Alsthom-Atlantique

Chantiers de l'Atlantique

47° 17′ 01″ N 2° 11′ 25″ W / 47.28348, -2.190228 Chantiers de l'Atlantique est le nom d'un chantier naval implanté à Saint-Nazaire, en France, de 1955 à 2006. Cependant, par usage, l'appellation Chantiers de l'Atlantique est utilisé pour désigner les chantiers navals du même site avant 1955 et après 2006.

Sommaire

Histoire

Les Chantiers de l'Atlantique ont été créés en 1955 par la fusion des Ateliers et Chantiers de la Loire et des Chantiers de Penhoët. Alsthom en devient propriétaire en 1976. En 1998, le groupe Alsthom change de nom pour Alstom. Ce groupe comporte alors une division Alstom marine, constituée des Chantiers de l'Atlantique et d'Alstom Leroux Naval, un chantier naval situé à Lorient. En mars 2006, la société de construction navale norvégienne Aker Yards rachète 75% des parts d'Alstom marine et devient propriétaire des chantiers navals de Saint-Nazaire et de Lorient. Depuis le 1er juin 2006, le site est racheté par la société de construction navale norvégienne Aker Yards, elle même rachetée le 3 novembre 2008 par la société sud-coréenne STX Shipbuilding. Depuis le 6 novembre 2008, les Chantiers de l'Atlantique sont une filiale à 50,01% de STX France Cruise, avec une participation de 33,34% de l'État français[1].

Ce chantier fait partie intégrante du patrimoine maritime français. Il est l'un des plus gros chantiers navals d'Europe.

Localisation

Une partie des installations

Ce chantier naval est situé à Saint-Nazaire dans l'estuaire de la Loire. Il est construit principalement sur des terrains gagnés sur l'eau. Il est dans une zone qui correspond encore au fleuve, mais l'océan Atlantique très proche garantit une profondeur suffisante, à marée haute, pour sortir de très gros bateaux.

Moyens de production

Pour la construction des bateaux, le chantier travaille sur son site avec ses propres moyens, mais aussi à l'extérieur du chantier, avec les installations du port de Saint-Nazaire.

Installations des chantiers

Les chantiers utilisent aujourd'hui une forme de construction et une forme d'armement.

La forme de construction mesure environ 1200 mètres de long sur 60 mètres de large. Cette forme possède différentes profondeurs, selon l'état d'avancement des navires. Ainsi, on peut y trouver jusqu'à trois navires, simultanément, en assemblage.

La forme d'armement est par sa taille l'une des plus grandes du monde.

Les plaques d'acier qui arrivent par l'embranchement ferroviaire du chantier, sont déplacées à l' aide de grands portiques équipés d'électroaimants, activés ou désactivés à volonté par les pontiers depuis leur cabine. [2]

Installations du port

Pour le carénage des bateaux, avant leur livraison, le chantier utilise principalement la Forme Joubert.

Histoire

Les grands pétroliers

La construction de pétroliers fut une activité importante dans l'histoire des Chantiers de l'Atlantique.

Après la construction du France, Les Chantiers de l'Atlantique modernisèrent leur outil de production pour répondre, notamment, aux attentes du marché pétrolier. Jusqu'à la construction du France, les Chantiers de l'Atlantique construisaient les bateaux sur une pente oblique, une fois la coque et les superstructures finies, le bateau était lancé. Cela signifie qu'il glissait sur le sol et rejoignait la mer. Ensuite, la finition était réalisée à quai.

Au fil des années les pétroliers devenaient de plus en plus gros et ce mode de construction ne convenait plus. En 1972, une grande forme de construction est construite. Cette forme existe toujours. Elle mesure environ 1200 m de long sur 60 de large. Cette forme a permis la construction des quatre plus gros pétroliers au monde : Batillus, Bellamya, Pierre Guillaumat, Prairial. Environ 500 000 tonnes de pétrole chacun.

La course au gigantisme des pétroliers est liée au contexte historique. En effet, au début des années 1970 le Canal de Suez est bloqué par les problèmes au Proche-Orient. Les pétroliers doivent donc faire le tour de l'Afrique en passant par le Cap de Bonne-Espérance.

Une autre forme fut construite aux Chantiers de l'Atlantique : le bassin C. Ce Bassin était initialement prévu pour la construction de pétrolier de 1 000 000 de tonnes. Mais la réouverture du Canal de Suez fit avorter la construction de telles unités. Étant donné leur taille, elles n'auraient jamais pu franchir le canal de Suez.

Ce bassin sert aujourd'hui pour la finition des bateaux.

Les navires à passagers des années 1980-1990

Navires construits

Une liste est disponible dans l'article Liste des navires construits aux Chantiers de l'Atlantique. Parmi les plus célèbres, on peut citer :

Les Chantiers de l'Atlantique construisent actuellement des paquebots, méthaniers, frégates, et navires océanographiques.

Présidents successifs

  • René Fould : Président des Chantier et Atelier de Saint-Nazaire 1945-1955
  • Paul Petitjean : Président des Ateliers et Chantiers de la Loire 1945-1955
  • René Fould : Président des Chantiers de l'Atlantique 1955-1960
  • Jean Pinczon : Président des Chantiers de l'Atlantique 1961-1970
  • Jean Cahen-Salvador : Président des Chantiers de l'Atlantique 1971-1974
  • Pierre Loygues : Président des Chantiers de l'Atlantique 1975-1976 puis d' Alstom Atlantique 1977-1978
  • Roger Schulz : Président d'Alsthom Atlantique 1979-1981
  • René Regard : Directeur général des Chantiers de l'Atlantique (division constructions navales d'Alstom Atlantique) 1982-1984
  • Jean-Pierre Desgeorges : Président d'Alsthom Atlantique 1982-1989
  • Alain Grill : Directeur général des Chantiers de l'Atlantique 1984-1989, Président-directeur général des Chantiers de l'Atlantique 1989-1994
  • Jean-Noël d'Acremont : Président-directeur général des Chantiers de l'Atlantique 1994-1997
  • Patrick Boissier : Président-directeur général des Chantiers de l'Atlantique octobre 1997-2006, et directeur général du secteur Alstom Marine 1998-2006
  • Jacques Hardelay : Directeur général Akeryards France depuis 2006

Résultat d'exploitation

La branche a perdu 103 millions d'euros lors de l'exercice 2004, pour un chiffre d'affaires de 630 millions d'euros, réduit de plus de moitié en trois ans. Néanmoins depuis 2005, la construction et la commande de plusieurs paquebots pour la société Mediterranean Shipping Company S.A. (MSC), à environ 500 millions d'euros pièce et l'achat des Chantiers par le groupe Aker Yards offre des perspectives de croissance réelle du point de vue financier comme du point de vue de l'emploi à Saint-Nazaire et dans sa région.

Notes & Références

  1. (en) French Republic Becomes Strategic Owners In STX Europe's French Yards sur stxeurope.com, 6 novembre 2008, STX Europe. Consulté le 7 novembre 2008
  2. sources - visite aux chantiers de l' atlantique en décembre 2007 --- from mmt29

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail des entreprises Portail des entreprises
  • Portail de la Loire-Atlantique Portail de la Loire-Atlantique
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail de la Loire Portail de la Loire
Ce document provient de « Chantiers de l%27Atlantique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alsthom-Atlantique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ALSTHOM — Alstom Logo de Alstom Création 1928 Dates clés 1969 : Alstom, filiale majoritaire de la CGE 1989 : fusion d Alstom et de Gec Power Systems et création de Gec Alsthom 199 …   Wikipédia en Français

  • Alsthom — Alstom Logo de Alstom Création 1928 Dates clés 1969 : Alstom, filiale majoritaire de la CGE 1989 : fusion d Alstom et de Gec Power Systems et création de Gec Alsthom 199 …   Wikipédia en Français

  • Alsthom — Alstom S.A. Unternehmensform Société Anonyme ISIN …   Deutsch Wikipedia

  • CGEE-Alsthom — Alstom Logo de Alstom Création 1928 Dates clés 1969 : Alstom, filiale majoritaire de la CGE 1989 : fusion d Alstom et de Gec Power Systems et création de Gec Alsthom 199 …   Wikipédia en Français

  • GEC-Alsthom — Alstom Logo de Alstom Création 1928 Dates clés 1969 : Alstom, filiale majoritaire de la CGE 1989 : fusion d Alstom et de Gec Power Systems et création de Gec Alsthom 199 …   Wikipédia en Français

  • TGV Atlantique — Der Hochgeschwindigkeitszug Train à grande vitesse (französisch, kurz TGV [teʒe ve], deutsch: „Zug für große Geschwindigkeit“) ist ein französisches Hochgeschwindigkeitszugskonzept. Die TGV Züge sowie deren Geschwisterzüge Thalys und Eurostar… …   Deutsch Wikipedia

  • Chantiers De L'Atlantique — 47° 17′ 01″ N 2° 11′ 25″ W / 47.28348, 2.190228 …   Wikipédia en Français

  • Chantiers De L'atlantique — 47° 17′ 01″ N 2° 11′ 25″ W / 47.28348, 2.190228 …   Wikipédia en Français

  • Chantiers de l'Atlantique — 47° 17′ 01″ N 2° 11′ 25″ W / 47.28348, 2.190228 Chantiers de l Atlantiqu …   Wikipédia en Français

  • Chantiers de l'atlantique — 47° 17′ 01″ N 2° 11′ 25″ W / 47.28348, 2.190228 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”