Jean-Claude Casanova
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Casanova (homonymie).
Jean-Claude Casanova en 2008.

Jean-Claude Casanova, né le 11 juin 1934 à Ajaccio, est un économiste et intellectuel libéral français.

Sommaire

Carrière de professeur d'économie

Agrégé des facultés de droit et de sciences économiques, docteur ès sciences économiques et diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, Jean-Claude Casanova, commence sa carrière comme avocat stagiaire (1954-1955) avant de séjourner dans le département d'économie de l'université Harvard (1957-1958). Durant ses études en France, il présida la Conférence Olivaint. Il y côtoya, entre autres, Jean-Pierre Chevènement.

Rentré en France, il devient assistant à la Fondation nationale des sciences politiques (1958-1959) puis à la faculté de droit et des sciences économiques de Dijon (1963-1964). Élu directeur d'études et de recherches à la Fondation nationale des sciences politiques, poste qu'il occupe jusqu'en 1990, il devient professeur titulaire à l'Institut d'études politiques de Paris en 1969. Il fut également professeur à l'École nationale d'administration (1966-1968), à la faculté de Paris-Nanterre (1968-1969) et à l'École supérieure du pétrole (IFP) (1970-1976).

Participation à l'action gouvernementale

Jean-Claude Casanova a exercé des fonctions au sein de plusieurs cabinets ministériels centristes : chargé de mission au cabinet de Jean-Marcel Jeanneney, ministre de l'Industrie (1959-1961), conseiller technique au cabinet de Joseph Fontanet, ministre de l'Éducation nationale (1972-1974) et conseiller de Raymond Barre, Premier ministre (1976-1981).

Un intellectuel libéral

Il a cofondé, avec Raymond Aron, la revue Commentaire, dont il est le directeur depuis sa création en 1978[1]. Il est de plus éditorialiste associé au journal Le Monde (après l'avoir été à L'Express de 1985 à 1995), au mensuel Corsica, collabore régulièrement au Figaro depuis 1996. Il est également le coanimateur de l’émission La Rumeur du monde sur France Culture.

Enfin, il est directeur-adjoint de la collection Thémis Économie (Presses Universitaires de France) depuis 1986 et préside plusieurs jurys de prix littéraires.

Après ses activités de conseiller ministériel, Jean-Claude Casanova avait repris ses activités d’enseignant, à l'Institut d'études politiques de Paris, animé des séminaires de recherche en pensée politique ou en relations internationales, et a dirigé jusqu’en 2002 l’un des deux centres de recherche en économie de l'IEP : le Service d’étude de l’activité économique (SEAE).

A travers ses œuvres, et tout comme Commentaire, il s'inscrit dans la tradition du libéralisme français[2], dans la lignée d'Alexis de Tocqueville, d'Elie Halévy, de Raymond Aron et de François Furet.

Président de plusieurs institutions économiques

Dans le domaine international

Il est membre du conseil d’administration de l’Institut français de relations internationales (IFRI)[3]. Le 17 novembre 2009, il publie dans le journal Le Monde un article intitulé « Le temps est venu pour l'Europe de s'émanciper des États-Unis ». Dans la ligne d'un rapport du réservoir d'idées (Think Tank) European Council on Foreign Relations intitulé « Towards a Post-American Europe : A Power Audit of EU-US Relations, ECFR » rédigé par Jeremy Shapiro et Nick Witney, il estime que les relations entre l'Europe et les États-Unis devraient se transformer en partenariat entre égaux. Toutefois cela exige que l'Europe politique veuille exister ce qui, pour lui, est improbable mais pas impossible car « tout est toujours improbable en politique »[4]

Au plan national

Il est président de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP) depuis le 30 janvier 2007, date où il succède à René Rémond. Il a été l’un des dirigeants de la fondation Saint-Simon, du Conseil économique et social de 1994 à 2004, et depuis 2004 est membre du Conseil d'analyse de la société. Il est également Président du Conseil scientifique de l'Institut national d'études démographiques, depuis 1996.

Jean-Claude Casanova a été élu le 3 janvier 1997 membre de l’Académie des sciences morales et politiques dans la section Économie politique, Statistique et Finances, au fauteuil de Jean Marchal. Il a présidé l'Académie en 2009.

Depuis juillet 2007, il est membre du Comité de réflexion sur la modernisation et le rééquilibrage des institutions, mis en place par Nicolas Sarkozy.

Il est nommé membre du Comité pour la réforme des collectivités locales en octobre 2008.

Jean-Claude Casanova est depuis 2009, membre du Comité de parrainage de l'Institut Régional du Cinéma et de l'Audiovisuel - Corse (IRCA) présidé par le réalisateur Magà Ettori.

A partir de 2009, il fait partie du jury du prix de la BnF.

Il est membre depuis 2011 du conseil d'orientation de la Fondation Ecologie d'avenir, conseil présidé par M. Claude Allègre.

Publications

  • Essai sur quelques tentatives d'intégration de l'économie et de la sociologie, 1963.
  • La politique scientifique des États-Unis, 1968.
  • Principes d'analyse économique, 11 fascicules, 1969-1978.
  • Reshaping the international economic order, en collaboration, 1972.
  • Rapport du groupe d'étude de la tarification de l'électricité, (en collaboration), 1974.
  • Histoire de l’analyse économique de Joseph Schumpeter, directeur de la traduction française, 1983.
  • Six manières d’être européens, en collaboration, 1990 ; édition des Mélanges offerts à Raymond Aron, 1985.
  • Entre l'État et le marché. L'économie française de 1880 à nos jours, in Les Echanges extérieurs : un équilibre précaire, avec Maurice Levy-Leboyer, 1991.
  • Réformer le mode de scrutin européen, rapport, Paris, Mouvement européen, 1996.
  • La Construction de l’Europe, Louis Audibert Éditions, 2004 (ISBN 2-84749-052-3)
  • Préface à Raymond Aron, De Giscard à Mitterrand (1977–1983), Éditions de Fallois, coll. « Littérature », Paris, 2005, 895 p. (ISBN 2877065707)

Notes

  1. Bastien Engelbach et François Quinton, "Entretien avec Jean-Claude Casanova", nonfiction.fr, 10 avril 2008
  2. Bastien Engelbach et François Quinton, "Entretien avec Jean-Claude Casanova", nonfiction.fr, 10 avril 2008
  3. Conseil d’administration de l’Institut français de relations internationales
  4. Jean-Claude Casanova, Le Monde du 17/11/2009

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Claude Casanova de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-claude casanova — Pour les articles homonymes, voir Casanova (homonymie). Jean Claude Casanova, né le 11 juin 1934 à Ajaccio, est un économiste et intellectuel libéral français. Sommaire 1 Carrière de pr …   Wikipédia en Français

  • Jean-Claude Hauc — (né en 1949 à Béziers) est romancier, historien de la littérature et critique d art. Jean Claude Hauc / Conférence 2010 Autour Giacomo Casanova à Montpellier Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Jean-Claude Brialy — (1992) Données clés Naissance 30 mar …   Wikipédia en Français

  • Jean-claude brialy — Jean Claude Brialy (1992) Naissance 30 mars 1933 Aumale, Algérie …   Wikipédia en Français

  • Jean claude Brialy — Jean Claude Brialy (1992) Naissance 30 mars 1933 Aumale, Algérie …   Wikipédia en Français

  • Jean-Claude Carrière — (* 19. September 1931 in Colombières sur Orb, Hérault) ist einer der bedeutendsten französischen Drehbuchautoren und Schriftsteller. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Claude Carriere — Jean Claude Carrière (* 19. September 1931 in Colombières sur Orb, Hérault) ist einer der bedeutendsten französischen Drehbuchautoren und Schriftsteller. Er arbeitete u. a. mit Jacques Tati, Luis Buñuel, Louis Malle, Volker Schlöndorff, Andrzej… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Claude Carriere — Jean Claude Carrière Pour les articles homonymes, voir Carrière. Jean Claude Carrière …   Wikipédia en Français

  • Jean-claude carrière — Pour les articles homonymes, voir Carrière. Jean Claude Carrière …   Wikipédia en Français

  • Jean-claude adelin — est un acteur belge né en 1958. Il participe à de nombreux téléfilms et a joué dans le film La Passion Béatrice. Filmographie Acteur 2007 : La cour des grands : JB 2007 : Si c était lui... d Anne Marie Étienne : Henri… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”