Josias
Josiah écoutant la lecture de la loi par Julius Schnorr von Carolsfeld

Josias est selon la Bible le successeur d'Amon et le 16ème roi de Juda de -640 à -609, année où il est vaincu et mortellement blessé à la bataille de Megiddo contre le pharaon Nékao II.

Historique

C'est sous Josias que le grand prêtre Hilqiyyahu aurait été « découvreur » dans le temple de Jérusalem d'une copie du livre de la Loi (voir 2 roi 22-8). Certains savants considèrent que ce livre est la Torah (c'est-à-dire les 5 livres du Pentateuque), d'autres de plus en plus nombreux militent pour le seul Deutéronome (le dernier livre du pentateuque).

Saadia Gaon considère que la Torah écrite retrouvée à l'époque de Josias est incomplète et que nous ne possédons que ce qui a été transmis par la tradition orale. (Sa'adia Gaon, Heqdem, premier chapitre.)

Josias fait de ce Livre la base de la réforme de la religion juive et de l'éradication du culte des idoles, des « haut lieux » (semble-t-il des sanctuaires installés sur des hauteurs) et de divinités entourant YHWH

Le polythéisme israélite est en effet bien attesté avant Josias. « Les inscriptions datant du VIIIe siècle, trouvée sur le site de Kuntillet Ajrud, dans le nord-est du Sinaï [...] font apparemment référence à la déesse Asherah comme étant l'épouse de Yahvé »[1]. On trouve aussi la mention « YHWH et son Ashera[1] » sur une inscription datant de la monarchie tardive (vers -600) dans la région de la Shefelah (royaume de Juda).

La Bible présente Josias comme luttant contre ces cultes : il « ordonna […] de retirer du sanctuaire de YHWH tous les objets de culte qui avaient été faits pour Baal, pour Ashera et pour toute l'armée du ciel […]. Il supprima les faux prêtres que les rois de Juda avaient installés et qui sacrifiaient […] à Baal, au soleil, à la lune, aux constellations et à toute l'armée du ciel. […] Il démolit la demeure des prostituées sacrées, qui était dans le temple de YHWH […][2] »

Cette réforme religieuse est présentée par la Bible comme un retour au monothéisme originel partiellement oublié par les israélites.
A l'inverse, bon nombre d'historiens considèrent Josias comme le véritable créateur du monothéisme hébraïque moderne, ayant imposé une vision de YHWH comme dieu unique, et non plus seulement comme dieu suprême des israélites. Dans cette hypothèse, Josias n'est pas le créateur de cette vision (qui se dessine dans les sources plus anciennes dites du Yahviste et dans l'Elohiste de l'hypothèse documentaire), mais son porte-parole dans le combat théologique l'opposant à la tendance élohiste.

Postérité littéraire

  • Josias. Vrai miroir des choses adueues de notre temps, 1566, Messer Phillone (peut-être le pseudonyme de Louis des Masures). Tragédie traduite de l’italien, Genève, François Perrin ; et 1583, Genève, Gabriel Cartier pour Claude d’Augi.


Précédé par Roi de Juda Suivi par
Amon
Josias
(Maison de David)
selon Thiele : -641 - -609[3]
selon Galil : -640 - -609
Joachaz

Notes et références

  1. a et b Israël Finkelstein et Neil Asher Silberman, La bible dévoilée, p. 276.
  2. Deuxième livre des rois, 23:4 et suivants.
  3. Comme de nombreuses dates concernant les personnages bibliques de cette époque, celles-ci sont approximatives, et peuvent faire l'objet de débats entre exégètes. Cf. Rois de Juda

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Josias de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Josias — ist ein männlicher Vorname, abgeleitet vom hebräischen Josiah mit der Bedeutung „Gott heilt“, „Gott unterstützt“.[1][2] Bekannte Namensträger Joschija (hebr.: יאשיהו, auch Josia; um 647–609 v. Chr.), von 640 bis 609 v. Chr. König des Reiches Juda …   Deutsch Wikipedia

  • Josias — • A pious King of Juda (639 608 B.C.), who ascended the throne when he was only eight years of age. He was the son of Amon and the grandson of Manasses Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Josias     Josias …   Catholic encyclopedia

  • Josías — es un nombre hebreo que significa ‘Yahvéh ha sanado’ o ‘que Yahveh sane’. Uno de los tantos nombres hebreos en cuya composición está el Tetragrámaton (el nombre del Dios judeocristiano Yahvé). En la Biblia aparecen dos personajes con ese nombre:… …   Wikipedia Español

  • Josīas — (des Herrn Grund, u. And. des Herrn Feuer, der sehr Feurige), 1) Sohn des Königs Amon von Juda, folgte seinem Vater 639 u. st. 609 bei Megiddo, wo er von den Ägyptiern geschlagen worden war, s. Hebräer IV.; 2) Friedrich J., dritter Sohn des… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Josīas — Josīas, Friedrich, Herzog zu Sachsen, berühmter kaiserlicher Feldherr, geb. 26. Dez. 1737 in Koburg, gest. daselbst 26. Febr. 1815, Sohn des Herzogs Josias Franz von Koburg, machte in österreichischen Diensten seit 1759 als Oberst eines… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Josias [1] — Josias, König von Juda 640–609 v. Chr., ein frommer Herrscher, dessen Regierungszeit mit Recht der letzte Sonnenblick des jüdisch theokratischen Königthumes genannt wird. Er stellte den Tempel zu Jerusalem wieder für die Feier des Jehovacultes… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Josias [2] — Josias, Prinz von Sachsen Koburg, geb. 1737, österr. Feldmarschall, in Verbindung mit den Russen 1788 gegen die Türken in der Walachei siegreich, verlor 1794 gegen Jourdan die Schlacht von Fleurus, verließ hierauf den Dienst und starb 1815 zu… …   Herders Conversations-Lexikon

  • JOSIAS — fil. Ammon, successit patri, regnavitqueve in Ierusalem annos 31. Hic iustus, pius Davidis vestigia secutus 12. anno regni sui mundavit Iudam et ierusalem ab excelsis, Et Lucis, simulacrisqueve. et sculptilibus. Ceterum dum pugnat cum Nechaone… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Josias, S. (1) — 1S. Josias Rex (23. Juni). Vom Hebr. Joschijahu = »Feuer Gottes«; nach Gesenius: »den Jehova heilt« – Von den jüdischen Königen Ezechias und Josias sagen die Bollandisten am 23. Juni (IV. 466), daß dieselben nur von Grevenus und Canisius… …   Vollständiges Heiligen-Lexikon

  • Josias — noun the New Testament Greek form of Josiah. And Josias begat Jechonias and his brethren, about the time they were carried away to Babylon …   Wiktionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”