Allyre Sirois

Allyre Sirois (né le 25 août 1925) est un juge canadien retraité de la Cour du Banc de la Reine dans la Saskatchewan (Canada), résidant à Saskatoon. Il fut, pendant la Seconde Guerre mondiale, agent secret canadien du Special Operations Executive. Envoyé en France occupée comme opérateur radio sous le nom de guerre de « Gustave », il émit depuis Angoulême et déclencha 24 parachutages d'armes et le bombardement d'Angoulême.

Identités

  • État civil : Allyre Louis Joseph Sirois
  • Comme agent du SOE, section F :
    • Nom de guerre (field name) : « Gustave »
    • Nom de code opérationnel : SATYR (en français SATYRE)

Biographie

Pour accéder au récit de son action comme opérateur-radio en France, se reporter au paragraphe Sources et liens externes en fin d'article.

Reconnaissance

Sources et liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Allyre Sirois de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Allyre Sirois — Infobox Military Person name=Allyre Sirois caption= born=25 August 1925 died= placeofbirth=Canada placeofdeath= nickname= allegiance= branch= serviceyears= rank= unit=Special Operations Executive (F section) commands= battles= awards=MBE, Croix… …   Wikipedia

  • Liste Des Réseaux De La Section F Du SOE — Le tableau suivant présente les Réseaux de la section F du Special Operations Executive (SOE) (tableau partiel à compléter[1]). En formant ou en homologuant un réseau, la section F lui attribue un nom de code. C est généralement un nom de métier… …   Wikipédia en Français

  • Liste des reseaux de la section F du SOE — Liste des réseaux de la section F du SOE Le tableau suivant présente les Réseaux de la section F du Special Operations Executive (SOE) (tableau partiel à compléter[1]). En formant ou en homologuant un réseau, la section F lui attribue un nom de… …   Wikipédia en Français

  • Liste des réseaux de la section F du SOE — Le tableau suivant présente les Réseaux de la section F du Special Operations Executive (SOE) (tableau partiel à compléter). Sommaire 1 Présentation du tableau 2 Tableau 3 Missions interalliées 3.1 …   Wikipédia en Français

  • Liste des réseaux de la section f du soe — Le tableau suivant présente les Réseaux de la section F du Special Operations Executive (SOE) (tableau partiel à compléter[1]). En formant ou en homologuant un réseau, la section F lui attribue un nom de code. C est généralement un nom de métier… …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Agents Du SOE — Cet article présente la liste alphabétique d agents marquants du Special Operations Executive, avec quelques indications sommaires sur leur identité, sur le rôle qu ils y ont tenu et sur leur parcours. Pour accéder à des photographies d agents,… …   Wikipédia en Français

  • Liste des agents du SOE — Cet article présente la liste alphabétique d agents marquants du Special Operations Executive, avec quelques indications sommaires sur leur identité, sur le rôle qu ils y ont tenu et sur leur parcours. Pour accéder à des photographies d agents,… …   Wikipédia en Français

  • Liste des agents du soe — Cet article présente la liste alphabétique d agents marquants du Special Operations Executive, avec quelques indications sommaires sur leur identité, sur le rôle qu ils y ont tenu et sur leur parcours. Pour accéder à des photographies d agents,… …   Wikipédia en Français

  • Roger Landes — Roger Landes, MC Bar (16 December 1916 ndash; 16 July 2008) was an agent and radio operator in the Special Operations Executive (SOE), F section. Heading and arming Resistance groups, he played an important role in the liberation in the Bordeaux… …   Wikipedia

  • Charles Rechenmann — (1912 1944) fut, pendant la Seconde Guerre mondiale, un agent secret français du Special Operations Executive, section F. Il dirigea le réseau ROVER. Il fut arrêté, déporté et exécuté par les Allemands. Sommaire 1 Identités 2 Famille 3 Inf …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”