Alphonse II le Magnanime

Alphonse V d'Aragon

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alphonse V.
Portrait d'Alphonse attribué à Mino da Fiesole, musée du Louvre

Alphonse le Magnanime ou le Grand, né vers 1394 à Medina del Campo en Espagne et mort le 27 juin 1458 à Naples en Italie, fut roi d'Aragon sous le nom d'Alphonse V, de Valence sous le nom d'Alphonse III, de Sardaigne sous le nom d'Alphonse II, de Majorque, de Sicile et de Naples sous le nom d'Alphonse Ier, et comte de Barcelone sous le nom d'Alphonse IV, de Roussillon et de Cerdagne sous le nom d'Alphonse Ier. Il est membre fondateur de l'Ordre du Dragon.

Sommaire

Filiation

Second souverain de la dynastie de Trastamare dans la couronne d'Aragon, Alphonse le Magnanime hérite de cette dernière en 1416, à la mort de son père le roi Ferdinand Ier d'Aragon. Il descendait par les femmes de l’ancienne maison comtale de Barcelone. Alphonse V etait appelé « Adfunch-Ibn-Barbariya », c'est-à-dire Alphonse fils de la femme berbère[1], ce qui est plutôt étonnant car sa mère était la comtesse d'Albuquerque, issue d'une ligne cadette de la maison royale de Castille. Parfaite illustration du souverain de la première Renaissance, Alphonse le Magnanime est connu pour son implication dans les affaires italiennes. Roi héréditaire de Sicile, il est fasciné par la civilisation de la Péninsule ; il dispute la Sardaigne aux Gênois, puis se lance à la conquête du royaume de Naples. Il est le père de Ferdinand Ier (1423 à 1494), roi de Naples, qu'il eut avec une maîtresse espagnole ou mauresque de Valence en Espagne. Il épouse Anne de Savoie (fille de Yolande de France, elle-même fille du roi Charles VII de France).

Règne

Monnaie d'Alphonse V

En 1435, il tombe aux mains du duc de Milan, Philippe Marie Visconti, mais le convainc qu’il n’est pas dans ses intérêts d’empêcher la victoire de l’Aragon à Naples. En 1442 il triomphe de René d'Anjou.

Il passe le reste de sa vie en Italie, laissant la direction de la couronne d'Aragon à son frère l'infant Jean. Prince de la Renaissance, il favorise les arts et les lettres. Il fait notamment construire à Naples le Castel Nuovo par l'architecte majorquin Guillem Sagrera.

Il entretient des relations diplomatiques avec l’Éthiopie : Yeshaq Ier d'Éthiopie lui propose une alliance contre les musulmans, qu’il voulait sceller par un double mariage, mais les difficultés de voyage empêchèrent les projets d’aboutir.

Il avait épousé Marie de Castille (1401-1458 ; sœur de Jean II de Castille) à Valence en 1415. Ils n'eurent pas d'enfants. Alfonso était épris d’une noble femme, Giraldona Carlino, qui était la reine de la cour de Naples autant que la muse du roi.

À sa mort, ses possessions furent partagées : la couronne d'Aragon et le royaume de Sicile passèrent à son frère Jean, mais le royaume de Naples passa, selon sa volonté, à son fils bâtard Ferdinand.

Notes

  1. Jean-Pierre Soisson, Charles Quint, Grasset, (ISBN 2246561116)

Voir aussi

Précédé par Alphonse V d'Aragon Suivi par
Ferdinand Ier le Juste
Armoiries Aragon Sicile.svg Souverain de la Couronne d'Aragon
roi de Sicile (insulaire)
Transparent.gif
Jean II
René d'Anjou
Blason comte fr Anjou.svg roi de Sicile (péninsulaire)
(roi de Naples)
Transparent.gif
Ferdinand Ier
  • Portail de la Sicile Portail de la Sicile
  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne
  • Portail du Moyen Âge Portail du Moyen Âge
  • Portail des Pays catalans Portail des Pays catalans
Ce document provient de « Alphonse V d%27Aragon ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alphonse II le Magnanime de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ALPHONSE V LE MAGNANIME — (1396 1458) roi d’Aragón et de Sicile (1416 1458) Fils de Fernand de Antéquera et d’Éléonore d’Albuquerque, Alphonse le Magnanime fut un roi fastueux, ami des arts et de la chasse. Il a favorisé l’impérialisme aragonais en développant l’hégémonie …   Encyclopédie Universelle

  • Alphonse le Magnanime — Alphonse V d Aragon Pour les articles homonymes, voir Alphonse V. Portrait d Alphonse attribué à Mino da Fiesole, musée du …   Wikipédia en Français

  • Le siècle d'or catalan — Siècle d Or catalan Au XVe siècle, la Couronne d’Aragon (composée du Comté de Barcelone, du Royaume de Valence et du Royaume d Aragon proprement dit) brille de tout son éclat, et son fleuron en est le Royaume de Valence, qui lui offre un… …   Wikipédia en Français

  • Alphonse d'Aragon et de Naples — Alphonse V d Aragon Pour les articles homonymes, voir Alphonse V. Portrait d Alphonse attribué à Mino da Fiesole, musée du …   Wikipédia en Français

  • Alphonse V d'Aragon — Pour les articles homonymes, voir Alphonse V. Alphonse V d Aragon Portrait d Alphonse attribué à Mino da Fiesole, musée du Louvre …   Wikipédia en Français

  • Alphonse Ier —  Cette page d’homonymie répertorie les différents souverains partageant un même nom. Alphonse Ier est un nom porté par plusieurs souverains. Alphonse Ier dit le Catholique (mort en 757), roi des Asturies de 739 à 757 ; Alphonse Ier dit… …   Wikipédia en Français

  • Pierre II du Brésil — Pierre II L’empereur Pierre II du Brésil Titre Empereur du Brésil 7 …   Wikipédia en Français

  • Laurent le Magnifique — Laurent de Médicis Laurent le Magnifique par Girolamo Macchietti. Laurent de Médicis dit aussi Laurent le Magnifique, (en italien Lorenzo il Magnifico) Lorenzo di Piero de Medici (Florence, 1er janvier 1449 Florence, 9 avril 1492) fut un homme d… …   Wikipédia en Français

  • Laurent le magnifique — Laurent de Médicis Laurent le Magnifique par Girolamo Macchietti. Laurent de Médicis dit aussi Laurent le Magnifique, (en italien Lorenzo il Magnifico) Lorenzo di Piero de Medici (Florence, 1er janvier 1449 Florence, 9 avril 1492) fut un homme d… …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Rois De Sardaigne — Le royaume de Sardaigne et de Corse fut créé par le pape Boniface VIII en 1297 afin de résoudre les conflits entre les maisons d Anjou et d Aragon au sujet du royaume de Sicile, conflits déclenchés par les fameuses Vêpres siciliennes. C était… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”