Allianz

48°09′16″N 11°35′20″E / 48.15444, 11.58889

Logo de Allianz

Logo de Allianz
Création 1891
Forme juridique Société européenne (SE) depuis 2006
Siège social Drapeau d'Allemagne Munich, Bavière (Allemagne)
Direction Michael Diekmann (CEO)
Activité assurance de personnes, assurance de biens et responsabilité, assurance crédit, assistance, gestion d’actifs, banque
Effectif Monde : 151 000 – France 11 800 (2010)
Site web www.allianz.fr
Chiffre d’affaires en augmentationMonde : 106.5 milliards d'euros France : 11.49 milliards d’euros (2010)[1]
+9.3%
Résultat net en augmentation5.209 milliards d’euros (2010)

Allianz SE est le second assureur européen en 2006[2], et le sixième en France. Le groupe est diversifié de façon équilibrée entre l'assurance-dommage et l'assurance-vie et dispose de solides positions en Allemagne, en France et en Italie. Le groupe utilise son réseau d'agents d'assurance pour vendre également des produits bancaires.

Allianz acquiert 100% du capital d'AGF en février 2007 et ancien propriétaire de la Dresdner Bank en Allemagne (cédée à Commerzbank en septembre 2008 pour 9.8 MM €).

Sommaire

Histoire de l'entreprise

Création d'Allianz

A l'été 1889, le Directeur de Munich Re (Münchener Rückversicherungs-Gesellschaft), Carl Thieme et le banquier munichois Wilhelm Finck créèrent une compagnie d'assurances, Allianz. Les fondateurs avaient détecté une augmentation des risques liés aux activités de l'ère industrielle. La nouvelle compagnie fut créée à Munich en Allemagne, leur lieu de résidence, mais basée à Berlin, la capitale. Offrant au départ des assurances pour le transport et les accidents, Allianz développa rapidement une offre de couverture incendie.

Paul von der Nahmer, qui devint le deuxième dirigeant en 1904, renforça les activités internationales. En 1913, 20 % des revenus provenaient de l'étranger, principalement d'assurance de risques financiers par ses bureaux londoniens. Mais la défaite de la Première Guerre mondiale restreignit le développement international d'Allianz.

Dans les années 1920, Kurt Schmitt, Directeur général, initia une série d'acquisitions : Bayerische Versicherungsbank, Stuttgarter Verein, Frankfurter Allgemeine Versicherungs-AG et d'autres rejoignirent Allianz. En 1932, Allianz ouvrit un centre de test de résistance des matériaux, l'actuel Centre Allianz pour la Technologie, entièrement consacré à la recherche sur les dommages.

Allianz sous les Nazis

L'arrivée des national-socialistes du NSDAP (ou parti Nazi) au pouvoir en 1933 les amène à participer à l'exercice du pouvoir. A l'instar d'un grand nombre de sociétés, les délégués du personnel furent remplacés par des Nazis et les salariés juifs licenciés. Kurt Schmitt fut nommé ministre de l'économie (entre 1933 et 1935) et aimait beaucoup poser en uniforme nazi[3] et Eduard Hilgard dirigea l'Association de l'Assurance Privée (Reichsgruppe Versicherungen).

Au lendemain de la Nuit de Cristal, Eduard Hilgard, président de la fédération des assurances du Reich (Reichsgruppe Versicherungen) et directeur d'Allianz, est pris entre la nécessité de rembourser les Juifs assurés pour les dégâts commis par les nazis et le refus de les indemniser, dans la mesure où l'Etat a couvert ces attaques. Avec la disparition ou l'exil des Juifs allemands, Allianz s'est refusée à payer les indemnités dues au titre d'assurance-vie et s'est au contraire tournée vers l'assurance de la Solution finale : ainsi, Allianz a été l'assureur d'installations SS et d'entreprises installées dans les camps de concentration[4].

L'annexion de la Pologne par l'Allemagne nazie en 1939 conduit à une intensification des besoins d'assurances des risques liés à la guerre. Les lignes les plus profitables pour les assureurs étaient alors la Marine, la Construction, les assurances-vie et incendies industriels, mais la compagnie s'est également tournée vers l'assurance des camps de concentration et plus précisément, des entreprises et installations SS (puisque les camps eux-mêmes étaient des possessions d'Etat)[5].

Mais les ravages de la guerre furent tels qu'il devint très difficile pour Allianz de continuer ses opérations qui vit son patrimoine immobilier détruit. A la fin de la guerre, la majorité des avoirs d'Allianz étaient également anéantis.

La Libération et les compensations

Après le 8 mai 1945, une série de lois votées par les Alliés obligèrent l'Allemagne à compenser les confiscations et spoliations des victimes du régime nazi. Allianz, membre de la Commission Internationale sur les Demandes d'Indemnisations de l'Epoque de l'Holocauste (en), déclara avoir payé rapidement les demandes justifiées, ce qui fut contesté par la suite. En 1997, Henning Schulte-Noelle, alors CEO, prit finalement la décision d'ouvrir librement les archives en demandant à Gerald D. Feldman, historien de l'Université de Berkeley (Californie, États-Unis) de mener un vaste projet sur les activités d'Allianz durant la Seconde Guerre mondiale. Ces recherches entraînèrent de nouvelles réclamations de victimes du nazisme et de leurs descendants.

La reconstruction

Les activités reprirent lentement après la guerre et ce n'est qu'à la fin des années 1950 qu'un bureau parisien fut ouvert et, dans les années 1960, un bureau de Direction en Italie. Pendant les années 1970, Allianz ouvrit des bureaux au Royaume-Uni, au Pays-Bas, en Espagne, au Brésil et aux États-Unis. Avec la prise de contrôle de Cornhill Insurance PLC, Londres, et une prise de participation dans la Riunione Adriatica di Sicurt' (RAS), Milan, Allianz renforça sa présence en Europe du Sud et de l'Ouest dans les années 1980.

La présence à l'international [6]

Allianz global locations.png

Le Groupe Allianz compte 76 millions de clients dans 70 pays sur les cinq continents[7].

Les années 1990 et 2000 furent dominées par les activités internationales. La Hongrie fut le premier des 8 pays d'une expansion en Europe de l'Est. Allianz fit ensuite l'acquisition de l'américain Fireman's Fund Insurance Company puis de la française AGF en 1998. La fin des années 1990 fut aussi le début de rapprochements et d'acquisitions en Chine et en Corée du Sud.

En novembre 2000, Allianz fut introduite au NYSE (New-York Stock Exchange) puis en est sortie en 2008[8].

En 2001, Allianz acquit Dresdner Bank pour la revendre à Commerzbank (avec une prise de participation dans l'acquéreur) sept ans plus tard avec une forte dépréciation. C'est en 2003 que l'actuel CEO, Michael Diekmann, succéda à Henning Schulte-Noelle qui est Président du Conseil de surveillance du groupe[9] depuis cette date[10].

2005 fut l'année de l'inauguration de l'Allianz Arena, le nouveau stade de football de Munich.

C'est en 2006 que le groupe devint la première entreprise à adopter le statut de Societas Europaea.

AGF devient filiale d’Allianz[11]

En 1998, après un bras de fer avec l’Italien Generali, le Groupe Allianz acquiert 58 % du capital de l’assureur français AGF. Le groupe AGF est alors constitué d’AGF, PFA, Athena, et Allianz France. Dix ans plus tard, en 2007, le groupe Allianz lance une OPA sur le groupe AGF et rachète l’intégralité des actions d’AGF qui en devient sa filiale à 100%. En 2009, AGF prend le nom d’Allianz[12].


Activité et métiers d’Allianz France

Allianz France comptait en 2010 près de cinq millions de clients et 11 800 collaborateurs.

En France, les métiers d’Allianz couvrent l’assurance, l’assistance et les services financiers auprès des particuliers, des professionnels, des entreprises et des collectivités.

Créée en 2000, sous le nom de Banque AGF, puis devenue Allianz Banque en 2009, Allianz Banque est une banque de réseau exclusivement dédiée aux particuliers, reposant sur des intermédiaires (6000) et couvrant le spectre des activités suivantes : banque au quotidien, épargne, crédit à la consommation, crédit immobilier, crédit adossé, gestion de comptes titres, banque privée.

Les autres activités du groupe Allianz en France

Allianz Global Investors France[13]

Allianz Global Investors est un des leaders mondiaux de l’asset management avec 1500 milliards d’euros d’actifs gérés pour le compte d’investisseurs institutionnels et privés (chiffres au 31 décembre 2010). Sur le marché français, Allianz Global Investors France est un acteur majeur, avec près de 77 milliards d’euros d’encours, dont plus de 10 milliards gérés et conseillés dans l’investissement socialement responsable (ISR).

  • Allianz Global Assistance

Allianz Global assistance, connu en France sous la marque Mondial Assistance, est leader mondial dans le domaine de l’assistance Avec une intervention toutes les deux secondes, la société est présente dans 28 pays. La France reste son principal marché avec 21 % de parts de marché.

  • Euler Hermes

Euler Hermes est le numéro un mondial de l’assurance-crédit. Ses quelque 6 000 collaborateurs dans plus de 50 pays proposent aux entreprises une offre complète de services pour gérer et protéger leurs créances clients. Euler Hermes est cotée sur Euronext Paris.

  • AGCS

Allianz Global Corporate & Specialty est l’entité du groupe Allianz créée en 2006 et dédiée à l’ensemble des risques industriels, maritimes, aériens et transports. Elle est leader sur le marché des grands risques internationaux de dommages et de responsabilité et des projets majeurs de construction. La filiale française Allianz Global Corporate & Specialty (France) compte 400 collaborateurs et a a parmi ses clients 90% des entreprises du CAC 40.

  • Allianz Real Estate France

Allianz Real Estate France gère le patrimoine immobilier du Groupe Allianz en France et au Benelux.. 70 % sont des bureaux et 30 % des habitations. Allianz Real Estate France compte environ 150 collaborateurs sur le territoire français.

Direction

Directoire d’Allianz SE

  • Michael Diekmann– PDG

Le comité exécutif d’Allianz France[14]

  • Jacques Richier, Président Directeur Général d’Allianz et Président du Comité Exécutif d’Allianz France
  • Juergen Gerke, membre du Comité Exécutif en charge de l’Unité Finances
  • Hervé Gloaguen, membre du Comité Exécutif en charge de l’Unité Fonctions Centrales et activités Groupe.
  • Patrick Grosjean, membre du Comité Exécutif en charge de l’Unité Opérations
  • Jean-Marc Pailhol, membre du Comité Exécutif en charge de l’Unité Distribution
  • Pier Riches, en charge de l’Unité Investissements
  • Pascal Thébé, membre du Comité Exécutif en charge de l’Unité Métiers

Notes et références


Données boursières

Actionnariat

Liens externes

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Allianz de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Allianz — SE Tipo Empresa pública (NYSE: AZ) …   Wikipedia Español

  • Allianz — (v. fr.), so v.w. Alliance …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Alliánz — (franz. Alliance, spr. āngß ), Bündnis, völkerrechtlicher Vertrag zwischen zwei oder mehreren Mächten zu einem bestimmten Zweck. Im Gegensatze zu einer organisierten und auf die Dauer berechneten Staatenverbindung, wie sie uns in einer Union oder …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Alliánz — (frz. alliance), Bündnis zwischen zwei oder mehrern Staaten. S. auch Heilige A. und Evangelische A …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Allianz — Allianz, Bündniß; Tripel , Quadrupelallianz – Bündniß zwischen 3 oder 4 Staaten …   Herders Conversations-Lexikon

  • Allianz — Sf Bündnis erw. fach. (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. alliance, einer Ableitung von frz. allier verbinden , dieses aus l. alligāre, zu l. ligāre binden und l. ad hinzu . Zum gleichen Grundverb Alliierte Verbündete .    Ebenso nndl.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Allianz — Allianz: Die Bezeichnung für »Staatenbündnis« wurde im 17. Jh. aus frz. alliance »Verbindung, Bund; Staatenbündnis« entlehnt. Das frz. Substantiv gehört zu afrz. aleier (= frz. allier) »verbinden, vereinigen«, das seinerseits auf lat. alligare… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Allianz — Infobox Company company name = Allianz SE company company type = Public (FWB|ALV, nyse|AZ) foundation = 1890 location = Munich, Germany key people = Michael Diekmann (CEO), Henning Schulte Noelle (Chairman of the supervisory board), Paul… …   Wikipedia

  • Allianz — Координаты: 48°09′16″ с. ш. 11°35′20″ в. д. / 48.154444° с. ш. 11.588889° в. д.  …   Википедия

  • Allianz — Eine Allianz (v. französ.: alliance; zu altfranzös.: aleier „sich verbinden“) ist im Völkerrecht ein Bündnis zwischen zwei oder mehr Staaten eine Vereinigung oder Interessengemeinschaft (etwa von Organisationen) (veraltet) eine Ehe in der… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”