Aloïs Riegl
Aloïs Riegl.

Aloïs Riegl, né le 14 janvier 1858 à Linz et mort le 17 juin 1905 à Vienne, est un historien de l'art autrichien, auteur notamment de Der moderne DenkmalKultus, sein Wesen, seine Entstehung, traduit en français sous le titre Le culte moderne des monuments, son essence et sa genèse..

Sommaire

Formation

Riegl a fait ses études à Vienne. Il a suivi en particulier les cours de philosophie et d'histoire de Franz Brentano, Alexius Meinong, Max Büdinger et Robert Zimmerman. Il est considéré comme un des membres fondateurs de la première École de Vienne avec Franz Wickhoff. Ils seront suivi notamment par Max Dvorak, Julius von Schlosser, et Otto Pächt.

Carrière

1886 - 1897 : conservateur à l'Österreichischen Museum für Kunst und Industrie (musée de Vienne). 1897 : professeur à l'université de Vienne. 1903 : publication du culte moderne des monuments, alors que Aloïs Riegl présidait une commission sur les monuments historiques.

Le culte moderne des monuments

En 1902, il accepte une mission de la commission centrale des monuments historiques autrichienne sur la protection des monuments historiques. Le rapport qu'il remet est constitué de trois parties :

  • la première partie est une étude épistémologique sur le monument historique. Cette partie a été publiée en 1903 à part sous le titre Der moderne DenkmalKultus, sein Wesen, seine Entstehung et traduit en français sous le titre Le culte moderne des monuments ;
  • la deuxième est législative, c'est l'équivalent de la loi française du 31 décembre 1913 sur les monuments historiques, étayé sur la première partie ;
  • la troisième est technique, elle traite des mesures à prendre.

Ouvrage fondamental en histoire de l'art, mais aussi et surtout en restauration, le Culte moderne des monuments propose une grille de valeurs et de sous-valeurs permettant d'analyser les monuments. Cette grille est basée sur la notion, nouvelle de Kunstwollen, « volonté d'art ».

Aperçu bibliographique

  • Questions de Style. Fondements d'une histoire de l'ornementation, (1893), traduction française : 2002.
  • L'industrie d'art de l'époque romaine tardive, (1901), traduction française : 2000.
  • Das Holländische Gruppenportrait, (1902).
  • L'origine de l'art baroque à Rome, (1908), traduction française : 1993.
  • Grammaire historique des arts plastiques, traduction française : 1978.
  • Zerner Henri, "L'histoire de l'art d'Aloïs Riegl: un formalisme tactique", in Écrire l'histoire de l'art. Figures d'une discipline, Paris, Gallimard, 1997.
  • Riegl, Alois & Jacques Boulet. 1984. Le culte moderne des monuments. Sa nature, son origine. Paris-Villemin: École d'Architecture (In Extenso, 3). ISBN 2-905222-02-6.
  • Riegl, Alois . Le culte moderne des monuments. Son essence et sa genèse [Alois Riegl. Trad. de l'allemand par Daniel Wieczorek. Avant-propos de Françoise Choay]. Paris: Éditions du Seuil 1984 (Espacements). ISBN 2-02-006821-4.
  • Gabi Dolff-Bonekämper: Gegenwartswerte. Für eine Erneuerung von Alois Riegls Denkmalwerttheorie. Dans: Hans-Rudolf Meier und Ingrid Scheurmann (eds.). DENKmalWERTE. Beiträge zur Theorie und Aktualität der Denkmalpflege. Georg Mörsch zum 70. Geburtstag. Deutscher Kunstverlag, Berlin, München 2010, ISBN 978-3-422-06903-9, p. 27-40.
  • Céline Trautmann-Waller: Alois Riegl (1858-1905). Dans: Michel Espagne et Bénédicte Savoy (eds.). Dictionnaire des historiens d'art allemands. CNRS Editions, Paris 2010, ISBN978-2-271-06714-2, S. 217-228; 405.

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aloïs Riegl de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alois Riegl — (14 January 1858 in Linz 17 June 1905 in Vienna) was an Austrian art historian, and is considered a member of the Vienna School of Art History. He was one of the major figures in the establishment of art history as a self sufficient academic… …   Wikipedia

  • Alois Riegl — Alois Riegl, Aufnahme von ca. 1890 Alois Riegl (* 14. Jänner 1858 in Linz; † 17. Juni 1905 in Wien) war ein österreichischer Kunsthistoriker, Denkmalpfleger und Vertreter der Wiener Schule der Kunstgeschichte (siehe auch Formalismus… …   Deutsch Wikipedia

  • Alois Riegl — Aloïs Riegl Aloïs Riegl. Aloïs Riegl, né le 14 janvier 1858 à Linz et mort le 17 juin 1905 à Vienne, est un historien de l art autrichien, auteur notamment de Der moderne DenkmalKultus, sein Wesen, seine Entstehung, traduit en français sous le… …   Wikipédia en Français

  • Alois Riegl — Saltar a navegación, búsqueda Alois Riegl (Linz, 14 de enero de 1858, Viena, 17 de junio de 1905) fue un historiador del arte austríaco, uno de los principales impulsores del formalismo. Biografía Ejerció de conservador en el Österreichischen… …   Wikipedia Español

  • Aloïs — Pour les articles homonymes, voir Alois. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le prénom Aloïs est un prénom mixte qui apparaît dans les cultures allemande (Allemagne du Sud, Autriche) et… …   Wikipédia en Français

  • RIEGL (A.) — RIEGL ALOÏS (1858 1905) Historien d’art autrichien, membre de l’école de Vienne. Son œuvre est fondée sur une discipline philologique stricte, mise au service d’un esprit spéculatif. Il s’appuie surtout sur la philosophie idéaliste de Hegel, mais …   Encyclopédie Universelle

  • Riegl — Riegl,   Alois, österreichischer Kunsthistoriker, * Linz 14. 1. 1858, ✝ Wien 17. 6. 1905; ab 1897 Professor in Wien. Riegl überwand durch eine streng entwicklungsgeschichtliche Betrachtungsweise die von ästhetischen Werturteilen ausgehende… …   Universal-Lexikon

  • Riegl Alois — Ригль Алоиз (1858 1905) теоретик и историк искусства, представитель Венской школы искусствознания. Исходил из представлений о художественной воле как источнике творчества, которое делил на зрительные и осязательные типы …   Австрия. Лингвострановедческий словарь

  • Alojzy — Aloïs Pour les articles homonymes, voir Alois. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le prénom Aloïs est un prénom mixte qui apparaît dans les cultures Allemande (Allemagne du Sud, Autriche)… …   Wikipédia en Français

  • Formalismus (Kunstgeschichte) — Der Begriff Formalismus bezeichnet eine kunsthistorische Methode zur Interpretation eines Kunstwerkes. Der Wert des Werkes liegt dabei in der Autonomie der Form. Die formalistische Betrachtung von Kunst betont Qualitäten wie z. B.… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”