Altitona

Mont Sainte-Odile

Mont Sainte-Odile
Le couvent du mont Sainte-Odile, commune d’Ottrott
Le couvent du mont Sainte-Odile, commune d’Ottrott
Géographie
Altitude 764 m
Massif Vosges
Longueur  km
Largeur  km
Superficie  km2
Coordonnées 48° 26′ 13″ Nord
       7° 24′ 12″ Est
/ 48.43694, 7.40333
48°26′13″N 7°24′12″E / 48.43694, 7.40333
Administration
Pays France France
'
'
Géologie
Âge
Roches

  Géolocalisation sur la carte : Alsace

(Voir situation sur carte : Alsace)
Mont Sainte-Odile

  Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Mont Sainte-Odile

Le mont Sainte-Odile (Odilienberg en allemand, Altitona à l'origine) est une montagne vosgienne, située dans le département du Bas-Rhin, culminant à 764 mètres, surmontée par un couvent.

Détail de la statue sur le toit du couvent

Haut lieu de la culture alsacienne, c'est un lieu de pèlerinage très fréquenté consacré à sainte Odile, sainte patronne de l'Alsace, bien que le monastère ait été transformé en hôtel.

Sommaire

Le monastère

Le monastère a été créé vers 700 quand le père de sainte Odile lui légua le château de Hohenbourg[1]. Sainte Odile le transforma en couvent.

Très populaire, l'endroit devint un lieu de pèlerinage très fréquenté, notamment par les personnes atteintes de maladies oculaires et accueillit jusqu'à 130 moniales.

En 1789, le couvent est vendu. L'évêché de Strasbourg le rachète en 1853 et le rétablit à sa vocation monacale.

On peut encore voir le tombeau de sainte Odile dans une chapelle attenante au cloître. Les tombeaux de ses parents, Adalric (aussi appelé Etichon) et Bererswinde, y sont aussi conservés, bien qu'ils soient des ajouts plus tardifs (IXe siècle et XIe siècle). Ces caveaux sont ornés de mosaïques remarquables.

Le mur païen

Le mur païen, section nord

Le mur païen est une enceinte mégalithique d'une longueur totale d'une dizaine de kilomètres faisant le tour du plateau du mont Sainte-Odile pour former une enceinte. Formé d'environ 300 000 blocs cyclopéens, il fait entre 1,60 m et 1,80 m de large et peut atteindre trois mètres de hauteur. Ses origines restent obscures et controversées et source de fantasmes. Certaines origines que l'on attribue au mur tiennent en effet plus des contes et légendes que de faits historiques incontestables. Le qualificatif de païen lui a été donné par Léon IX.

Les chercheurs n'ont pu définir s'il s'agit d'une enceinte défensive ou d'une enceinte cultuelle, et sa période de construction n'a pas pu être définie. Il semblerait qu'elle remonte au IIe siècle av. J.-C., mais d'autres auteurs pensent à une construction beaucoup plus ancienne (âge du bronze).

Le mur a été classé monument historique en 1840. La qualité de conservation du mur est assez variable. Il a en effet servi de carrière au Moyen Âge et a subi diverses autres dégradations. Les collectivités locales et l'État ainsi que le Club Vosgien mettent peu à peu le mur en valeur et réparent les outrages et vandalismes récents dont il a pu faire l'objet, notamment les fouilles archéologiques non autorisées.

Récemment, une étude portant sur des tenons en chêne en forme de queue d'aronde[2] retrouvés sur le mur lui a donné la fin du VIIe siècle pour date (soit à peu près la date de création du couvent). C'est une date relativement récente comparativement aux origines pré-romaines voire pré-celtiques communément données. Pourtant cela ne signifie pas que le mur fut construit à cette époque, ces tenons pouvaient faire partie d'un travail de réfection de l'ouvrage.

Le crash aérien

Le 20 janvier 1992 à 19h20, un Airbus A320 s'écrase sur une crête proche du mont Sainte-Odile faisant 87 morts et laissant 9 survivants.

Voir Crash du mont Sainte-Odile

Voir aussi

Notes et références

  1. Littéralement, « Hohenbourg » signifie « le château d'en haut » : « Bourg » impliquant des fortifications et « Hohen » désignant l'altitude, la hauteur puisque les bâtiments de Hohenbourg sont perchés à l'extrémité d'un plateau rocheux d'environ 700 mètres d'altitude.
  2. [1]

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de l’Alsace Portail de l’Alsace
  • Portail de la montagne Portail de la montagne
Ce document provient de « Mont Sainte-Odile ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Altitona de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abbaye de Hohenbourg — Les bâtiments conventuels de Hohenbourg (Mont sainte Odile) Présentation Culte Catholicisme Type Abbaye …   Wikipédia en Français

  • Catastophe du mont Sainte-Odile — Vol 148 Air Inter Vol 148 Air Inter …   Wikipédia en Français

  • Crash Du Mont Sainte-Odile — Vol 148 Air Inter Vol 148 Air Inter …   Wikipédia en Français

  • Crash du Mont Sainte-Odile — Vol 148 Air Inter Vol 148 Air Inter …   Wikipédia en Français

  • Crash du mont Sainte-Odile — Vol 148 Air Inter Vol 148 Air Inter …   Wikipédia en Français

  • Crash du mont sainte-odile — Vol 148 Air Inter Vol 148 Air Inter …   Wikipédia en Français

  • Mont Sainte-Odile — Le couvent du mont Sainte Odile, commune d’Ottrott Géographie Altitude 764 m Massif …   Wikipédia en Français

  • Vallée de Villé — Vue sur la vallée de Villé prise depuis le château de Frankenbourg Massif Massif des Vosges Pays …   Wikipédia en Français

  • Vallée de villé — Vue sur la vallée de Villé prise depuis le château de Frankenbourg Massif Massif des Vosges Pays …   Wikipédia en Français

  • Hohenbourg — Mont Sainte Odile Mont Sainte Odile Le couvent du mont Sainte Odile, commune d’Ottrott Géographie Altitude 764 m …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”