Jean de Montfort (1294-1345)

Jean de Montfort

Jean de Montfort (1294-1345) Philip VI of France.jpg

Philippe VI de Valois et Jean de Montfort
Duc de Bretagne
(en compétition avec Jeanne de Penthièvre et Charles de Blois)
Règne 1341-1345
Dynastie Maison de Montfort
Titre complet Prétendant au duc de Bretagne
Prédécesseur Jean III de Bretagne
Successeur Jean IV de Bretagne
Héritier Jean IV de Bretagne
comte de Montfort
Période 13301345
Monarque Jean II
Prédécesseur Yolande de Montfort
Successeur Jean III
Comte de Richmond
Période 13411342
Prédécesseur Jean III de Bretagne
Successeur Jean de Gand
Biographie
Naissance vers 1294
Hennebont
Décès 26 septembre 1345
Hennebont
Père Arthur II de Bretagne
Mère Yolande de Dreux
Conjoint(s) Jeanne de Flandre
Descendance Jean IV (1339 – 1399)
Jeanne (1341 – 1399)
D'hermine à la bordure de gueules, chargé de léopards d'or
Duc de Bretagne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean de Montfort.

Jean de Bretagne, dit Jean (II) de Montfort[1] (vers 1294, Hennebont - 26 septembre 1345, Hennebont), fils d'Arthur II, duc de Bretagne, et de Yolande de Dreux, comtesse de Montfort l'Amaury, fut comte de Montfort-l'Amaury (1330-1345), comte de Richmond (1341-1342), puis duc de Bretagne (1341-1345).

Sommaire

Biographie

Premier fils d'Arthur II de Bretagne et de sa deuxième épouse Yolande de Dreux, il hérita de sa mère le titre de comte de Montfort-l'Amaury, et revendiqua le titre de duc de Bretagne.

Guerre de Succession

Le 30 avril 1341, le duc Jean III de Bretagne meurt sans héritier mâle. Son demi-frère, Jean de Monfort se porte candidat à la succession qui est aussi revendiquée par Jeanne de Penthièvre, nièce de Jean III et épouse de Charles de Blois, lui-même neveu du roi de France Philippe VI de Valois. Le roi est, bien sûr, favorable à son neveu et reçoit son hommage.

Une guerre, appelée guerre de Succession de Bretagne, commence alors et va durer une vingtaine d'années. Ce conflit fut aussi appelé guerre des deux Jeanne, du nom des deux duchesses en compétition : Jeanne de Penthièvre et Jeanne de Flandre, l'épouse de Jean de Montfort.

Après avoir réussi à prendre le trésor ducal de Jean III de Bretagne, entreposé à Limoges, Jean de Montfort, aidé d'une troupe de partisans, s'empare de Nantes et se fait reconnaître duc par une assemblée minoritaire de seigneurs bretons en mai 1341. Grâce au trésor ducal, il embauche quelques mercenaires ce qui lui permet, par la suite, de s'emparer de Rennes, Brest, Auray, Quimper, Saint-Brieuc, Dinan et Vannes. Charles de Blois fait alors appel au roi de France qui convoque Jean de Montfort devant la cour des Pairs réunie à Conflans en septembre 1341. Par l'arrêt de Conflans, le duché de Bretagne est logiquement attribué à Charles de Blois. Philippe VI confisque alors à Jean de Montfort son comté de Montfort-l'Amaury (en territoire français), ainsi que la vicomté de Limoges (qui l'est également).

En octobre 1341, Charles de Blois et le duc de Normandie Jean II de Normandie (futur roi de France), réunissent une armée et pénètrent en Bretagne. Ils réussissent alors, à récupérer un certain nombre de places fortes perdues dont Nantes qui est reprise le 21 novembre 1341 après trois semaines de siège. Jean de Montfort est fait prisonnier puis emmené dans une prison du Louvre à Paris. C'est son épouse Jeanne qui continue la lutte armée.

En janvier 1343, par l'entremise du pape Clément VI, la trêve de Malestroit doit apporter la paix et la libération de Jean de Montfort. Ce dernier n'est cependant pas libéré mais parvient à s'échapper le 27 mars 1345. Reprenant la lutte avec des renforts fournis par le roi Édouard III d'Angleterre, il met vainement le siège devant Quimper puis tombe malade et meurt à Hennebont le 26 septembre 1345.

Ses restes se trouvent en l'église Sainte-Croix de Quimperlé.

Mariage et descendance

Il épouse à Chartres en 1329 Jeanne (12951374) fille de Louis Ier de Flandre, comte de Nevers, et de Jeanne de Rethel, comtesse de Rethel, et eut :

Emblématique

Comte de Montfort-l'Amaury par sa mère, il hérite de son père Arthur II sinon le duché de Bretagne, du moins ses prétentions au duché. Il hérite aussi de son emblématique et selon Laurent Hablot[2] refuse le changement introduit en 1316 par son demi-frère Jean III, qui avait modifié les armoiries de Dreux-Bretagne en n'en conservant que l'hermine (promise à un long usage en Bretagne). Malgré de belles miniatures postérieures au conflit qui le montrent portant l'écu d'hermine plain, Jean de Montfort semble avoir porté sa vie durant un échiqueté d'or et d'azur (qui est Dreux) à la bordure de gueules chargée de huit lionceaux à la queue fourchée d'argent (qui est Montfort), au franc-quartier d'hermine brochant.

Annexes

Notes et références

  1. Certains historiens le désignent sous le nom de Jean IV.
  2. Laurent Hablot, Bulletin de la Société Archéologique et Historique de Nantes et de la Loire Atlantique, tome 141, Nantes 2006

Compléments

Précédé par Jean de Montfort Suivi par
Yolande de Dreux
Comte de Montfort
1330-1345
Jean IV
Jean III
thum
duc de Bretagne
1341-1345
en compétition avec
Jeanne de Penthièvre et Charles de Blois

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean de Montfort (1294-1345) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean de montfort (1294-1345) — Jean de Bretagne Duc de Bretagne (prétendant, en lutte avec Jeanne de Penthièvre Charles de Blois …   Wikipédia en Français

  • Jean De Montfort — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Il y a plusieurs Jean de Montfort : Jean Ier de Montfort ( 1249), comte de Montfort Jean de Montfort (1294 1345), duc de Bretagne contesté, un des… …   Wikipédia en Français

  • Jean de montfort — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Il y a plusieurs Jean de Montfort : Jean Ier de Montfort ( 1249), comte de Montfort Jean de Montfort (1294 1345), duc de Bretagne contesté, un des… …   Wikipédia en Français

  • Jean de Montfort —  Cette page d’homonymie répertorie les différents souverains partageant un même nom. Il y a plusieurs Jean de Montfort : Jean Ier de Montfort ( 1249), comte de Montfort Jean de Montfort (1294 1345), duc de Bretagne contesté, un des deux …   Wikipédia en Français

  • Jean de Montfort — may be:*Jean I de Montfort (died 1249), comte de Montfort *John IV, Duke of Brittany (1294 1345), contested Duke of Brittany, one of two sides in the Breton War of Succession *John V, Duke of Brittany (1339 1399), son of the former, Duke of… …   Wikipedia

  • Jean III de Bretagne — Jean III Duc de Bretagne Règne 1312 1341 Dynastie Maison capétienne de Dreux Titre complet Duc de Bretagne Prédécesseur Arthur II de Bretagne Successeur Jean de Montfort (1294 1345) en conflit avec …   Wikipédia en Français

  • Jean III De Bretagne — Duc de Bretagne …   Wikipédia en Français

  • Jean iii de bretagne — Duc de Bretagne …   Wikipédia en Français

  • Duc Jean III — Jean III de Bretagne Jean III de Bretagne Duc de Bretagne …   Wikipédia en Français

  • Comte de Montfort-l'Amaury — Liste des comtes de Montfort l Amaury Pour les articles homonymes, voir Liste des comtes de Montfort et Liste des seigneurs de Montfort. Une dizaine d année avant l an mil, Robert II le Pieux charge Guillaume de Hainaut de construire deux… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”