Alliance populaire revolutionnaire americaine

Alliance populaire révolutionnaire américaine

Pérou

Armoiries du Pérou
Cet article fait partie de la série sur la
politique du Pérou,
sous-série sur la politique.

 v ·  · m 

Portail politique - Portail national

APRA (Alianza Popular Revolucionaria Americana) est un mouvement et un parti politique péruvien fondé par Víctor Raúl Haya de la Torre.

Sommaire

Origines du Mouvement

On considère que l’acte fondateur officiel de l’APRA en tant que mouvement politique latino-américain est la remise par Haya de la Torre le 7 mai 1921 du drapeau indien-américain à la Fédération des étudiants de Mexico. Ses principes, proposant la création d’un Front unique latino-américain (ou indien américain selon la terminologie de Haya de la Torre), sont exposés en 5 points dans un article publié dans le numéro de décembre 1926 de la revue britannique "The Labour Monthly" What’s the A.P.R.A. (en anglais) :

  1. Action contre l’impérialisme Yankee.
  2. Pour l’unité politique de l’Amérique latine.
  3. Pour la nationalisation des terres et des grandes entreprises.
  4. Pour l’internationalisation du canal de Panamá.
  5. Pour la solidarité avec tous les peuples et classes opprimées dans le monde.

La première organisation politique “apriste” est créée en 1927 à Paris (Centro de Estudios Antimperialistas del APRA). Finalement, le "Partido Aprista Peruano" (PAP) est fondé le 20 septembre 1930, ce qui lui confère une base nationale pour opérer au Pérou. L'APRA reste quant à lui un mouvement à ambitions continentales, essaimant ses idées dans chaque pays d'Amérique latine.

L’APRA dans le jeu politique péruvien

Haya de la Torre retourne au Pérou en 1931 pour se présenter à l’élection présidentielle. Mais il est emprisonné durant 15 mois et l’APRA est interdit jusqu’en 1934 puis entre 1935 et 1945. En 1945, José Luis Bustamante y Rivero devient président avec l’appui de l’APRA. En 1948, des dissidents du parti se révoltent à Callao et l’APRA est de nouveau déclaré illégal. En novembre, Manuel A. Odría s’empare du pouvoir et Haya de la Torre doit se réfugier à l’ambassade de Colombie à Lima.

Le parti est autorisé de nouveau en 1956. En 1962, Haya de la Torre se représente à l’élection présidentielle, qu’il remporte mais sans la marge nécessaire pour être élu conformément à la constitution. Une junte militaire annule alors les élections. De nouvelles élections ont lieu en 1963, mais Haya de la Torre est battu. Le parti reste un parti d’opposition jusqu’en 1979. De nouveau autorisé, il obtient la majorité des sièges dans l’assemblée constitutionnelle. Mais les luttes de succession qui font suite à la disparition du fondateur le 2 août 1979 empêchent le parti de concourir efficacement à l’élection présidentielle.

L’élection présidentielle de 1985 voit la victoire de son candidat Alan García Pérez. Le parti accède donc au pouvoir au Pérou jusqu’en 1990 après plus de 50 ans de lutte politique.

L’APRA aujourd’hui

Actuellement (2006), le Partido Aprista Peruano est dirigé par le président du Pérou Alan García Pérez. Candidat malheureux en 2001 celui-ci s’est de nouveau porté candidat à l’élection présidentielle du 9 avril 2006 et a été élu avec 55% des voix. Le parti est très présent dans le Nord du pays notamment dans la région de Région de La Libertad, fidèle au souvenir du fondateur né à Trujillo. Il est membre de l’Internationale socialiste et de la COPPPAL , et se positionne aujourd'hui dans une tendance politique social-démocrate. L’hymne du parti est la Marseillaise avec des paroles en espagnol : la « Marsellesa Aprista ».

Les spécialistes s'accordent pour la plupart à dire que l'APRA est le seul parti politique péruvien dans le sens qu'il est le plus ancien existant dans le pays, le Partido Comunista Péruano ayant succombé à la méfiance de la population à l'égard de la gauche créée par le terrorisme du Sentier Lumineux.

Il est donc doué d'une meilleure organisation (géographique, idéologique...) que la plupart des autres partis qui se forment sporadiquement. Il faut néanmoins remarquer que suite au premier gouvernement Apriste du président Alan García ayant plongé le pays dans une crise profonde, les péruviens se sont méfiés de l'APRA jusqu'en 2006 où ils ont réélu García.

Liens externes

  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail du monde contemporain Portail du monde contemporain
  • Portail du Pérou Portail du Pérou
Ce document provient de « Alliance populaire r%C3%A9volutionnaire am%C3%A9ricaine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alliance populaire revolutionnaire americaine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alliance populaire révolutionnaire américaine — Alianza Popular Revolucionaria Americana Logo officiel Présentation Président Alan García Fondation …   Wikipédia en Français

  • Alliance Populaire Révolutionnaire Américaine — Pérou Cet article fait partie de la série sur la politique du Pérou, sous série sur la politique …   Wikipédia en Français

  • Alliance populaire révolutionaire américaine — Alliance populaire révolutionnaire américaine Pérou Cet article fait partie de la série sur la politique du Pérou, sous série sur la politique …   Wikipédia en Français

  • Américaine — États Unis Pour les articles homonymes, voir États Unis (homonymie) et USA (homonymie). United States of America (en) …   Wikipédia en Français

  • Alliance franco-ottomane — Traduction à relire Franco Ottoman alliance → …   Wikipédia en Français

  • Alliance révolutionnaire — Révolution Pour les articles homonymes, voir Révolution (homonymie). Une révolution est, au sens politique ou social, un mouvement politique amenant, ou tentant d amener, un changement brusque et en profondeur dans la structure politique et… …   Wikipédia en Français

  • Action populaire (Pérou) —  Ne doit pas être confondu avec Parti d action populaire, Mouvement d action populaire (Saint Christophe et Niévès) ni Actio popularis. Pérou …   Wikipédia en Français

  • Parti révolutionnaire populaire lao — Choummaly Sayasone, secrétaire général du PPRL depuis 2006. Le Parti révolutionnaire populaire lao (lao : Phak Pasason Pativat Lao, PPRL) est le parti communiste du Laos. Depuis 1975, il est le seul parti politique autorisé dans le pays. Les …   Wikipédia en Français

  • La France dans la guerre d'indépendance américaine —  malgré sa délicate situation financière  cherche à prendre sa revanche sur la Grande Bretagne et le Traité de Paris de 1763. Entrée en guerre en 1778, et permettant la victoire des insurgés (traité de Paris (1783)), elle se réaffirme… …   Wikipédia en Français

  • France et guerre d'indépendance américaine — La France dans la guerre d indépendance américaine La France dans la guerre d indépendance américaine et l attitude du royaume de France dans la guerre d indépendance des Treize colonies britanniques en Amérique du Nord. Le royaume de France… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”