Jean-Marc Berliere


Jean-Marc Berliere

Jean-Marc Berlière

Jean-Marc Berlière est un historien, spécialiste de l'histoire des polices en France et professeur à l'Université de Bourgogne.

Agrégé d'histoire, il a enseigné dans le secondaire (Fort-de-France, Amilly, Montargis, etc.) Il a soutenu en 1991 une thèse de doctorat portant sur L'Institution et la société policières sous la IIIe République (1870-1914). Enseignant à l'IEP de Grenoble, puis à l'université de Bourgogne, ses dernières recherches, toujours basées sur le dépouillement exhaustif d'archives multiples — dont celles de la police —, sont centrées sur la période de l'Occupation et de la guerre d'Algérie.

Depuis 1994, Jean-Marc Berlière est professeur d’histoire contemporaine à l’université de Bourgogne (IUT de Dijon, département information communication-Métiers du livre et du patrimoine) et chercheur au CESDIP [1] (CNRS/Ministère de la Justice). Membre du comité scientifique de Crime Histoire et Sociétés/ Crime, History and Society, revue internationale, CNRS/MSH, Droz. Membre de l’International Association for the History of Crime and Criminal Justice (IAHCCJ) depuis 1989. Expert ANR Membre du conseil scientifique de Criminocorpus (http://www.criminocorpus.cnrs.fr/)

Chevalier des Arts et Lettres (2000), J.-M. Berlière est également président du Hot Club du Gâtinais [2] organisateur de concerts de jazz, membre de la rédaction de Jazz Classique et auteur de nombreux articles et chroniques concernant le jazz

Jean-Marc Berlière a également participé à la réalisation d'un certain nombres de documentaires historiques pour la télévision.

Bibliographie

  • La police des mœurs sous la IIIe République, Paris, Seuil, 1992
  • Le préfet Lépine. Vers la naissance de la police moderne, Paris, Denoël, 1993
  • Le monde des Polices en France, Bruxelles, Complexe, 1996
  • Pouvoirs et polices au XXe siècle (Europe, USA, Japon), Bruxelles, Complexe, 1997 (direction avec Denis Peschanski)
  • Police, État et société en France des années trente aux années soixante : essai bibliographique, Cahiers de l’IHTP, 36, mars 1997 (en collaboration avec Marie Vogel)
  • La police française entre bouleversements et permanences : années trente-années cinquante, Paris, La Documentation Française, 2000 (direction avec Denis Peschanski)
  • Les policiers français sous l’Occupation, Paris, Perrin, 2001 (prix Jacques Derogy 2001)
  • Le crime de Soleilland, Paris, Tallandier, 2003
  • Le Sang des communistes, Les Bataillons de la jeunesse dans la lutte armée, automne 1941, Paris, Fayard, 2004 (avec Frank Liaigre)
  • Liquider les traitres, la face cachée du PCF (1941-1942), Robert Laffont, 2007 (avec Frank Liaigre)(Prix Guizot de l'Académie française 2008)
  • Policiers sous l'occupation, Tempus (Perrin), 2009

Films et documentaires pour la télévision

  • La police des années noires, documentaire de 52 minutes réalisé par Arnaud Gobin pour France Télévision en 2002 (Zeaux productions / FR5), prix spécial du jury au Festival international du film de la Résistance de Nice, décembre 2002
  • Policiers sous l’Occupation, série documentaire en quatre parties de 26 minutes (Toute l’Histoire) et version de deux parties de 52 minutes pour TV5, réalisée par Arnaud Gobin (AB Sat, TV5, Zeaux productions, 2003).
  • Crimes à la Belle époque, série de huit documentaires de 26 minutes, Toute l’Histoire (AB Sat) / Zeaux Productions, 2003, réalisée par Christine Bouteiller.
  • L’histoire de la police française : de la Lieutenance de police à Schengen, série de quatre documentaires de 52 minutes réalisée par Michel Kaptur et Eric Pittard pour TF1 / Odyssée, (JEM Productions, 13 production, 2004). Cette série est éditée en coffret de deux DVD : Histoire de la Police française. Mythes et réalités de Louis XIV à nos jours, LCJ éditions, 2007, distribution Europe Images International.


Liens externes

[3] ?article205


  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
Ce document provient de « Jean-Marc Berli%C3%A8re ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Marc Berliere de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-Marc Berlière — est un historien, spécialiste de l histoire des polices en France et professeur à l université de Bourgogne[1]. Sommaire 1 Biographie 2 Ouvrages …   Wikipédia en Français

  • Jean-marc berlière — est un historien, spécialiste de l histoire des polices en France et professeur à l Université de Bourgogne. Agrégé d histoire, il a enseigné dans le secondaire (Fort de France, Amilly, Montargis, etc.) Il a soutenu en 1991 une thèse de doctorat… …   Wikipédia en Français

  • Guy Môquet — Nom de naissance Guy Prosper Eustache Môquet Naissance 26 avril 1924 Paris, Seine Décès …   Wikipédia en Français

  • Dernière lettre de Guy Môquet — Guy Môquet Guy Môquet, né le 26 avril 1924 à Paris, mort le 22 octobre 1941 à Châteaubriant (Loire Inférieure[1]), est un militant communiste, célèbre pour avoir été le plus jeune des quarante huit otages fusillés le 22… …   Wikipédia en Français

  • Guy Mocquet — Guy Môquet Guy Môquet, né le 26 avril 1924 à Paris, mort le 22 octobre 1941 à Châteaubriant (Loire Inférieure[1]), est un militant communiste, célèbre pour avoir été le plus jeune des quarante huit otages fusillés le 22… …   Wikipédia en Français

  • Guy Moquet — Guy Môquet Guy Môquet, né le 26 avril 1924 à Paris, mort le 22 octobre 1941 à Châteaubriant (Loire Inférieure[1]), est un militant communiste, célèbre pour avoir été le plus jeune des quarante huit otages fusillés le 22… …   Wikipédia en Français

  • Guy Môcquet — Guy Môquet Guy Môquet, né le 26 avril 1924 à Paris, mort le 22 octobre 1941 à Châteaubriant (Loire Inférieure[1]), est un militant communiste, célèbre pour avoir été le plus jeune des quarante huit otages fusillés le 22… …   Wikipédia en Français

  • Môquet — Guy Môquet Guy Môquet, né le 26 avril 1924 à Paris, mort le 22 octobre 1941 à Châteaubriant (Loire Inférieure[1]), est un militant communiste, célèbre pour avoir été le plus jeune des quarante huit otages fusillés le 22… …   Wikipédia en Français

  • Brigades spéciales — Les Brigades Spéciales (BS) étaient, pendant la Seconde Guerre mondiale, une police française spécialisée dans la traque aux « ennemis intérieurs », dissidents, prisonniers évadés, Juifs et réfractaires au STO. Elles dépendaient de la… …   Wikipédia en Français

  • Fusillades en représaille du meurtre de Karl Hotz — Représailles après la mort de Karl Hotz En octobre 1941, le responsable des troupes d occupation en Loire Inférieure, le lieutenant colonel Karl Hotz est abattu à Nantes par des résistants. En représailles, les autorités allemandes d occupation… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.