Aloÿs claussmann

Aloÿs Claussmann

Aloÿs Claussmann est un organiste et pianiste français, né à Uffholtz, dans le Haut-Rhin, en 1850, et mort à Clermont-Ferrand en 1926.

Sommaire

Biographie

Elève de l'organiste Eugène Gigout à l’Ecole Niedermeyer, il y obtient ses premiers prix de piano et d'orgue, avant de remporter le Grand Prix du ministère des Beaux-Arts en 1872. L'année suivante, il s'installe à Clermont-Ferrand, où il est nommé maître de chapelle de la cathédrale. Le nouvel orgue Merklin est inauguré en 1877 par Edmond Lemaigre, alors titulaire. Claussmann lui succède en 1888 jusqu'à sa mort en 1926. Interprète virtuose, il choisit d'effectuer toute sa carrière dans le Puy-de-Dôme, alors qu'une tribune parisienne lui aurait été aisément accessible. Il fonde le conservatoire de Clermont en 1909, le dirigeant jusqu'à sa mort survenue en 1926. S'il a confié de nombreuses pages musicales au piano -il fut un excellent pianiste-, à la musique de chambre, à la musique vocale, c'est à l'orgue qu'il réserve l'essentiel et le plus caractéristique de sa production, avec environ 350 pièces, se situant pleinement dans la musique postromantique qu'il célèbre avec éclat mais encore avec sensibilité. S'il remplit son office d'organiste de la cathédrale, et s'il assume la fonction de directeur du conservatoire, il joue également les grands concertos pour piano, avec l'orchestre de la ville, qu'il lui arrive également de diriger. L'origine alsacienne de Claussmann fait que sa musique constitue une synthèse très réussie des écoles française et allemande, dans laquelle on peut certes trouver César Franck, dont l'influence est certaine, et Robert Schumann, mais qui possède une indiscutable personnalité. Son œuvre contribue, avec celles d'autres compositeurs, tels le strasbourgeois Marie-Joseph Erb, Emile Bourdon à Monaco, le lyonnais Edouard Commette, le chanoine Fauchard à Laval, pour ne citer qu'eux, à forger en quelque sorte le chaînon manquant entre une musique d'orgue parisienne reconnue et célébrée et l'apport plus discret, mais indéniable, des petits maîtres de province à l'élaboration d'un langage qui a fait le renom de notre école d'orgue française.

Ses œuvres

Ont été recensées et identifiées 544 pièces au total : 350 pièces d'orgue, 110 pièces pour piano, 62 chants ou mélodies, 22 pièces de violon ou violoncelle. Henry Lemoine fut le principal éditeur d'Aloÿs Claussmann de 1904 à 1924 ; la plupart des œuvres pour orgue y sont disponibles.

Discographie

  • Toccata, 2 Scherzos, Minuetto, Méditation, Fantaisie héroïque, Cavatine de Raff, Antienne, et Messe pour orgue, par Hervé Désarbre à l'orgue historique John Abbey de Renaison. Mandala
  • Claussmann, pièces pour orgue, par François Clément sur les orgues de la ville de Clermont-Ferrand. Art & Musique
  • Cortège triomphal par Willibald Guggenmos, à l'orgue de Wangen-Allgäu Stadtpfarrkirche St-Martin. Psallitte
  • Pièce pour orgue par André Isoir à Hochfelden. ARDAM
  • Toccata, par Aitor Olea Juaristi, à l'orgue de Vasconia. Aarus

Bibliographie

  • P. Balme. - «Aloys Claussmann » Auvergne Littéraire et Artistique, n° 28, déc. 1926
  • J. Desaymard. - [Aloys Claussmann] Bulletin Historique et Scientifique de l'Auvergne, LI, 1931
  • P. Desaymard. - « Bibliographie des œuvres d'Aloys Claussmann » Bulletin Historique et Scientifique de l'Auvergne, T. 90, N° 668, jan-mars 1981

Liens externes

  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
  • Portail de l’orgue Portail de l’orgue
Ce document provient de « Alo%C3%BFs Claussmann ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aloÿs claussmann de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aloÿs Claussmann — Aloÿs Claussmann, né à Uffholtz, dans le Haut Rhin, en 1850, et mort à Clermont Ferrand le 7 novembre 1926, est un organiste, pianiste et compositeur français. Sommaire 1 Biographie 2 Ses œuvres 3 …   Wikipédia en Français

  • Desarbre — Hervé Désarbre L orgue du Val de Grâce Hervé Désarbre, né en 1957 à Roanne, est un organiste français, organiste du ministère de la Défense, titulaire de l orgue Cavaillé Coll de l église militaire du Val de Grâce, à Paris …   Wikipédia en Français

  • Hervé Désarbre — L orgue du Val de Grâce Hervé Désarbre, né en 1957 à Roanne, est un organiste français, organiste du ministère de la Défense, titulaire de l orgue Cavaillé Coll de l église militaire du Val de Grâce, à Paris[1 …   Wikipédia en Français

  • Théodore Salomé — was a 19th Century French composer.BiographyBorn in Paris on 20 January 1834, Théodore César Salomé did all of his musical studies at the Conservatory of Paris, under the tuteledge of François Bazin for harmony and accompaniment, and François… …   Wikipedia

  • Gustave Lefèvre — Pour les articles homonymes, voir Lefèvre. Victor Gustave Lefèvre ou Gustave Lefèvre Niedermeyer …   Wikipédia en Français

  • O Filii et Filiae — Les saintes femmes au tombeau, icône russe, XV° XV° O Filii et Filiae est une hymne du Temps pascal, Alleluia de Pâques et du dimanche in albis (ou Dimanche de la divine Miséricorde). Elle aurait été écrite par un cordelier, le frère Jean Tiss …   Wikipédia en Français

  • Uffholtz — 47° 49′ 15″ N 7° 10′ 47″ E / 47.8208, 7.1797 …   Wikipédia en Français

  • Edmond Lemaigre — (Clermont Ferrand, 1849 – Paris 8e, 22 mai 1890) est un organiste, chef d orchestre et compositeur français. Sommaire 1 Biographie 2 Honneurs 3 Œuvres pour orgue …   Wikipédia en Français

  • Liste der Messen — Überblick über das Schaffen der musikalischen Gattung Messe nach Komponisten geordnet. A Adlgasser, Anton Cajetan (1729 1777) Requiem in C Dur (1750) Aiblinger, Johann Kaspar (1779 1867) Messe in A Dur Albright, William (1944 1998) Chichester… …   Deutsch Wikipedia

  • Liste von Messen — Alphabetisch nach Komponisten geordnetes Verzeichnis von Vertonungen des Mess Ordinariums. Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”