Jean-Paul Bled

Jean-Paul Bled, fils d’Odette et Édouard Bled, les créateurs de la collection de manuels d’orthographe, pour lui des modèles des « hussards noirs de la République », est un spécialiste de l’histoire de l’Allemagne et de l’Europe centrale. Il est professeur à l’Université de Paris-Sorbonne (Paris-IV) où il occupe la chaire de l’histoire de l’Allemagne contemporaine et des mondes germaniques.

Sommaire

Biographie

Jean-Paul Bled a enseigné à Metz (1966-1969), puis à l’université de Nantes (1969-1972) et à l’Institut d’études politiques de Strasbourg (1972-1995).

À Strasbourg, il fut le directeur du Centre d’études germaniques (1988-1999). Dans cette fonction, il dirigea la Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande et la Revue d’Europe centrale. Il dirige actuellement la revue Études danubiennes. Il a également créé un DESS destiné à former à la coopération franco-allemande.

Il a obtenu, en novembre 2009, le prix Édouard-Bonnefous pour l’ensemble de son œuvre, sur la proposition de la section « Histoire et Géographie » de l’Académie des sciences morales et politiques. Les ouvrages de Jean-Paul Bled ont été traduits dans de nombreuses langues (allemand, anglais, italien, slovène, serbo-croate, slovaque, roumain et bulgare...)

Jean-Paul Bled a animé pendant 7 ans un Libre Journal sur Radio Courtoisie (jusqu'en 2011), et intervient ponctuellement sur Canal Académie. Il a été le conseiller historique de la série Apocalypse Hitler diffusée sur France 2 en octobre 2011.

Un homme politique gaulliste

Jean-Paul Bled se définit comme un gaulliste, ainsi que le prouve le titre de son livre paru en 1998, "Une étrange défaite, le piège de Maastricht: lettre ouverte d’un gaulliste à Jacques Chirac".

Ancien président des Cercles universitaires d’études et de recherches gaulliennes (1973-1990) et directeur de la revue Études gaulliennes, pour laquelle il obtient le prix Edmond-Michelet en 1978, il siège au Conseil scientifique de la Fondation Charles-de-Gaulle. Il collabore régulièrement à "Espoir", la revue de la fondation.

Il a organisé en novembre 2008, dans le cadre de l’Université Paris-Sorbonne Abu Dhabi, et en association avec la Fondation Charles-de-Gaulle et l’Institut du monde arabe, un colloque international sur « Le général de Gaulle et le monde arabe » auquel ont notamment participé Dominique de Villepin, Hubert Védrine et Yves Guéna. Les Actes de ce colloque, parus en octobre 2009 aux éditions Dar An-Nahar à Beyrouth, sont préfacés par Jacques Chirac.

Favorable à une Europe des États, telle que la voulait le général de Gaulle, il s’inscrit dans la ligne de Philippe Séguin et de Jean-Pierre Chevènement.

Le 14 février 2008, il signe, avec 16 autres personnalités politiques de tous bords, l' "Appel du 14 février" pour une vigilance républicaine lancé par l'hebdomadaire Marianne[1] Le 22 novembre 2009, il réitère cet appel en affirmant que "l'esprit républicain court un danger" sur le site politique Reversus[2].

Distinctions

  • Directeur du Centre d’études germaniques 1988-1999.
  • Directeur de la Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande
  • Directeur de la Revue d'Europe centrale
  • Directeur de la revue Études danubiennes

Prix, décorations

Principaux ouvrages

  • François-Joseph, Fayard, 1987
  • Les Fondements du Conservatisme autrichien, Publications de la Sorbonne, 1988
  • Rodolphe et Mayerling, Fayard, 1989
  • Les Lys en exil ou la seconde mort de l Ancien régime, Fayard, 1992
  • Histoire de Vienne, Fayard, 1998
  • Une Étrange défaite : le piège de Maastricht, F-X de Gibert, 1998
  • Marie-Thérèse d’Autriche, Fayard, 2001
  • Frédéric le Grand, Fayard 2004
  • Bismarck : De la Prusse à l'Allemagne, Alvik Editions, 2005
  • Histoire de la Prusse, Fayard, 2007 (ISBN 978-2-213-62678-9)
  • La reine Louise de Prusse : Une femme contre Napoléon, Fayard, 2008 (ISBN 978-2-213-63815-7)
  • Histoire de Munich, Fayard, 2009 (ISBN 978-2-213-62677-2)
  • Le Général de Gaulle et le Monde Arabe (dir.), Editions Dar An-Nahar, 2009
  • Bismarck, Perrin, 2011

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Paul Bled de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-paul Bled — est professeur d’Histoire contemporaine à l’Université Paris IV Sorbonne et directeur du Centre d’études germaniques de Strasbourg. Il dirige également la Revue d’Allemagne, les Études danubiennes et la Revue d’Europe centrale. Il est le fils d… …   Wikipédia en Français

  • Jean-paul bled — est professeur d’Histoire contemporaine à l’Université Paris IV Sorbonne et directeur du Centre d’études germaniques de Strasbourg. Il dirige également la Revue d’Allemagne, les Études danubiennes et la Revue d’Europe centrale. Il est le fils d… …   Wikipédia en Français

  • Jean Paul Bled — est professeur d’Histoire contemporaine à l’Université Paris IV Sorbonne et directeur du Centre d’études germaniques de Strasbourg. Il dirige également la Revue d’Allemagne, les Études danubiennes et la Revue d’Europe centrale. Il est le fils d… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Paul Bled — (* 1942 in Paris) ist ein französischer Historiker. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Wissenschaft 3 Politik 4 Veröffentlichungen …   Deutsch Wikipedia

  • Paul-Marie Coûteaux — a un meeting de Philippe de Villiers à Toulouse en 2007 Paul Marie Coûteaux, né le 31 juillet 1956 à Paris, es …   Wikipédia en Français

  • Paul-Marie Couteaux — Paul Marie Coûteaux Paul Marie Coûteaux, né le 31 juillet 1956 à Paris, est un écrivain et homme politique français de droite. Il incarne la mouvance gaulliste au sein de la mouvance souverainiste. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvres 3 …   Wikipédia en Français

  • Paul-marie coûteaux — Paul Marie Coûteaux, né le 31 juillet 1956 à Paris, est un écrivain et homme politique français de droite. Il incarne la mouvance gaulliste au sein de la mouvance souverainiste. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvres 3 …   Wikipédia en Français

  • Bled (Begriffsklärung) — Bled bezeichnet: Bled, Ort in Slowenien The Bled, US amerikanische Band BLED, bandförmige, Licht emittierende Diode Bled ist der Familienname folgender Personen: Jean Paul Bled (* 1942), französischer Historiker …   Deutsch Wikipedia

  • Bled — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Bled », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le terme bled peut désigner : l ensemble des …   Wikipédia en Français

  • Jean Marchat — est un acteur français, né à Grigny (Rhône) le 8 juin 1902 et mort à Neuilly sur Seine (Hauts de Seine) le 2 octobre 1966, qui a été sociétaire de la Comédie Française. Sommaire 1 Filmographie 2 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”