Joseph Conrad
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Conrad.
Joseph Conrad
Joseph Conrad en 1904
Joseph Conrad en 1904

Nom de naissance Teodor Józef Konrad Korzeniowski h. Nałęcz
Naissance 3 décembre 1857
Berdytchiv
Décès 3 août 1924 (à 66 ans)
Bishopsbourne
Monument dédié à Joseph Conrad à Gdynia (Pologne).

Joseph Conrad, de son vrai nom Teodor Józef Konrad Korzeniowski h. Nałęcz, est né le 3 décembre 1857 à Berditchev (Russie) et est mort le 3 août 1924 à Bishopsbourne (Kent - Angleterre). D'origine polonaise, c'est un des plus importants écrivains anglais du XXe siècle.

Sommaire

Biographie

Joseph Conrad est né à Berdytchiv en Russie (aujourd'hui en Ukraine), au sein d'une famille de la noblesse polonaise (Szlachta). Son père Apollo Korzeniowski, engagé dans la résistance polonaise, est arrêté en octobre 1861, et envoyé en exil d'abord dans des conditions difficiles au nord de la Russie, puis dans le nord-est de l'Ukraine à partir de 1863. Sa famille le suit, et la mère de Conrad meurt de la tuberculose en avril 1865. Gravement malade lui-même, Apollo Korzeniowski peut rentrer d'exil en 1868. Mais il meurt en mai 1869 à Cracovie, ville alors autrichienne, laissant Conrad orphelin à l'âge de onze ans.

Celui-ci est alors confié à son oncle maternel, Tadeusz Bobrowski, qui demeurait à Cracovie, et à qui il devait rester très attaché, entretenant avec lui une correspondance suivie jusqu'à la mort de ce dernier en 1894. À la fois pour raisons de santé, et parce qu'il est attiré par la carrière maritime, Conrad part en 1874 pour Marseille, où il s’embarque comme mousse sur un voilier. Il fait ainsi pendant près de quatre ans son apprentissage en France pour entrer ensuite dans la marine marchande britannique, où il va demeurer plus de seize ans. Il obtient son brevet de capitaine au long cours le 10 novembre 1886, et prend la même année la nationalité britannique, sous le nom de Joseph Conrad.

Conrad parlait avec une égale facilité le polonais, l’allemand, le français et l’anglais ; mais il décida d’écrire dans la langue de sa nouvelle patrie. En 1890, il travaille pour l'État indépendant du Congo. En 1896, désespérant de retrouver un commandement, il écrit à un ami « il ne me reste que la littérature comme moyen d'existence » et déclare clairement écrire pour l'argent… La même année, il séjourne en Bretagne pendant quelques mois — la vie est moins chère à Lannion et l'Île-Grande qu'à Londres — et y écrit certains de ses textes.

Blason du clan Nałȩcz

Une écriture

En 1896, il publia son premier livre, La Folie Almayer, où il dépeint la perdition d’un Occidental en Malaisie. Dès lors paraissent régulièrement d’autres livres, toujours plus remarqués par les lettrés. Mais Conrad ne connut que tardivement le succès commercial (avec Chance en 1913), chose dont il eut toujours du mal à comprendre la raison, sans doute la trop grande complexité de son œuvre. Toute sa vie d'auteur, il a affirmé vouloir écrire pour le grand public, et laisse une œuvre considérable, notamment Le Nègre du Narcisse, Lord Jim, Jeunesse, Au cœur des ténèbres, Typhon, Nostromo, Le Miroir de la mer, Sous les yeux de l’Occident, L’Agent secret, Victoire.

Il a été classé parfois comme auteur de « romans de mer », mais c'est aussi restrictif que cela le serait pour Herman Melville sous prétexte que celui-ci est surtout connu pour Moby Dick. De fait, Au cœur des ténèbres, Lord Jim, Nostromo, L'agent secret, Sous les yeux de l'occident, Victoire, sont de grands, sombres et profonds romans, mais ne se passent pas, ou peu, en mer...

Certains regardent Conrad comme un précurseur de l'existentialisme ; ses personnages sont faillibles, désenchantés, mais ne renoncent jamais à affronter la vie.

Conrad parlait couramment le français, mais, détail amusant, il le parlait avec un accent marseillais, après son séjour dans la cité phocéenne. André Gide fut son intercesseur dans le milieu littéraire français. Il traduisit lui-même Typhon. Une des nouvelles du recueil A set of six, intitulée Un Anarchiste, est située en Guyane avec pour personnage principal un jeune Parisien.

Œuvres

Romans

Nouvelles

  • 1898 : Tales of Unrest (Inquiétude)
  • 1898 : Youth (Jeunesse) (Première publication en volume : 1902)
  • 1902 : The End of the Tether (Le bout du rouleau)
  • 1903 : Typhoon (Typhon)
  • 1908 : A Set of Six (six nouvelles dont, Gaspar Ruiz, Un anarchiste, Le duel inspiré par les duels du général Fournier Sarlovèze adapté au cinéma par Ridley Scott Les Duellistes)
  • 1912 : Twixt Land and Sea (Entre Terre et Mer)
  • 1915 : Between the Tides (En marge des marées)
  • 1925 : Tales of Hearsay (Derniers contes)

Textes

  • 1924 : The Romance of Travels (Du goût des voyages)
  • 1925 : The Congo Diary (Carnets du Congo)

Mémoires

  • 1906 : The Mirror of the Sea (Le miroir de la mer)
  • 1912 : Some Reminiscences (Souvenirs personnels)

Biographies de Joseph Conrad

  • 1914 : Joseph Conrad, a study, de Richard Curle
  • 1916 : Joseph Conrad, de Hugh Walpole
  • 1922 : Joseph Conrad and his Romantic Realism, de Ruth M. Sauffer
  • 1923 : Joseph Conrad, an appreciation, d'E. Rendz
  • 1924 : Joseph Conrad, de G. de Voisins (in no 1er mars de la Revue de Paris)
  • 1924 : NRF, numéro de décembre 1924 consacré à Joseph Conrad
  • 1929 : Joseph Conrad, l'homme et l'œuvre, de Maurice David (Éditions de la Nouvelle Revue Critique)
  • 1987 : Joseph Conrad, Trois vies, de Frederik R. Karl traduit de l'anglais par Philippe Mikriammos (Éditions Mazarine)
  • 1992 : Joseph Conrad, Biographie, de Zdzislaw Najder traduit de l'anglais par Christiane Cozzolino et Dominique Bellion(Éditions Criterion)
  • 2003 : Conrad, l'étrange bienfaiteur, d'Alain Dugrand (Fayard)
  • 2003 : Joseph Conrad et le Continent, de Claudine Lesage (Houdiard)
  • 2003 : La ligne d’ombre de Conrad, article paru dans L'Humanité (édition du 5 juin 2003)
  • 2011 : Conrad, le Voyageur de l'inquiétude, d'Olivier Weber (Arthaud-Flammarion)

Sur...

Adaptations

Voir aussi

Notes et références

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Joseph Conrad de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Joseph Conrad — Joseph Conrad, Fotografie von George Charles Beresford, 1904 Joseph Conrad, eigentlich Józef Teodor Nałęcz Konrad Korzeniowski (* 3. Dezember 1857 in Berditschew, Russisches Kaiserreich; † 3. August 1924 …   Deutsch Wikipedia

  • Joseph Conrad — Nacimiento 3 de diciembre de 1857 …   Wikipedia Español

  • Joseph Conrad — (Пиш,Польша) Категория отеля: 2 звездочный отель Адрес: Aleja Turystów 11, 12 200 Пиш, П …   Каталог отелей

  • Joseph Conrad — (3 de diciembre de 1857 – 3 de agosto de 1924) fue un novelista, que escribió en inglés. Algunas de sus obras se han etiquetado como románticas, aunque Conrad normalmente suaviza el romanticismo con los giros conflictivos del realismo y la… …   Enciclopedia Universal

  • Joseph Conrad — Infobox Writer name = Joseph Conrad birthdate = birth date|1857|12|3|df=y birthplace = Berdychiv, Russian Empire (now Ukraine) deathdate = death date and age|1924|8|3|1857|12|3|df=y deathplace = Bishopsbourne, England occupation = Novelist… …   Wikipedia

  • Joseph Conrad — noun English novelist (born in Poland) noted for sea stories and for his narrative technique (1857 1924) • Syn: ↑Conrad, ↑Teodor Josef Konrad Korzeniowski • Instance Hypernyms: ↑writer, ↑author * * * Joseph …   Useful english dictionary

  • Joseph Conrad — ➡ Conrad * * * …   Universalium

  • Joseph Conrad — Fuerza La fuerza no es sino una casualidad nacida de la debilidad de los otros. Soledad Vivimos como soñamos: solos …   Diccionario de citas

  • Joseph Conrad — Teodor Josef Konrad Korzeniowski …   Eponyms, nicknames, and geographical games

  • Joseph Conrad — n. (1857 1924) Polish born English novelist, author of Lord Jim and Heart of Darkness …   English contemporary dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”