Jean-Christophe Menu
Jean-Christophe Menu (portrait de David Rault).

Jean-Christophe Menu, né en 1964 est auteur, maquettiste et éditeur français de bande dessinée.

Sommaire

Vie et œuvre

Quand il était petit, JC Menu rêvait d'être publié dans le journal de Spirou. Son héros récurrent : Lapot, pour lequel sera créé le Journal de Lapot (un recueil sera auto-édité plus tard en tant que mégalozine).

Au cours des années 1980, après être passé un temps par l'atelier de bande dessinée de l'ADAC, où il rencontre Stanislas Barthélémy, il fonde l'AANAL (Association pour l'apologie du neuvième art libre) avec déjà Mattt Konture et Stanislas. Cette petite structure édite les premières Patte de Mouche, ainsi que la revue Le Lynx, qui est directement issu d'un fanzine lycéen de JC Menu et P. Lamy (Le Lynx à tifs). Le Lynx accueille de nombreux auteurs aujourd'hui reconnus (Dupuy-Berberian, Jean-Claude Götting, Placid, Muzo, Max, etc.) et publie des articles polémiques, dénonçant avec férocité l'apathie du milieu de la bande dessinée des années 80 (qui n'échappera pas à la crise annoncée alors). Cette critique de l'académisme régnant se retrouvera dans l'organe du Festival Off d'Angoulême, Glob Off (ou Globov, ou Glauboff, ou Globof) les années qui suivent la fin du Lynx (1987).

Entre-temps, JC Menu s'est fait remarquer avec l'atroce personnage de Meder, dans le Psikopat. Il est édité dans la Collection X de Futuropolis par Jean-Marc Thévenet, avec son premier livre (non auto-édité), une aventure de Lapot : Le Portrait de Lurie Ginol. Quelque temps après, c'est Meder qui entre dans la collection Gros Nez, chez le même éditeur. JC Menu retrace cette période dans son mémoire de maîtrise d'arts plastiques, datant de 1988 : Journal d'une existence de Bande dessinée, dirigé par Bernard Teyssèdre.

En 1990, toujours chez Futuropolis, il collabore à la revue Labo, qui ne connaîtra qu'un numéro. Au sommaire de ce numéro, les futurs fondateurs de L'Association. Ce label, vraie continuation de l'Aanal, se créera quelques mois plus tard, avec autour de JC Menu, Mattt Konture et Stanislas, David B., Killoffer, Lewis Trondheim et Mokeït. Peu de livres voient le jour, faute de moyens, mais chacun est un évènement : Le Cheval Blême, Les Carottes de Patagonie, etc. Entre temps, il mettra au monde une fille, Raphaëlle.

Dans cette logique d'exploration du médium bande dessinée (ou figuration narrative), JC Menu et Lewis Trondheim publient Moins d'un Quart de seconde pour vivre, ou comment écrire cent strips à partir d'une huitaine de cases. Ce livre prélude à la fondation de l'Ouvroir de Bande Dessinée Potentielle (Oubapo, pendant de l'Oulipo de Raymond Queneau et Georges Perec) au sein de l'Association en 1992. JC Menu en est le président.

Véritable fer de lance de l'autobiographie en bande dessinée, avec L'Ascension du Haut Mal de David B., Livret de Phamille de JC Menu ou le Persepolis de Marjane Satrapi, L'Association tente surtout, à travers les choix de maquettes et de conception de Menu de se démarquer du standard BD, l'album de 48 pages cartonné en couleur, qui est un format purement européen, et qu'il faut selon JC Menu dépasser. Toujours dans cette optique, L'Association organise un des plus grands évènements éditoriaux en bande dessinée : la rencontre de près de trois cents auteurs, au sein d'un seul ouvrage en bande dessinée, entièrement muet (sa lecture est donc universelle) : Comix 2000 qui sort à la fin de l'année 1999.

En 2001, JC Menu a créé sa propre structure, « JC Menu Éditeur », afin d'être indépendant du collège des fondateurs de l'Association dans ses décisions. Ce label publiera un seul album, le luxueux Carnet, de Jacques Tardi, qui sera trop coûteux et ne trouvera pas le public attendu.

En 2003, JC Menu signe la conception graphique des livres publiés par Joann Sfar chez Bréal Jeunesse.

Début 2005, JC Menu a publié Plates-bandes, un pamphlet sur le marché français de la bande dessinée et les dérives dont elle est selon lui victime. Il dénonce la vulgarité et le formatage des productions des gros éditeurs, ainsi que de leur tendance à la récupération : Menu estime qu'ils empiètent sur le secteur des indépendants, sans proposer de vraie alternative, juste des déclinaisons affadies des grandes créations.

Il est par ailleurs devenu régent de Magirosophie du Collège de 'Pataphysique et est actionnaire de l'hebdomadaire Le Tigre.

L'Association est aujourd'hui orpheline de plusieurs de ses créateurs et/ou auteurs les plus connus : David B., Joann Sfar, Lewis Trondheim et Guy Delisle ont en effet annoncé ne plus vouloir éditer au sein de la structure qu'ils avaient aidé à imposer. Sans véritable raison officielle, il apparaît pourtant que d'importantes divergences de vues entre Menu et ses comparses ont eu raison de leur cohésion. De même, la possibilité leur est désormais offerte de proposer leurs œuvres avec une liberté éditoriale complète chez des maisons d'édition plus « grand public » (Dargaud et sa collection Poisson Pilote, notamment, mais aussi Futuropolis pour David B. et Delcourt pour Lewis Trondheim.)

Le 8 janvier 2011, Jean-Christophe Menu soutient sa thèse La Bande dessinée et son double à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, devant un jury composé de Thierry Groensteen, Pierre Fresnault-Deruelle, Jacques Cohen (directeur de thèse), René Schérer et Emmanuel Souchier[1]. À l'issue de cette soutenance, où de nombreux points positifs comme négatifs sont dégagés par le jury, il obtient un doctorat en art et sciences de l'art avec mention très honorable avec félicitations unanimes du jury.

Le 23 Mai 2011, Jean-Christophe Menu annonce qu'il quitte l'Association[2].

Bibliographie

Bandes dessinées de Jean-Christophe Menu

Textes de Jean-Christophe Menu

  • Mémoire de Maîtrise, L'Association, cadeau-adhérents, 2004.
  • Plates-Bandes, L'Association, coll. « Éprouvette », 2005.
  • Cours de bande dessinée, L'Association, coll. « L'Arrière-boutique », 2007. Réédition d'un cours de bande dessinée réalisé pour le Cned en 1990.
  • La bande dessinée et son double, L'Association, 2011.

Monographie

Autres ouvrages liés à Jean-Christophe Menu

  • M le Menu (l'Association, 2005). 168 pages. Pour les quarante ans de Jean-Christophe Menu, ses amis ont édité à L'Association un livre qui constitue donc un cadeau d'anniversaire. Tiré à 250 exemplaires, ce livre n'a été offert qu'aux amis de Jean-Christophe Menu. On y lit des pages de divers auteurs, comme Winshluss ("Et si... Marjane Satrapi n'avait pas rencontré JC Menu ?"). En retour Menu offrira à tous les participants, un petit livre écrit à la main intitulé M le merci.
  • Les Cahiers de mederologie. Sous la houlette de Guillaume Bordry et Nicolas Donin, des universitaires ont publié deux livraisons (datées printemps 2001 et hiver 2002-2003) de cette revue photocopiée dédiée à l'exégèse, à la fois extrêmement sérieuse et aux frontières de la parodie étant donné son sujet dérisoire, de l'album Meder.

Liens externes

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Christophe Menu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-christophe menu — (portrait de David Rault). Jean Christophe Menu, né en 1964 est auteur, maquettiste et éditeur français de bande dessinée. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Jean-Christophe Menu — (* 1964 in Amiens) ist ein französischer Comiczeichner. Leben Schon in seiner Jugend begann Menu, Comics zu zeichnen und gründete als Teenager das Magazin „Journal de Lapot“. 1988 veröffentlichte er bei Futuropolis die Titel „Mêder“ und „Le… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Louis Capron — Jean Louis Gauthey Pour les articles homonymes, voir Gauthey. Jean Louis Gauthey est un éditeur et un auteur (sous le pseudonyme de Jean Louis Capron) né en 1969 dans la banlieue parisienne (Nanterre ou Chatou, selon des sources discordantes). Il …   Wikipédia en Français

  • Menu — bezeichnet: französisch das Menü Menu Foods, Tierfutterhersteller Menu (Kurzfilm), ein amerikanischer Kurzfilm aus dem Jahr 1933 Menu ist der Familienname von Alain Menu (* 1963), schweizerischer Rennfahrer Jean Christophe Menu (* 1964),… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Louis Gauthey — Pour les articles homonymes, voir Gauthey. Jean Louis Gauthey est un éditeur et un auteur (sous le pseudonyme de Jean Louis Capron) né en 1969 dans la banlieue parisienne (Nanterre ou Chatou, selon des sources discordantes). Il est devenu très… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Marc Thévenet — Pour les articles homonymes, voir Thévenet. Jean Marc Thévenet, né le 16 juillet 1955 (1955 07 16) (56 ans), est un éditeur, scénariste de bande dessinée, producteur de télévision et commissaire d exposition français. Il a dirigé le… …   Wikipédia en Français

  • Menu — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Menu », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot menu peut avoir plusieurs sens : en… …   Wikipédia en Français

  • Christophe Aribert — in his restaurant Born 24 May 1971 (1971 05 24) (age 40) Grenoble, France …   Wikipedia

  • Jean-Baptiste du Tertre — Pour les articles homonymes, voir Du Tertre. Jean Baptiste (né Jacques) Du Tertre est un homme d’église (religieux dominicain) et un botaniste français, né en 1610 à Calais et mort à Paris en 1687. Après avoir servi dans l’armée hollandaise,… …   Wikipédia en Français

  • Jean-baptiste du tertre — Pour les articles homonymes, voir Du Tertre. Jean Baptiste (né Jacques) Du Tertre est un homme d’église (religieux dominicain) et un botaniste français, né en 1610 à Calais et mort à Paris en 1687. Après avoir servi dans l’armée hollandaise,… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”