Alphabet turc

Turc

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la langue. Pour les autres significations, voir Turcs.
Turc
Türkçe
Parlée en Turquie, Allemagne, Chypre, Bulgarie, Grèce, Iran, République de Macédoine, Moldavie, Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Syrie, Iraq, Azerbaïdjan, Russie communautés immigrées dans de nombreux autres pays
Région
Nombre de locuteurs 71 à 89 millions comme langue maternelle
Classement 19
Typologie SOV [1]
Agglutinante
Classification par famille
(Dérivée de la classification SIL)
Statut officiel et codes de langue
Langue officielle de Turquie, Chypre
Régi par Türk Dil Kurumu (Association de la langue turque)
ISO 639-1 tr
ISO 639-2 tur
ISO 639-3 (en) tur - Turc
(en) ota - Turc ottoman
type : L (langue vivante)
étendue : I (langue individuelle)
SIL TRK
Échantillon

Article premier de la Déclaration des Droits de l'Homme (voir le texte en français)

Madde 1

Bütün insanlar hür, haysiyet ve haklar bakımından eşit doğarlar. Akıl ve vicdana sahiptirler ve birbirlerine karşı kardeşlik zihniyeti ile hareket etmelidirler.

Le turc (en turc Türkçe ou Türk dili) appartient à la famille des langues turques, considérée souvent comme une sous-classe des langues altaïques, comme les langues mongoles d'où le terme aussi utilisé de langue turco-mongole. Bien que les langues d'autres pays turcophones (principalement des républiques de l'ancienne URSS) soient proches du turc (surtout l'azéri et le turkmène), il existe tout de même d'importantes différences entre ces langues, qu'elles soient d'ordre phonologique, grammatical ou lexical.

Au-delà de la Turquie elle-même, le turc est utilisé dans l'ancien territoire de l'Empire ottoman par des populations d'origine ottomane, turcique ou des populations islamisées, qui ont adopté cette langue. Ces turcophones sont nombreux en Bulgarie, en Grèce (concentré en Thrace occidentale), dans les Balkans en Bosnie-Herzégovine et au Kosovo, dans la partie nord de l'île de Chypre (République turque de Chypre du Nord), dans le nord de l'Irak (surtout à Kirkouk), en Macédoine, en Roumanie, en Crimée, en Podolie, en Moldavie et dans le Sud de l'Ukraine (Bessarabie). C'est pourquoi le turc de Turquie est aussi nommé « turc ottoman » (Osmanlı Türkçesi). Le turc est parlé par 73 millions de locuteurs : 70 millions en Turquie et 3 millions de locuteurs dans d'autres régions (principalement en Bulgarie et en Allemagne)[1].

Le turc est, typologiquement, une langue fortement agglutinante. Elle utilise principalement des suffixes et très peu de préfixes. C'est une langue SOV (Sujet-Objet-Verbe). Elle utilise un système complexe d'harmonie vocalique, décrit en détail dans l'article consacré à ce sujet.

Sommaire

Écriture

Le turc a connu différents systèmes d'écritures dont, notamment, l'alphabet arabe (consulter aussi Adaptations de l'alphabet arabe). Ce dernier a été utilisé pour noter le turc d'Anatolie du XIIIe siècle au 1er novembre 1928, date à laquelle la romanisation (baptisée « Révolution des signes ») décidée par Mustafa Kemal (Kemal Atatürk) est devenue officielle, dans le cadre de sa politique à la fois nationaliste et modernisatrice de la société turque.

Depuis lors, c'est l'alphabet latin qui est utilisé, enrichi de diacritiques (la cédille, l'accent circonflexe et la brève) ainsi que d'une lettre typographiquement étonnante, i sans point, ı, ce qui implique également à l'inverse un i majuscule avec point İ.

La lettre ı sert à noter le ou non arrondi (« i vélaire » ou « tendu », appellations traditionnelles mais trop dépendantes de la graphie pour pouvoir décrire correctement le son correspondant), représenté par [ɯ] dans l’alphabet phonétique international.

L'alphabet de l'Orkhon (qualifié parfois de runiforme du fait de sa ressemblance avec les runes scandinaves) et l'alphabet ouïghour ont été utilisés pour transcrire le vieux-turc qui n'est pas l'ancêtre direct du turc de Turquie, le vieux-turc appartenant à la branche orientale des langues turques et le turc moderne à la branche méridionale.

Alphabet

L'alphabet turc est presque phonétique, ce qui signifie que l'on peut presque le prononcer simplement en le lisant (voir Prononciation du turc). Il existe cependant quelques irrégularités. Il contient 29 lettres : A, B, C, Ç, D, E, F, G, Ğ, H, I, İ, J, K, L, M, N, O, Ö, P, R, S, Ş, T, U, Ü, V, Y, Z

Exemples

Mot Traduction Prononciation standard
terre yeryüzü [jɛɾˈjyz̟y]
ciel gökyüzü [ˈgœcjyz̟y]
eau su [ˈs̟u]
feu ateş [ɑ̟ˈt̪ɛʃ]
homme erkek [ˈɛɾkʲɛkʲ]
femme kadın [ˈkɑ̟d̪ɯn]
manger yemek [jɛˈmɛkʲ]
boire içmek [ˈiʧmɛkʲ]
grand büyük [ˈbyjykʲ]
petit küçük [kʲyˈʧykʲ]
nuit gece [ˈgʲɛʤɛ]
jour gün [ˈgʲyn]
amour aşk [ˈɑ̟ʃkʲ]

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

  1. Kenneth Katzner, The Languages of the World, Routledge, 2002 (ISBN 0-415-25004-8), p. p. 153 :
    « Turkish is the national language of Turkey, spoken by about 60 million people, or 90 percent of the country's population. There are also some 750,000 speakers in Bulgaria, 150,000 in Cyprus, and 100,000 in Greece. In recent decades a large Turkish-speaking community has formed in Germany, numbering over 2 million people... »
     

Articles connexes

Liens externes

  • Portail des langues Portail des langues

Ce document provient de « Turc ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alphabet turc de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Turc (langue) — Turc  Cet article concerne la langue. Pour les autres significations, voir Turcs. Turc Türkçe Parlée en Turquie, Allemagne, Chypre, Bulgarie, Grèce, Iran, République de …   Wikipédia en Français

  • Alphabet Turkmène — L alphabet turkmène, inspiré de l alphabet latin et utilisé dans la langue turkmène a remplacé en 1991 l alphabet cyrillique qui avait cours auparavant. Lettres A, B, C, Ç, D, E, Ä, F, G, H, I, J, Ž, K, L, M, N, Ň, O, Ö, P, Q …   Wikipédia en Français

  • Alphabet turkmene — Alphabet turkmène L alphabet turkmène, inspiré de l alphabet latin et utilisé dans la langue turkmène a remplacé en 1991 l alphabet cyrillique qui avait cours auparavant. Lettres A, B, C, Ç, D, E, Ä, F, G, H, I, J, Ž, K, L, M, N, Ň, O, Ö, P, Q …   Wikipédia en Français

  • Turc — Cet article possède un paronyme, voir : Turk. Cet article concerne la langue parlée en Turquie. Pour la famille de langues apparentées, voir Langues turques. Pour les autres significations, voir Turcs …   Wikipédia en Français

  • Alphabet arabe (adaptations) — Adaptations de l alphabet arabe Les adaptations de l alphabet arabe à d autres langues sont très nombreuses. C est en effet le deuxième système d écriture segmentale utilisé dans le monde après l alphabet latin. Cet alphabet est utilisé en arabe …   Wikipédia en Français

  • Alphabet Runique — Rune Pour les articles homonymes, voir Rune (homonymie). Runique …   Wikipédia en Français

  • Alphabet runique — Rune Pour les articles homonymes, voir Rune (homonymie). Runique …   Wikipédia en Français

  • Alphabet turkmène — L alphabet turkmène, inspiré de l alphabet latin et utilisé dans la langue turkmène a remplacé en 1991 l alphabet cyrillique qui avait cours auparavant. Lettres A, B, C, Ç, D, E, Ä, F, G, H, I, J, Ž, K, L, M, N, Ň, O, Ö, P, Q …   Wikipédia en Français

  • Alphabet de l'Orkhon — Alphabet de l’Orkhon Köktürk Exemple d écriture (Türk) Caractéristiques Type Alphabet Langue(s) Vieux turc …   Wikipédia en Français

  • Alphabet De L'Orkhon — Alphabet de l’Orkhon Köktürk Exemple d écriture Caractéristiques Type Alphabet Langue(s) …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”