Alternariose de la tomate

Alternariose de la tomate

Taches de cladosporiose à la face inférieure d'une feuille de tomate


L'alternariose de la tomate est une maladie cryptogamique provoquée par un champignon, Alternaria solani Sorauer., de la famille des Pleosporaceae, sur la tomate. Ce champignon attaque également d'autres Solanacées, dont la pomme de terre, le piment et l'aubergine.

La maladie se manifeste par de nombreux symptômes à tous les stades de croissance de la plante. On peut voir apparaître sur les feuilles, en premier celles de la base de la plante, des taches noires circulaires, dans lesquelles sont visibles des cercles concentriques. Ces lésions entraînent à la longue la défoliation de la plante[1]. Les tiges et les fruits sont également atteints. Les graines infectées par la maladie peuvent entraîner une fonte des semis.

La lutte contre cette maladie passe par diverses méthodes : le recours aux fongicides, notamment l'azoxystrobine, le manèbe, le bicarbonate de potassium , le peroxyde d'hydrogène, la lutte biologique à l'aide de l'agent Bacillus subtilis[1].

Des mesures de préventions consistent principalement à observer une rotation de manière que les cultures de Solanées respectent un intervalle de trois ans sur la même parcelle, et à veiller à une bonne aération des plantations (intervalle entre les rangs). Il est également possible de sélectionner des cultivars résistants à cette maladie[2].

Sommaire

Notes et références

  1. a  et b Early Blight Of Tomato, The University of Maine Cooperative Extension Pest Management Office.
  2. Early Blight of Tomatoes, Virginia Cooperative Extension.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’agriculture et l’agronomie Portail de l’agriculture et l’agronomie
  • Portail de la biologie Portail de la biologie
  • Portail de la mycologie Portail de la mycologie
Ce document provient de « Alternariose de la tomate ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alternariose de la tomate de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maladies de la tomate — Cet article recense les maladies de la tomate (Solanum lycopersicum). Sommaire 1 Maladies bactériennes 2 Maladies cryptogamiques 3 Maladies virales 4 Notes et réfé …   Wikipédia en Français

  • Maladie des taches brunes de la tomate — Alternariose de la tomate Taches de cladosporiose à la face inférieure d une feuille de tomate L alternariose de la tomate est une maladie cryptogamique provoquée par un champignon, Alternaria solani Sorauer., de la famille des Pleosporaceae, sur …   Wikipédia en Français

  • Maladies de la pomme de terre — Les maladies de la pomme de terre (Solanum tuberosum L. sont très nombreuses et sont causées par des agents pathogènes très divers: bactéries, champignons, protistes, virus, viroïdes, nématodes, phytoplasmes, etc. Sommaire 1 Maladies bactériennes …   Wikipédia en Français

  • Liste des maladies de la vigne — Émotion champêtre, par Honoré Daumier « Faut que je regardions comment qu murit le raisin : y longtemps que j avions point vu ça ! » Cet article présente une liste des maladies de la vigne (Vitis spp.) (liste non exhaustive).… …   Wikipédia en Français

  • Tomate — Pour les articles homonymes, voir Tomate (homonymie). Solanum lycopersicum …   Wikipédia en Français

  • Alternariose — L alternariose, ou brulure alternarienne, est une maladie cryptogamique due à divers champignons du genre Alternaria. Les facteurs favorisants sont la rosée en plein champ et les gouttes provoquées par la condensation, par exemple sous tunnel… …   Wikipédia en Français

  • Lycopersicon esculentum — Tomate Pour les articles homonymes, voir Tomate (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Lycopersicum esculentum — Tomate Pour les articles homonymes, voir Tomate (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Solanum lycopersicum — Tomate Pour les articles homonymes, voir Tomate (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Tomates — Tomate Pour les articles homonymes, voir Tomate (homonymie) …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”