Alphonse vi de castille

Alphonse VI de Castille

Alphonse VI de León et Castille,
"Le Brave"
Alfonso VI de León y Castilla,
"El Bravo"
Alphonse VI de León et CastillePeinture du XIIe siècle, Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle
Alphonse VI de León et Castille
Peinture du XIIe siècle, Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle
Naissance 1040
Tolède (?)
Décès 1109
Tolède
Pays Royaume de León Royaume de León
Titre Roi de León
(1065 - 1109)
Roi de Castille (1072-1109)
Roi de Tolède (1085-1109)
Roi de Galice (1090-1109)
Comte du Portugal (1072-1093)
Prédécesseur Ferdinand Ier (León)
Sanche II (Castille et Portugal)
García II (Galice)
Al-Qadir (Tolède)
Successeur Urraque
Enfant de Ferdinand Ier
et de
Sancha de León
Conjoint Inès d'Aquitaine (1069-1077)
Constance de Bourgogne (1081-1093 †)
Berthe de Bourgogne (1093-1095 †)
Zaida (1098-1107 †)
Béatrice (1108-1109)
Enfants 2e mariage :
- Urraque (1081-1126 †)
- Elvire (1082- ?)
4e mariage :
- Sanche (1098-1108)
- Elvire (1100-1135)
- Sancha (1101- ?)
Descendance illégitime :
- Thérèse de León (1070-1132)
- Elvire (1071-1151)
Maîtresses Jimena Muñoz

Alphonse VI de León et Castille[1], surnommé le Brave, né avant juin 1040, mort le 1er juillet 1109, roi de León (1065-1109), roi de Castille (1072-1109) à la mort de son frère, roi de Tolède (1085-1109) par conquête et roi de Galice (1090-1109) à la mort de son autre frère. Il était le fils de Ferdinand Ier de Castille, de León et Asturies et de Sancha de León.

Biographie

Lorsque Ferdinand Ier de Castille et de León, père d’Alphonse, meurt en 1065, le royaume est partagé entre ses trois fils. Alphonse, dit le Brave, reçoit le royaume de León. Après une guerre fratricide avec son aîné, Sanche II, il y asseoit son pouvoir et parvient à unifier le royaume castillan.

En 1069, il fait payer tribut à Abbad III, roi de Séville sous la dynastie des Abbadides.

Fort de ce succès, il se lance dans la reconquête de l’Espagne musulmane (ou Reconquista), divisée depuis l’effondrement du califat de Cordoue en principautés indépendantes (les taïfas de la première période). Soutenu par les moines de Cluny et le pape Grégoire VII, Alphonse, marié à Constance de Bourgogne, fait appel aux chevaliers bourguignons. En 1085, après onze années de guerre et de siège, les musulmans de Tolède capitulent et les héritiers de l'ancien royaume wisigoth reviennent dans ce qui fut sa capitale.

Cependant, les princes musulmans appellent à leur secours les Almoravides qui franchissent le détroit de Gibraltar et mettent en déroute Alphonse VI à la bataille de Sagrajas, en octobre 1086. Mais les Almoravides ne réussissent pas à tirer avantage de leurs victoires militaires, comme celles de Consuegra (1097) et de Malagón (1100). Le Cid Campeador, au service d’Alphonse, symbolise cette résistance chrétienne à l’Islam.

Statue d'Alphonse VI à Madrid (F. Corral, 1753).

Beaucoup de romans de chevalerie ont illustré son nom. Dans la chanson de geste du Cid, il joue le rôle attribué par le poète médiéval aux plus grands rois et à Charlemagne lui-même. Il est tour à tour l'oppresseur et la victime héroïque et obstinée - le type idéal de protecteur que chantaient les jongleurs et les troubadours. Il est le héros d'une chanson de geste qui tout comme les chants espagnols primitifs, les chansons de Bernard del Carpio et la légende des Infants de Lara n'existent plus que dans des fragments incorporés dans la Chronique d'Alphonse le Sage.

Avec un peu d'indulgence, Alphonse VI est présenté comme un homme fort qui agit comme un roi dont les intérêts sont la loi et l'ordre et qui est le chef d'une nation en reconquête. Alphonse s'est marié deux fois. Avant Constance de Bourgogne, il est fiancé avec Agathe, fille de Guillaume le Conquérant. Sous l'influence, dit-on, de sa femme Constance, il implante l'Ordre des Cisterciens dans son royaume, les établissant à Sahagún et choisit un cistercien français Bernard comme premier archevêque de Tolède après la reconquête.

Mariages et descendance

Il marie ses filles Urraque, la légitime, avec Raymond de Bourgogne, fils du comte Guillaume Ier de Bourgogne et Thérèse de León, l'illégitime, avec Henri de Bourgogne, comte de Portugal et favorise ainsi l'influence française – la plus grande force civilisée en Europe. Il rapproche aussi son royaume de la papauté et décide de remplacer le vieux rite de saint Isidore, le rite mozarabe, par le rite romain. D'un autre côté, il est très ouvert à l'influence arabe, protège ses sujets maures et bat monnaie avec des inscriptions en lettres arabes. Après la mort de Constance, il s'est peut-être marié et a certainement vécu avec la princesse Zaïda. Sa femme Isabelle est peut-être cette princesse convertie au christianisme sous le nom de Marie ou d'Isabelle.

Notes

  1. Il prit le nom d'Alphonse VI comme successeur des rois de León. En Castille, il devrait s'appeler Alphonse IV. Mais tous les rois de Castille, dans leur numéro de règne, tiennent compte des numéros des rois de León, le royaume de Léon étant plus ancien que celui de Castille.
Précédé par Alphonse VI de Castille Suivi par
Ferdinand Ier
roi de Castille
(1065-1109)
Urraque
Sanche II
roi de León
(1072-1109)
Garcia
roi de Galice
(1090-1109)
royaume aux mains des mulsumans
roi de Tolède
(1085-1109)
  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne
  • Portail du Moyen Âge central Portail du Moyen Âge central
Ce document provient de « Alphonse VI de Castille ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alphonse vi de castille de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alphonse VI De Castille — Alphonse VI de León et Castille, Le Brave Alfonso VI de León y Castilla, El Bravo …   Wikipédia en Français

  • Alphonse VI de Castille — Alphonse VI de León et Castille, Le Brave Alfonso VI de León y Castilla, El Bravo …   Wikipédia en Français

  • Alphonse VII De Castille — Alphonse VII l Empereur né le 11 mars 1104/5 à Caldas de Reis et mort le 21 août 1157 à La Fresneda. Roi de Castille et de León (1126 1157) « imperator (empereur) » (1155 1157) Généalogie Il est le fils de du comte Raymond de Bourgogne… …   Wikipédia en Français

  • Alphonse VII de Castille — Alphonse VII l Empereur né le 11 mars 1104/5 à Caldas de Reis et mort le 21 août 1157 à La Fresneda. Roi de Castille et de León (1126 1157) « imperator (empereur) » (1155 1157) Généalogie Il est le fils de du comte Raymond de Bourgogne… …   Wikipédia en Français

  • Alphonse vii de castille — Alphonse VII l Empereur né le 11 mars 1104/5 à Caldas de Reis et mort le 21 août 1157 à La Fresneda. Roi de Castille et de León (1126 1157) « imperator (empereur) » (1155 1157) Généalogie Il est le fils de du comte Raymond de Bourgogne… …   Wikipédia en Français

  • Alphonse VI de León — et Castille, Le Brave Alfonso VI de León y Castilla, El Bravo …   Wikipédia en Français

  • Alphonse-Henri de Portugal — Alphonse Ier de Portugal Pour les articles homonymes, voir Alphonse Ier …   Wikipédia en Français

  • Alphonse Ier De Portugal — Pour les articles homonymes, voir Alphonse Ier …   Wikipédia en Français

  • Alphonse ier de portugal — Pour les articles homonymes, voir Alphonse Ier …   Wikipédia en Français

  • Alphonse Ier de Portugal — Pour les articles homonymes, voir Alphonse Ier. Alphonse Ier Le roi Alphonse Ier …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”