 3 491 3 008 3 680 3 614 3 525 3 807 4 544
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008  
4 246 5 118 5 319 5 268 5 090 5 385 5 575 5 709  
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Économie

La ville compte une cimenterie du groupe suisse Holcim.

Éducation

La ville d'Altkirch a un collège et un Lycée public d'enseignement secondaire, le collège Lucien Herret le Lycée Jean Jaques Henner.

Héraldique

Blason de Altkirch

Les armes de Altkirch se blasonnent ainsi : d'azur à l'église d'argent flanquée à dextre d'un clocher à bâtière du même sommé d'une croisette d'or, le tout maçonné de sable, essoré de gueules, ouvert et ajouré du champ, posé sur une terrasse de sinople.

Vue du ciel
Rue du Général-de-Gaulle
Fontaine de la Vierge

Lieux et monuments

Le Musée sundgauvien d'Altkirch retrace l'histoire du Sundgau et de la ville d'Altkirch. Situé juste à côté de l'hôtel de ville, dans un magnifique bâtiment de la renaissance ayant appartenu au bailli d'Altkirch, il présente des maquettes d'Altkirch à travers les temps, des costumes d'époque, des œuvres d'arts d'artistes réputés locaux, etc.

Les remparts Le centre-ville était entouré de remparts et de tours de garde dont il reste de nombreux vestiges. Malheureusement, le château qui se trouvait à l'emplacement actuel de l'église Notre-Dame, a été rasé au XIXe siècle. Parmi les vestiges, on peut noter la "vieille porte", la tour Bloch, mais aussi, plus discrète, une petite maison carrée, à moitié à l'abandon, située derrière l'église. Cette maison est le dernier témoin du château d'Altkich.

La fontaine de la Vierge : Sur la place de la République, face aux deux superbes bâtiments renaissance de la mairie et du musée sundgauvien, se trouve une fontaine dessinée par Charles Gutzwiller, maître de dessin de Jean-Jacques Henner. Au centre de cette fontaine, on peut admirer une très belle statue de la vierge datant du Moyen Âge. Cette statue a été sculptée en l'honneur d'une apparition de la Vierge qui a fait fuir les assaillants de la ville.

Les toits Depuis la colline du Roggenberg, il est possible d'admirer l'harmonie des toits du centre-ville. Ironie du sort pour la ville où a été inventée la tuile mécanique, la beauté de ses toits tient à l'utilisation de tuiles plates ! À noter, le toit à tuiles colorées du très beau musée sundgauvien.

La Chapelle oratoire Saint-Morand Au premier étage de l'hôpital Saint-Morand se trouverait l’ancienne cellule du saint, une petite pièce de 5 mètres sur 6, que les Jésuites remanièrent lors de la reconstruction du couvent. La cellule est devenue une chapelle aux murs et au plafond recouverts de fresques baroques. La plus imposante "l'Ascension de Sain-Morand" représente le saint montant au ciel, a été peinte au plafond de la chapelle baroque Saint-Morand par Giuseppe Appiani (1700-1786).

L'église Notre-Dame de l'Assomption a été conçue par l'architecte Louis-Michel Boltz[5].

Le CRAC, Centre rhénan d'art contemporain présente en permanence des expositions d'art actuel.
18 rue du Château - Altkirch.

La Forêt enchantée d'Altkirch prend forme au début du mois de décembre et s'achève au début du mois de janvier. Elle occupe une grande partie de la ville et met en scène les différentes légendes sundgauviennes à travers des personnages de grandes tailles. Le spectacle est doublé d'un éclairage qui valorise la scène et de bandes sons en plusieurs langues qui racontent les légendes du Sundgau et de la région. Le spectacle est surtout magnifique de nuit.

La Grotte aux lucioles est un autre lieu magique pendant la période de Noël. Une association de passionnés de miniatures réalise un labyrinthe en miniature autour d'un thème de légende. En 2006, c'est Robin des Bois qui était à l'honneur. Pour la trouver, il suffit de se rendre à Altkirch en période de Noël et de suivre le fléchage mis en place.

La gare d'Altkirch

Article détaillé : Gare d'Altkirch.

Prieuré de Saint-Morand

Article détaillé : Prieuré Saint-Morand.

Personnalités liées à la commune

Le géographe Xavier Hommaire de Hell, né à Altkirch en 1812

Célèbres résidents

KKO Festival

Le KKO Festival organise toute l'année, dans le cadre de l'association du Forum des Jeunes, plusieurs manifestations culturelles et artistiques dans la ville (installations intérieures et extérieures, résidences d'artistes, festival du court-métrage d'Altkirch depuis 2001...).

Festival de l'amitié

Depuis 2006, un week-end au mois de juin, se déroule un festival de l'amitié organisé par plusieurs sponsors. Il s'agit d'un concert gratuit. On peut notamment citer une apparition du groupe Gold le 13 juin 2009.

Jumelage

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Altkirch de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Altkirch — Altkirch …   Deutsch Wikipedia

  • Altkirch — Saltar a navegación, búsqueda Altkirch Escudo …   Wikipedia Español

  • Altkirch — Altkirch, 1) Bezirk im französischen Departement Oberrhein; 2) Hauptort darin, 3400 Ew.; Festungswerke; sonst zur Grafschaft Pfirt gehörig u. Residenz der österreichischen Herzöge …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Altkirch — Altkirch, Kreisstadt im deutschen Bezirk Oberelsaß, an der Ill und der Eisenbahn Mülhausen Altmünsterol, hat eine evangelische und eine kath. Kirche, Synagoge, Gymnasium, Amtsgericht, Hauptzollamt, Weberei, Ziegelbrennerei und (1900) 3298 Einw …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Altkirch — Altkirch, Kreisstadt im Bez. Oberelsaß, an der Ill, (1900) 3298 E., Amtsgericht, Gymnasium, Altertumsmuseum; Ziegeleien, Tonwaren und Baumwollindustrie …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Altkirch — Altkirch, Stadt im franz. Departement des Oberrheins, 4000 E., ehemals Hauptort der Grafschaft Pfirdt; Viehhandel und industrieller Verkehr …   Herders Conversations-Lexikon

  • Altkirch — French commune|nomcommune=Altkirch région=Alsace département=Haut Rhin arrondissement=Altkirch canton=Altkirch insee=68004 cp=68130 maire=Jean Luc Reitzer mandat=2008 2014 intercomm=Altkirch longitude=7.24027777778 latitude=47.6238888889 alt… …   Wikipedia

  • Altkirch — Original name in latin Altkirch Name in other language Al tkirsh, Altkirch, Altkirkh, Altkirsh, a er te ji ke, arutokirushu, Алткирх, Алткирш, Альткирш, Альткірш State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 47.61667 latitude 7.25 altitude… …   Cities with a population over 1000 database

  • Altkirch — Ạltkirch,   Stadt im französischen Département Haut Rhin, zentraler Ort im Sundgau, an der Ill, 5 000 Einwohner;   Wirtschaft:   Zementfabrik, Textilfabrik, Eisenverarbeitung.   …   Universal-Lexikon

  • Altkirch (Arrondissement) — Arrondissement Altkirch Staat Frankreich Region Elsass Département Haut Rhin Unterpräfektur Altkirch Einwohner – insgesamt –  …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”