Alou Diarra
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diarra.
Alou Diarra
Alou Diarra 4.jpg
Situation actuelle
Club actuel Drapeau : France Olympique de Marseille
Numéro 4
Biographie
Nationalité Drapeau : France France
Naissance 15 juillet 1981 (1981-07-15) (30 ans)
à Villepinte (Seine-Saint-Denis)
Taille 1,9 m (6 3)
Poste Milieu défensif
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
1999-2000 Drapeau : France Louhans-Cuiseaux 3 (0)
2000-2002 Drapeau : Allemagne Bayern Munich B 41 (5) [1]
2002-2005 Drapeau : Angleterre Liverpool FC 0 (0)
2002-2003 Drapeau : France Le Havre 28 (1)
2003-2004 Drapeau : France SC Bastia 38 (4)
2004-2005 Drapeau : France RC Lens 37 (2)
2005-2006 Drapeau : France RC Lens 44 (2)
2006-2007 Drapeau : France Olympique lyonnais 24 (3)
2007-2011 Drapeau : France Girondins de Bordeaux 164 (12)
2011- Drapeau : France Olympique de Marseille 19 (1)
Sélections en équipe nationale **
Années Équipe M. (B.)
2001-2002 Drapeau : France France -20 ans 5 (0) [2]
2002-2003 Drapeau : France France espoirs 14 (1) [3]
2004- Drapeau de France France 37 (0)
* Compétitions officielles nationales et internationales.
** Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 20 novembre 2011

Alou Diarra, né le 15 juillet 1981 à Villepinte (Seine-Saint-Denis), est un footballeur international français qui évolue au poste de milieu de terrain à l'Olympique de Marseille.

Sommaire

Biographie

Des débuts difficiles

D'origine Malienne, Alou Diarra débute sa carrière au club du CSL Aulnay à l'âge de six ans.

Milieu défensif athlétique du même profil que Patrick Vieira, Alou Diarra débute sa carrière professionnelle à Louhans-Cuiseaux, lancé par l'entraîneur bressan Philippe Hinschberger pour quelques matches de Ligue 2.

Il est transféré à tout juste dix-neuf ans au prestigieux club allemand du Bayern Munich. Mais en l'espace de deux années, Diarra ne joue pas un seul match en Bundesliga, barré par une forte concurrence et son jeune âge.

Il est alors recruté par le Liverpool de Gérard Houllier où il ne joue pas non plus, prêté successivement au Havre, au SC Bastia puis au RC Lens.

RC Lens, l'éclosion de Diarra

Son prêt au RC Lens est transformé en transfert définitif en 2005. C'est d'ailleurs dans ce club que le jeune milieu défensif connaît véritablement son envol et une reconnaissance du grand public.

Ses prestations remarquées, son jeu de tête, son physique impressionnant, sa vision de jeu ainsi son travail constant lui permettent de se faire une réputation nationale et de se faire voir aux yeux du sélectionneur Raymond Domenech qui l'appelle régulièrement en équipe de France et le retient pour la Coupe du monde 2006.

Olympique Lyonnais

Le 23 août 2006, il s'engage avec l'Olympique lyonnais pour remplacer Mahamadou Diarra, parti au Real Madrid, le montant du transfert étant estimé à 6,25 millions d'euros.

Le 7 avril 2007, mécontent après l'annonce de sa titularisation avec la réserve de l'OL, il entre en conflit avec son entraîneur Gérard Houllier. Ce dernier lui annonce qu'il ne portera plus le maillot de l'équipe professionnelle et qu'il peut se chercher un nouveau club pour la suivante.

Le 19 juillet 2007, à la fin d'un match victorieux contre Bolton (3-1) et la qualification de l'Olympique lyonnais pour la finale de la Peace Cup, Alou Diarra et le président Jean-Michel Aulas annoncent le départ attendu de l'international français. Durant sa saison dans le Rhône, il marque deux buts dont un en Ligue des champions.

Girondins de Bordeaux

Lors de l'été 2007, Alou Diarra rejoint les Girondins de Bordeaux pour quatre saisons et 7,75 millions d'euros. Il y confirme dès lors ses capacités et est systématiquement aligné devant la défense par Laurent Blanc, prenant une part active à la saison des Girondins qui terminent seconds du championnat, à quatre points de l'Olympique lyonnais puis champions après une incroyable série de onze victoires la saison suivante[4]. Diarra marque en prime un superbe but lors d'un déplacement à Rennes (2-0), d'une reprise de volée sous la barre, qui sera élu "but de la journée".

Laurent Blanc en fait un pion essentiel dans son dispositif, il apprécie particulièrement son rôle de sentinelle seule devant la défense, que ce soit dans son 4-4-2 losange ou dans son 4-5-1 pour les gros matches. Il fait partie de ce que l'on appelait la "colonne vertébrale bordelaise" composée de Souleymane Diawara puis Marc Planus, lui-même, Yoann Gourcuff et Marouane Chamakh qui permet à Bordeaux de marcher sur l'eau durant un an et demi[5]. Son importance dans l'effectif bordelais est telle qu'il est désigné vice-capitaine durant la saison 2008-2009 et nommé capitaine à partir de la saison suivante.

Le 16 octobre 2010, lors d'un match comptant pour la 9e journée de Ligue 1 face à l'AJ Auxerre, il écope d'un carton jaune suite à une intervention musclée. Alou Diarra, qui juge la décision injuste, s'en prend alors vigoureusement à l'arbitre Wilfried Bien et le pousse. Il est exclu dans la foulée mais tient tout de même à s'excuser[6]. Il est jugé par la commission disciplinaire et écope de six matches de suspension le 4 novembre.

Olympique de Marseille

Le 4 juillet 2011, Alou Diarra signe un contrat de trois ans en faveur de l'Olympique de Marseille, la transaction s'élevant à environ cinq millions d'euros[7]. Le 29 octobre 2011, il marque son premier but sous les couleurs phocéennes, face à Dijon FCO au stade Gaston-Gérard (victoire de l'OM 3-2)[8].

Équipe de France

La première saison d'Alou Diarra au RC Lens attire l'œil du sélectionneur français Raymond Domenech, qui le fait débuter en équipe de France A le 9 octobre 2004 face à l'équipe d'Israël[9]. Bien que rarement titulaire, il est régulièrement appelé par Raymond Domenech tout au long des éliminatoires de la Coupe du monde 2006. Retenu pour la phase finale, il dispute deux matches : il entre en jeu contre le Togo en poule puis en finale face à l'Italie suite à la blessure de Patrick Vieira à la 56e minute.

Le 24 mai 2010, il est sélectionné par Raymond Domenech dans la liste de vingt-trois joueurs en vue de la Coupe du monde 2010. Le 22 juin 2010, il est nommé capitaine des Bleus lors du match contre l'Afrique du Sud.

Le 7 septembre 2010, alors que Diarra n'a pas joué face à la Biélorussie, Laurent Blanc décide de le titulariser face à la Bosnie-Herzégovine dans le rôle de "sentinelle" qu'il affectionne tant, avec le jeune Yann M'Vila et Abou Diaby à ses côtés afin de solidifier l'équipe et d'apporter plus de sérénité à la défense. Il décide également de le nommer capitaine à partir de ce match, comme à Bordeaux, pensant que du fait de son expérience il serait à même d'endosser cette responsabilité[10]. Il assume ce rôle à la perfection, Philippe Mexès déclare notamment "Alou c'est le boss, tout simplement"[11].

Palmarès

En club

     

En équipe nationale

Statistiques

Saison Club Pays Championnat Coupes nationales Coupes d’Europe Sélection Drapeau de France France
1999 - 2000 CS Louhans-Cuiseaux Drapeau : France Division 2 3 matchs - - -
2000 - 2001 Bayern Munich B Drapeau : Allemagne Regionalliga Sud 28 matchs / 4 buts - - -
2001 - 2002 Bayern Munich B Drapeau : Allemagne Regionalliga Sud 13 matchs / 1 but - - -
2002 - 2003 Le Havre AC Drapeau : France Ligue 1 25 matchs 3 matchs / 1 but - -
2003 - 2004 SC Bastia Drapeau : France Ligue 1 35 matchs / 4 buts 3 matchs - -
2004 - 2005 RC Lens Drapeau : France Ligue 1 34 matchs / 2 buts 3 matchs - 3 matchs
2005 - 2006 RC Lens Drapeau : France Ligue 1 32 matchs / 2 buts 2 matchs 4 + 6 matchs (CI + C3) 8 matchs
2006 - 2007 Olympique lyonnais Drapeau : France Ligue 1 15 matchs / 1 but 4 matchs / 1 but 5 matchs / 1 but (C1) 1 match
2007 - 2008 Girondins de Bordeaux Drapeau : France Ligue 1 36 matchs / 4 buts 4 matchs 4 matchs (C3) 1 match
2008 - 2009 Girondins de Bordeaux Drapeau : France Ligue 1 35 matchs / 2 buts 2 matchs 6 + 2 matchs / 1 + 0 but (C1 + C3) 7 matchs
2009 - 2010 Girondins de Bordeaux Drapeau : France Ligue 1 30 matchs / 1 but 5 matchs 7 matchs (C1) 6 matchs
2010 - 2011 Girondins de Bordeaux Drapeau : France Ligue 1 32 matchs / 4 buts 1 match - 8 matchs
2011 - 2012 Olympique de Marseille Drapeau : France Ligue 1 13 matchs / 1 but 2 matchs 4 matchs (C1) 3 matchs

Dernière mise à jour le 20 novembre 2011

Références

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alou Diarra de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alou Diarra —  Spielerinformationen Geburtstag 15. Juli 1981 Geburtsort Villepinte, Frankreich …   Deutsch Wikipedia

  • Alou Diarra — Saltar a navegación, búsqueda Para otros usos de este término, véase Diarra. Diarra Nombre Alou Diarra Nacimiento 15 de julio de 1981 Villepinte …   Wikipedia Español

  • Alou Diarra — Infobox Football biography playername= Alou Diarra fullname = height = height|m=1.90 nickname = dateofbirth = birth date and age|1981|7|15 cityofbirth = Villepinte, Seine Saint Denis countryofbirth = France currentclub = Bordeaux clubcrest =… …   Wikipedia

  • Diarra — is a French translation of a West African surname, and may refer to: Abdoulaye Diarra (born 1987), Ivorian footballer Alou Diarra (born 1981), French international footballer, World Cup 2006 player Alpha Mandé Diarra (born 1954), Malian author… …   Wikipedia

  • Diarra — ist ein in Westafrika gebräuchlicher Familienname, der auch als männlicher Vorname vorkommt. Inhaltsverzeichnis 1 Namensträger 1.1 Vorname 1.2 Familienname 2 …   Deutsch Wikipedia

  • Diarra — Saltar a navegación, búsqueda Diarra es la traducción al francés de un nombre originario de África occidental: Deportistas Mamoutou Diarra, (n. 1980) baloncestista francés. Mahamadou Diarra, (n. 1981) futbolista malí. Alou Diarra, (n. 1981)… …   Wikipedia Español

  • Diarra — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Royaume Royaume de Diarra Toponymes Diarra, ville du Burkina Faso Diarra, commune du cercle de Nioro dans la région de Kayes au Mali. Patronymes …   Wikipédia en Français

  • Cheick Fantamady Diarra — Fantamady Diarra Pas d image ? Cliquez ici. Situation actuelle Club actuel …   Wikipédia en Français

  • Cheick Fanta Mady Diarra — est un footballeur malien. En championnat national, il joue dans l’équipe du Centre Salif Keita. Il joue également avec l’équipe nationale[1]. Notes et références ↑ Alou B Haidara, Aigles du Mali : Un nouveau test pour Stephen Keshi ce… …   Wikipédia en Français

  • Saison 2006-2007 de l'Olympique lyonnais — Olympique lyonnais Saison 2006 2007 Généralités Président …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”