Jose Giovanni

José Giovanni

José Giovanni
Nom de naissance Joseph Damiani
Activité(s) Romancier, scénariste, dialoguiste, réalisateur et cinéaste
Naissance 22 juin 1923
Paris
Décès 24 avril 2004
Lausanne
Genre(s) Roman policier
Distinctions Prix Paul Léautaud

José Giovanni, pseudonyme de Joseph Damiani, était un écrivain, un scénariste, un dialoguiste, un réalisateur et un cinéaste franco-suisse d'origine corse, né à Paris (France) le 22 juin 1923 et mort à Lausanne (Suisse) le 24 avril 2004 d'une hémorragie cérébrale.

Ancien repris de justice et condamné à mort, il puisa souvent son inspiration dans ses expériences personnelles ou dans des personnages réels comme par exemple Abel Danos (dit "le Mammouth") et Raymond Naldi dans Classe tous risques pour composer ses intrigues policières. Dans ses films aussi bien que dans ses romans, il se fait parfois le chantre de la pègre, à l'instar d'un Auguste Le Breton, tout en exaltant les amitiés viriles et en prônant la confrontation de l'individu avec la nature.

Sommaire

Biographie

D'origine corse, José Giovanni a fait de solides études (collège Stanislas, lycée Janson-de-Sailly) et exercé de nombreux métiers (bûcheron, mineur, aubergiste…) avant de devenir écrivain puis cinéaste. Passionné par l'escalade, il était également guide de haute montagne, et a fait partie du groupe Jeunesse et Montagne (pendant créé par l'Armée de l'Air des Chantiers de Jeunesse de Vichy) lors de la Seconde Guerre mondiale.

La prison pendant onze ans

En 1945, à la Libération, il fréquente le « milieu » de Pigalle et trempe dans une affaire de racket organisée par son oncle maternel, avec l'aide de son frère aîné. L'affaire tourne très mal puisque trois des personnes rackettées sont tuées.

Condamné à mort (alors que lui-même n'a tué personne) en 1948 avec un complice, Georges Accad, José Giovanni échappe de peu à la guillotine ; gracié par le président Vincent Auriol ainsi qu'Accad, sa peine est commuée en vingt ans de travaux forcés.

Il sort de prison en décembre 1956 et est réhabilité en 1986 après un nouveau procès.

De 1968 à sa mort, il a vécu aux Marécottes, village valaisan non loin de Chamonix.

L'écriture

À trente-trois ans, il écrit son premier roman, le Trou, qui raconte sa tentative d'évasion faite avec d'autres détenus. Son avocat, Stephen Hecquet, et Roger Nimier font lire le livre à Antoine Blondin et Albert Camus grâce à qui il sera publié. Son style, à la fois étrange et volontairement maladroit, ne manque pas d'étonner par ses trouvailles et ses images fortes, quelquefois à la limite du tolérable.

En 1958, Marcel Duhamel le fait entrer à la Série noire, où il se fait d'emblée remarquer par la publication de trois romans sortis la même année :

Le cinéma

Ses romans noirs à succès le conduisent vers le cinéma et, en 1959, Jacques Becker lui propose d'être conseiller technique et scénariste pour l'adaptation de son roman le Trou. C'est le début d'une carrière cinématographique très riche au cours de laquelle il sera tour à tour auteur, acteur, réalisateur, scénariste et qui l'amène à laisser un peu de côté son œuvre littéraire.

En 1995, il revient à l'écriture et consacre à la mémoire de son père un ouvrage, Il avait dans le cœur des jardins introuvables, qu'il adaptera ensuite au cinéma avec Bruno Cremer.

José Giovanni a écrit vingt romans, deux livres de souvenirs dont Mes Grandes Gueules, trente-trois scénarios et a réalisé quinze films et cinq téléfilms.

À la fin de sa vie, il consacrait une partie de son temps à visiter en prison de jeunes délinquants et à les encourager à se réinsérer.

Œuvres

Romancier

  • 1957 : Le Trou
  • 1958 : Le Deuxième Souffle n°414 d.l. 1er trim. 1958
  • 1958 : Classe tous risques n°428 d.l. 2e trim. 1958
  • 1958 : L'Excommunié (adapté au cinéma par Jean Becker en 1961 sous le titre Un nommé La Rocca et par lui-même en 1972 sous le titre La Scoumoune) n°452 d.l. 3e trim. 1958
  • 1959 : Histoire de fou n°475 d.l. 1er trim. 1959
  • 1960 : Les Aventuriers (adapté au cinéma par Robert Enrico en 1966 avec le titre original et par lui-même en 1967 sous le titre La Loi du survivant)
  • Le Haut-Fer (adapté au cinéma par Robert Enrico en 1965 sous le titre Les Grandes Gueules)
  • 1964 : Ho ! n°842 d.l. 1er trim. 1964
  • 1964 : Meurtre au sommet n°866 3e trim. 1964
  • 1983 : Le Ruffian
  • Le Musher
  • 1995 : Il avait dans le cœur des jardins introuvables (prix Léautaud 1995, adapté par l'auteur au cinéma en 2000 sous le titre Mon Père, il m'a sauvé la vie)
  • La Mort du poisson rouge (prix Charles-Exbrayat 1997 - Prix POLAR 1997)
  • Chemins fauves
  • Comme un vol de vautours"
  • Le Pardon du grand Nord"

Acteur

Réalisateur, scénariste, dialoguiste

[Ré] : réalisateur, [Sc] : scénariste, [Di] : dialoguiste, [OS] : auteur du roman à l'origine du scénario

Voir aussi

Bibliographie

  • Nicole Vaillant Dubus, À toi, José Giovanni. – Colomars : Mélis éditeur, coll. « Lettre à… », 2003. – 31 p., 21 cm. – ISBN 2-914333-50-1. (Publié à l'occasion de l'exposition "Cinépolar avec José Giovanni" au Festival du livre de Nice, en juin 2002)

Liens externes

  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail de la Suisse Portail de la Suisse
  • Portail du polar Portail du polar
  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail de la réalisation audiovisuelle Portail de la réalisation audiovisuelle
Ce document provient de « Jos%C3%A9 Giovanni ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jose Giovanni de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • José Giovanni — en 2001. Nom de naissance Joseph Damiani Activités Romancier, scénariste, dialoguiste, réalisateur et cinéaste Naissance …   Wikipédia en Français

  • José Giovanni — (2001) José Giovanni (* 22. Juni 1923 in Paris; † 24. April 2004 in Lausanne) war ein französisch schweizerischer Schriftsteller und Filmemacher. Giovanni schrieb insgesamt 20 Romane, 33 Drehbücher und zwei Erinnerungsbücher und drehte 15 Filme… …   Deutsch Wikipedia

  • José Giovanni — José Giovanni, also known as Joseph Damiani, was a French Swiss writer and film maker of Corsican origin. He was born in Paris (France) on June 22, 1923, dying in Lausanne, Switzerland on April 24, 2004 from a brain haemorrhage. [See french… …   Wikipedia

  • Giovanni Battista — Giovanni ist ein Vorname und Familienname. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Bekannte Namensträger 2.1 Vornamen 2.2 Nachnamen 2.3 Pseudonym …   Deutsch Wikipedia

  • Giovanni — ist ein Vorname und Familienname. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Bekannte Namensträger 2.1 Vornamen 2.2 Nachnamen …   Deutsch Wikipedia

  • Giovanni — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Patronyme 2 Prénom 3 Variant …   Wikipédia en Français

  • José Saramago — Born José de Sousa Saramago 16 November 1922(1922 11 16) Azinhaga, Santarém, Portugal Died 18 June 2010 …   Wikipedia

  • Giovanni Battaglin — Giovanni Battaglin …   Wikipédia en Français

  • Giovanni Quagliata — (1603 1673) was an Italian painter of the Baroque period. He is more properly known in Italy as Giovan Battista Quagliata (and Giambattista Quagliata), one of the leading artists of the Messinesi painters of the 1600s, as described by… …   Wikipedia

  • Jose Saenz — Jose Luis „Joe“ Saenz Jose Luis „Joe“ Saenz Jose Luis „Joe“ Saenz (* 4. August 1975 in Los …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”