Jean Bernard Leon Foucault

Léon Foucault

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Foucault.

Jean Bernard Léon Foucault, né à Paris le 18 septembre 1819 et mort à Paris le 11 février 1868, était un physicien et astronome français.

Connu principalement pour son expérience démontrant la rotation de la Terre autour de son axe (pendule de Foucault), il détermina aussi la vitesse de la lumière et inventa le gyroscope.

Jean Bernard Léon Foucault.

Sommaire

Biographie

Jeunesse

Fils d'un éditeur, Léon Foucault fait ses premières années d'études en grande partie à la maison (à Paris et à Nantes) et au collège Stanislas à Paris. Il entame ensuite des études de médecine, qu'il abandonne, pour se tourner vers la physique. Il s'intéresse tout d'abord aux expériences de Louis Daguerre sur la photographie. Pendant trois ans, il assista Alfred Donné pour ses conférences sur l'anatomie microscopique.

Avec Hippolyte Fizeau, il mène une série d'expériences sur l'intensité de la lumière du Soleil, en la comparant à celle du carbone dans la lampe à arc, et à celle de la chaux dans la flamme du chalumeau oxyhydrique. Il s'intéresse également à l'interférence du rayonnement infrarouge, aux parcours des rayons lumineux et à la polarisation chromatique de la lumière.

Maturité

Dans les années 1840, il contribue aux Comptes rendus, décrivant un régulateur électromagnétique pour les lampes à arc électrique, et, en collaboration avec son ami Jules Regnauld, rédige un article sur la vision binoculaire.

En reprenant l'expérience abandonnée par François Arago et Téo Hebra en 1843 pour cause de cécité, il démontre en 1850, grâce à un miroir tournant de Sir Charles Wheatstone pour mesurer la vitesse des courants électriques combiné à un dispositif de miroirs concaves, que la lumière se propage plus rapidement dans l'air que dans l'eau, invalidant ainsi la théorie corpusculaire au profit de la théorie ondulatoire de la lumière, jusqu'à ce que la dualité onde-particule unifie ces concepts dans le cadre de la physique quantique. Il établit que la vitesse de la lumière varie inversement à l'indice de réfraction du milieu où elle se propage (voir l'appareillage de Fizeau-Foucault). Il obtient un titre de docteur à la faculté des sciences de Paris avec une thèse intitulée Sur les vitesses de la lumière dans l'air et dans l'eau (parue en 1853).

En 1851, il établit la rotation quotidienne de la terre en utilisant la rotation libre du plan d'oscillation d'un pendule long de 77 mètres, possédant une boule pesant 28 kilos et mesurant 18 centimètres de diamètre, suspendu au Panthéon de Paris. L'expérience y a été reconstituée en 1995. Pour cette démonstration, ainsi que pour l'invention du gyroscope, il reçoit en 1855 la médaille Copley de la Royal Society de Londres. Il devient la même année assistant en physique à l'Observatoire impérial de Paris.

En septembre de la même année, il découvre que la force nécessaire à la rotation d'un disque de cuivre augmente quand il doit tourner avec sa jante entre les pôles d'un aimant, le disque chauffant dans le même temps du fait des « courants de Foucault » induits dans le métal.

Foucault invente en 1857 le polariseur qui porte son nom et l'année suivante, il conçoit une méthode pour donner aux miroirs des télescopes réfléchissants la forme d'un sphéroïde ou d'un paraboloïde de révolution.

Après avoir doté le miroir de son dispositif de laboratoire de 1850 d'une turbine à air comprimé et multiplié les miroirs de réfraction, il établit en 1862 la vitesse de la lumière à 298 000 km/s ±500 km/s, soit 10 000 km/s de moins que la première mesure directe effectuées en 1849 par Hippolyte Fizeau à l'aide d'un dispositif à roue dentée projetant un faisceau lumineux de Suresnes à Montmartre, et à 0,6 % de marge de la valeur actuellement acceptée (299 792,45898 km/s ±0.0002 km/s). De 1878 à 1926, en améliorant le dispositif à miroir tournant, Albert Michelson obtient 299 796 km/s ±4 km/s.

Dernières années

Il est nommé en 1862 membre du Bureau des longitudes et fait officier de la Légion d'honneur. En 1864, il est reçu comme membre étranger à la Royal Society de Londres et, l'année suivante, il entre dans la section de mécanique de l'Académie des sciences.

Il publie en 1865 un article sur le gouvernail de James Watt, dont il a essayé de rendre la période de révolution constante, et sur un nouvel appareil de régulation de la lumière électrique.

L'année suivante, il montre comment, en déposant une fine couche transparente d'argent du côté externe du verre d'un télescope, on peut regarder le soleil sans danger pour l'œil. À partir de 1845, il est rédacteur en chef de la section scientifique du Journal des débats. Ses articles majeurs peuvent être trouvés dans les Comptes rendus (1847-1869).

Léon Foucault est inhumé au cimetière de Montmartre.

Hommages

Liste partielle des publications

  • 1844-1845 : Cours de microscopie complémentaire des études médicales. Anatomie microscopique et physiologie des fluides de l'économie, J.-B. Baillière (Paris), In-8̊ : II-551 p. et atlas in-fol.
  • 1863 : Notice sur les travaux de M. Léon Foucault, Mallet-Bachelier (Paris), In-4 ° : 37 p. – L'ouvrage est consultable sur la bibliothèque numérique du SICD des universités de Strasbourg.
  • 1878 : Recueil des travaux scientifiques de Léon Foucault, Gauthier-Villars (Paris), 2 vol. in-4 ̊.
  • 1913 : Mesure de la vitesse de la lumière. Étude optique des surfaces. Mémoires de Léon Foucault, A. Colin (Paris), collection Les Classiques de la science, In-16 : XI-123 p. – réédité en 1922.
  • 2001 : Recueil des travaux scientifiques de Léon Foucault, Librairie scientifique et technique (Paris) : xxviii + 592 + 18 p. et 19 p. de pl. (Fac-sim. de l'éd. de, Paris : Gauthier-Villars, 1878), (ISBN 2-85367-214-X)

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Commons-logo.svg

Wikisource-logo.svg

Wikisource propose un ou plusieurs textes écrits par Léon Foucault.

  • Site dédié par l'Observatoire de Paris.
  • Ouvrages de Foucault numérisés par le SICD des universités de Strasbourg
  • La thèse de Foucault (1853) sur la vitesse de la lumière dans l'air et dans l'eau, en ligne et commentée sur le site BibNum.
  • Portail de la France au XIXe siècle Portail de la France au XIXe siècle
  • Portail de l’astronomie Portail de l’astronomie
  • Portail de la physique Portail de la physique
Ce document provient de « L%C3%A9on Foucault ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean Bernard Leon Foucault de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean Bernard Leon Foucault — Jean Bernard Léon Foucault (* 18. September 1819 in Paris; † 11. Februar 1868 ebenda) war ein französischer Physiker. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Wirkung 3 Weblinks 4 Quellen …   Deutsch Wikipedia

  • Jean Bernard Léon Foucault — (* 18. September 1819 in Paris; † 11. Februar 1868 ebenda) war ein französischer Physiker. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Wirkung 3 Weblinks …   Deutsch Wikipedia

  • Jean Bernard Léon Foucault — Léon Foucault Pour les articles homonymes, voir Foucault. Jean Bernard Léon Foucault, né à Paris le 18 septembre 1819 et mort à Paris le 11 février 1868, était un physicien et astronome français. Connu principalement pour son… …   Wikipédia en Français

  • Jean Bernard Leon Foucault — noun French physicist who determined the speed of light and showed that it travels slower in water than in air; invented the Foucault pendulum and the gyroscope (1819 1868) • Syn: ↑Foucault • Instance Hypernyms: ↑physicist …   Useful english dictionary

  • Jean Bernard Leon Foucault — gyroscope …   Inventors, Inventions

  • Foucault, Jean Bernard Léon — Fou·cault (fo͞o kōʹ), Jean Bernard Léon. 1819 1868. French physicist who estimated the speed of light and determined that it travels more slowly in water than in air (1850). He also employed a pendulum to prove the rotation of the earth (1851)… …   Universalium

  • Foucault, Jean (-Bernard-Léon) — (18 sep. 1819, París, Francia–11 feb. 1868, París). Físico francés. Aunque estudió medicina, sus intereses estaban en la física. En 1850 midió la velocidad de la luz con gran precisión. Inventó el llamado péndulo de Foucault y lo usó como prueba… …   Enciclopedia Universal

  • Foucault , Jean Bernard Léon — (1819–1868) French physicist Foucault, the son of a Parisian bookseller, originally intended to study medicine, but transferred his interest to physical science. In 1855 he became a physicist at the Paris Observatory. His main work was on… …   Scientists

  • Foucault, Jean (-Bernard-Léon) — born Sept. 18, 1819, Paris, France died Feb. 11, 1868, Paris French physicist. Though educated in medicine, his interests lay in physics. In 1850 he measured the speed of light with extreme accuracy. He invented the Foucault pendulum and used it… …   Universalium

  • Jean Bernard Foucault — Jean Bernard Léon Foucault (* 18. September 1819 in Paris; † 11. Februar 1868 ebenda) war ein französischer Physiker. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Wirkung 3 Weblinks 4 Quellen …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”