Alma Maria Mahler

Alma Mahler

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mahler (homonymie).
Alma Mahler (1909)

Alma Maria Mahler (née Schindler, Vienne, 31 août 1879New York, 11 décembre 1964), artiste, compositrice et peintre, fut successivement l'épouse de trois des plus grands artistes de leur temps : le compositeur Gustav Mahler, l'architecte Walter Gropius et le romancier Franz Werfel.

Sommaire

Biographie

Fille de l'artiste Emil Jakob Schindler et de sa femme Anna von Bergen, Alma grandit dans un milieu privilégié à Vienne. Parmi les amis de son père, on comptait Gustav Klimt, à qui elle aurait donné son « premier baiser ».

Jeune femme, elle fréquenta quelques-uns des éminents personnages de Vienne, dont Klimt, le directeur de théâtre Max Burckhard et le compositeur Alexander von Zemlinsky avant d'épouser en 1902 Gustav Mahler de vingt ans son aîné. Elle eut avec lui deux enfants, Maria Anna (1902-1907), qui mourut de la scalartine ou de la diphtérie, et Anna (1904-1988) qui plus tard allait devenir sculpteur.

En épousant Mahler, il était convenu qu'elle abandonnerait ses propres aspirations artistiques en musique et en peinture. Frustrée, elle s'engagea dans une relation extra-conjugale avec l'architecte du Bauhaus Walter Gropius. Mahler eut, notamment, une consultation avec le docteur Sigmund Freud au sujet des causes de l'échec de leur relation. Lorsque Mahler mourut en 1911, Alma épousa Gropius.

Leur mariage fut cependant tumultueux. Pendant deux ans, Alma fut la maîtresse d'Oskar Kokoschka, qui peignit notamment sa fameuse toile La Fiancée du vent pour représenter leur amour. Effrayée par la passion qu'elle suscitait en lui, Alma quitta Kokoschka pour le romancier Franz Werfel, et se trouva enceinte de lui alors qu'elle était toujours mariée à Gropius. Elle divorça donc et épousa Werfel en 1929, mais leur enfant, Martin Carl Johannes, naquit prématurément et mourut à l'âge de dix mois.

La fille d'Alma et de Gropius, Manon (née en 1916), mourut de la poliomyélite en 1935, à l'âge de 18 ans. Le compositeur Alban Berg écrivit son concerto pour violon À la mémoire d'un ange en son honneur.

En 1938, Alma et Werfel durent fuir l'Anschluss et se réfugièrent en France. Mais l'invasion et l'occupation de la France par les Allemands les contraignirent à fuir avec l'aide du journaliste américain Varian Fry à Marseille. Fuyant le régime nazi, après un périple par les Pyrénées vers l'Espagne puis le Portugal, ils s'embarquèrent pour New York.

Ils s'installèrent à Los Angeles, où Werfel connut le succès lorsque Le Chant de Bernadette fut adapté au cinéma, avec notamment Jennifer Jones. Après la mort de Werfel en 1945, Alma retourna à New York où elle fut une actrice culturelle majeure jusqu'à sa mort en 1964.

L'histoire de sa vie a été adaptée au cinéma dans le film de Bruce Beresford, Alma, la fiancée du vent et fut également l'objet d'un best-seller de Françoise Giroud (Alma Mahler, ou l'art d'être aimée). Il est à noter que sa présence dans l'imaginaire public est plus liée à sa vie sentimentale qu'à ses œuvres - ce dernier ouvrage refuse explicitement, par exemple, de parler de sa musique [1].

Alma compositrice

Alma Schindler commença des études de composition avec Alexander von Zemlinsky en 1897. Elle composa des lieder et des pièces instrumentales, tout en commençant à travailler sur un opéra.

En 1910 cinq Lieder furent publiés :

  • Die stille Stadt, (Richard Dehmel)
  • In meines Vaters Garten, (Otto Erich Hartleben)
  • Laue Sommernacht, (Gustav Falke)
  • Bei dir ist es traut, (Rainer Maria Rilke)
  • Ich wandle unter Blumen, (Heinrich Heine)

En 1915 quatre autres Lieder furent publiés :

  • Licht in der Nacht, (Otto Julius Bierbaum)
  • Waldseligkeit, (Richard Dehmel)
  • Ansturm, (Richard Dehmel)
  • Erntelied, (Gustav Falke)

En 1924 cinq autres Lieder furent publiés :

  • Hymne, (Novalis)
  • Ekstase, (Otto Julius Bierbaum)
  • Der Erkennende, (Franz Werfel)
  • Lobgesang, (Richard Dehmel)
  • Hymne an die Nacht, (Novalis)

En 2000 deux nouveaux Lieder furent publiés (Susan M. Filler, Hildegard Publ. Comp., Bryn Mawr, USA)

  • Kennst du meine Nächte, (probablement de Rilke)
  • Leise weht ein erstes Blühn, (Rainer Maria Rilke)

Elle aurait composé une centaine de Lieder qui restent encore inédits. Ceux qui nous restent font preuve d'une originalité et d'une modernité très libres, qui les rendent extrêmement singuliers dans le répertoire du lied de cette époque.

Sa musique connaît un regain d'enregistrements, mais toujours sur la base de ces quatorze à seize lieder ; elle n'est en revanche que très rarement programmée en concert.

Également artiste peintre, elle est généralement reconnue comme une femme ambitieuse. Plusieurs témoins la décrivent négativement, et contribuent à édifier cette image, qui n'est que partiellement vraie. La lecture croisée du chapitre féroce d'Elia Canetti ("Trophées", dans Jeu de regard. Histoire d'une vie. 1931-1937.), du journal d'Alma qui contient ses propres hésitations et aspirations, et de la somme objective d'Henry-Louis de La Grange sur Mahler permet de se faire une idée des tiraillements entre la légende et le caractère qu'on devine - pas toujours facile à saisir.

Ouvrages de référence

Guide de la Mélodie et du Lied, sous la direction de Brigitte François-Sappey et Gilles Cantagrel, Fayard, 1994.
Henry-Louis de La Grange : Gustav Mahler. Chronique d'une vie. I Vers la Gloire 1860-1900. Fayard, 1979.
Henry-Louis de La Grange : Gustav Mahler. Chronique d'une vie. II L'âge d'Or de Vienne 1900-1907. Fayard, 1983.
Henry-Louis de La Grange : Gustav Mahler. Chronique d'une vie. III Le Génie foudroyé 1907-1911. Fayard, 1984.
Alma Schindler-Mahler : Ma vie, Hachette, 1985.

Liens externes

(en) Biographie de Alma Mahler-Werfel

Alma ou place des femmes dans l'art

Notes et références

  1. "L'art n'y a peut-être rien perdu de majeur, comment savoir? La plupart de ses œuvres ont disparu. Mais ce n'est pas la question." Cité par : Danielle ROSTER in Die großen Komponistinnen, Insel Verlag, Frankfurt/Main 1998 (ISBN 3-458-33816-0). Traduit en français par Denise Modigliani comme : Les Femmes et la création musicale. Éditions l'Harmattan, Paris 1998 (ISBN 2-7384-6565-X).
  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique

Ce document provient de « Alma Mahler ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alma Maria Mahler de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alma Maria Schindler — Alma Mahler Pour les articles homonymes, voir Mahler (homonymie). Alma Mahler (1909) Alma Maria Mahler (née Schindler, Vienne, 31 août 1879 – New York …   Wikipédia en Français

  • Alma Maria Werfel — Alma Mahler Pour les articles homonymes, voir Mahler (homonymie). Alma Mahler (1909) Alma Maria Mahler (née Schindler, Vienne, 31 août 1879 – New York …   Wikipédia en Français

  • Alma Mahler — Alma Schindler (um 1900) Alma Maria Mahler Werfel (geb. Schindler, * 31. August 1879 in Wien; † 11. Dezember 1964 in New York, N.Y.) war eine Grande Dame der Kunst , Musik und Literaturszene in der ersten Hälfte des 20. Jahrhunderts. Bereits als… …   Deutsch Wikipedia

  • Alma Schindler — (um 1900) Alma Maria Mahler Werfel (geb. Schindler, * 31. August 1879 in Wien; † 11. Dezember 1964 in New York, N.Y.) war eine Grande Dame der Kunst , Musik und Literaturszene in der ersten Hälfte des 20. Jahrhunderts. Bereits als Jugendliche war …   Deutsch Wikipedia

  • Mahler-Werfel — Alma Schindler (um 1900) Alma Maria Mahler Werfel (geb. Schindler, * 31. August 1879 in Wien; † 11. Dezember 1964 in New York, N.Y.) war eine Grande Dame der Kunst , Musik und Literaturszene in der ersten Hälfte des 20. Jahrhunderts. Bereits als… …   Deutsch Wikipedia

  • Alma Mahler-Werfel — Alma Schindler, vor 1899 Alma Maria Mahler Werfel (geb. Schindler, * 31. August 1879 in Wien; † 11. Dezember 1964 in New York, N.Y.) war eine Salonière der Kunst , Musik und Literaturszene in der ersten Hälfte des 20. Jahrhunderts. Bereits als… …   Deutsch Wikipedia

  • Alma Mahler-Werfel — Alma Maria Mahler Werfel (born Schindler) (31 August 1879 ndash; 11 December 1964) was a Viennese born socialite well known in her youth for her beauty and vivacity. She became the wife, successively, of composer Gustav Mahler, architect Walter… …   Wikipedia

  • Alma Schindler — Alma Mahler Pour les articles homonymes, voir Mahler (homonymie). Alma Mahler (1909) Alma Maria Mahler (née Schindler, Vienne, 31 août 1879 – New York …   Wikipédia en Français

  • Alma Werfel — Alma Mahler Pour les articles homonymes, voir Mahler (homonymie). Alma Mahler (1909) Alma Maria Mahler (née Schindler, Vienne, 31 août 1879 – New York …   Wikipédia en Français

  • Alma Mahler — Pour les articles homonymes, voir Mahler (homonymie). Alma Mahler …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”