Alley oop

Slam dunk

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Slam dunk (homonymie).
Joueur de basket réalisant un dunk

Le slam dunk, plus couramment appelé dunk, est une action de jeu (réalisée la première fois par Georges Mikan) au basket-ball qui consiste à marquer en s'accrochant à l'arceau, à une ou deux mains. Le dunk est une des manières les plus spectaculaires de marquer un panier.

Dunk est un terme anglais. Le mot a été inventé par Chick Hearn, commentateur des Los Angeles Lakers. Dans d'autres sports (tennis, volley-ball...), on parle de smash pour un type d'action similaire au dunk.

Un dunk vaut deux points, comme un panier normal, mais c'est une action très difficile à réaliser, pour plusieurs raisons :

  • la hauteur règlementaire des paniers de basket-ball étant de 3,05 m, il faut donc une bonne détente pour parvenir à atteindre le panier de cette manière, surtout pour les meneurs de petite taille ;
  • en situation de match, il est généralement très dur de s'approcher du panier adverse à cause des défenseurs ; de ce fait, dunker (réaliser un dunk) représente un moyen de démoraliser l'équipe adverse, et en particulier celui qui défend sur le dunkeur.

En revanche, il est assez fréquent qu'une contre-attaque amenée par une interception se termine par un dunk, le porteur du ballon pouvant attaquer le panier sans contestation possible des défenseurs qui n'ont pas eu le temps de se replier.

Bien qu'étant l'une des actions préférées du grand public, et l'une des actions les plus représentées dans les « Top 10 » (clips présentant les 10 actions les plus spectaculaires), de nombreux joueurs capables de dunker s'abstiennent de le faire en match, même sans opposition : le dunk demande des ressources physiques (en particulier une impulsion suffisante pour atteindre le panier) que certains joueurs préfèrent préserver pour les autres compartiments du jeu. De même, un simple double-pas est plus sûr pour marquer.

Parmi les dunkeurs les plus célèbres, figurent Julius « Dr. J » Erving (qui fut un des premiers à pratiquer ce geste),Wilt Chamberlain, Michael Jordan, Vince Carter, Shawn Kemp et surtout Dominique Wilkins, qui fut le plus spectaculaire. Ces joueurs sont ou étaient d'autant plus à leur aise en NBA, qu'aux États-Unis la culture du basket est particulièrement axée sur le spectacle (le show) et que et les gestes comme le dunk y sont courants.

Les pivots, comme Shaquille O'Neal, ou Dwight Howard en 2009, sont souvent les joueurs qui réalisent le plus de dunks sur une saison, étant plus près du panier, étant grands et puissants généralement, ils ont donc plus d'occasions et de facilités à dunker que les arrières, mais contrairement à ces derniers, leurs dunks sont souvent dénués d'agilité et de beaux gestes, leurs dunks sont souvent tout en puissance. Shaquille O'Neal est célèbre pour avoir cassé beaucoup de paniers durant sa carrière à cause de ses dunks surpuissant.

Sommaire

En dehors des matchs

Il existe de nombreux concours de slam dunk. Ces concours sont les plus souvent intégrés au All-Star Game de chaque ligue. Le concours de dunk le plus connu est certainement celui de la NBA, appelé Slam Dunk Contest, qui a lieu pendant le NBA All Star Week End.

Il existe des troupes spécialisées dans le dunk, qui interviennent lors de spectacles ou à la mi-temps de matchs de basket-ball. L'une des plus connues est la Slam Nation avec notamment Kadour Ziani et ses 1m45 de détente ou encore Abdoulaye Bamba dont certains dunks ont été repris par des participants au Slam Dunk Contest de la NBA (l'enchaînement : roue suivie d'un dunk, a été repris par Michael Finley). En France il y a les Crazy Dunkers.

Voir aussi

Une variante du dunk, le alley-oop, consiste à reprendre une passe en vol pour aller dunker. L'action est spectaculaire dans le sens où elle demande une excellente synchronisation entre le passeur et le dunkeur.

Dans les concours de slam dunks, les joueurs voulant réaliser un alley-oop ou "claquette" peuvent demander l'aide d'un passeur (exemple : la passe d'Allen Iverson sur l'arrière de la planche pour son coéquipier Andre Iguodala au slam dunk contest 2006).

Les dunkers n'hésitent pas non plus à lancer la balle contre la planche ou les écrans géants afin de pouvoir réaliser leur alley-oop.

Il faut savoir que, lors du Slam Dunk Contest NBA, celui ci n'est ouvert qu'aux joueurs de la ligue. Même si certains dunks paraissent vraiment spectaculaires durant ce concours, ces dunks d'une grande technicité et souvent d'un besoin réel de détente sont souvent déjà exécutés par des "amateurs" spécialisés dans le dunk. Taurian Fontenette (qui se fait appeler Air Up There), de la troupe And1 rentre régulièrement des dunks quasi impossibles pour la plupart des joueurs NBA (360 rider, 720degrés dunk...).

Enfin, les dunks in your face (comme ceux du streetballer bechtar sur houss), qui consiste à dunker sur le défenseur qui saute pour tenter de contrer, sont parmi les plus spectaculaires.

Dunks célèbres

Certains dunks sont tellement connus qu'ont leur a donnés des noms, parmi les plus connus :

  • Dakdak : dunk féroce.
  • Poster dunk : n'importe quel dunk, sauf qu'on le fait juste au dessus d'un adversaire " se faire postériser" est très humiliant.
  • Reverse : dunk à l'envers, dos au panier.
  • Free throw line dunk : dunk en longueur.
  • Windmill : consiste à faire un cercle avec son bras avant de dunker, à l'instar d'une aile de moulin à vent. Combiné avec un 360 °, par exemple, ce mouvement devient très spectaculaire.
  • Throw it Down : phrase crée par Bill Walton pour expliquer un dunk d'une force incroyable sur un adversaire.
  • Thunder dunk : dunk après une envolée longue durée suivi d'un geste d'une force rare, tel le tonnerre.
  • Tomahawk : dunk féroce à une main ou deux mains qui se rabat sur le panier tel une hache, Dominique Wilkins excellait dans ce domaine.
  • Rider : inauguré par Orlando Woolridge, lors du premier concours de dunks NBA en 1984, ce geste consiste à sauter, passer le ballon entre ses jambes ou derrière son dos et dunker, un des dunks les plus impressionnant et les plus appréciés.
  • 180° : faire un demi-tour en l'air juste avant le dunk.
  • 360° : faire un tour complet sur soi-même et dunker, geste très spectaculaire.
  • 720° : réalisé deux fois par Air Up There, faire deux tours sur soi-même avant de dunker. Impossible à réaliser sans une détente impressionnante.

Lien externe

Commons-logo.svg

  • Portail du basket-ball Portail du basket-ball
Ce document provient de « Slam dunk#Voir aussi ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alley oop de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alley oop — de Ben Wallace con asistencia de Rasheed Wallace, de los Detroit Pistons en 2005. Un alley oop en baloncesto es una jugada de ataque en la que un jugador lanza la pelota cerca de la canasta para que un compañero salte, capture el balón en el aire …   Wikipedia Español

  • alley-oop — [al΄ē o͞op′] interj. [< Fr allez (imper. of aller, to go), used as interj. of encouragement, surprise, exhortation + oop < ?] used as an exclamation accompanying the act of lifting, rising, etc. n. Basketball a high, lobbed pass to a… …   English World dictionary

  • Alley Oop — For other uses, see Alley Oop (disambiguation). Alley Oop On April 9, 1939, Alley Oop was transported from the Stone Age into the 20th century. Author(s) V.T. Hamlin …   Wikipedia

  • Alley-oop — Rasheed Wallace (#36) envoie la balle à Ben Wallace pour un alley oop lors d un match contre les Spurs en 2005. Un alley oop ou claquette est, en basket ball, une variante du slam dunk qui consiste à reprendre une passe en vol pour aller dunker,… …   Wikipédia en Français

  • Alley oop — Rasheed Wallace (#36) von den Detroit Pistons passt den Ball zu Ben Wallace Der Alley oop ist ein Basketball Bewegungsablauf, bei dem Spieler A Spieler B den Ball zuwirft und dieser den Ball während des Sprungs in der Luft fängt und noch in der… …   Deutsch Wikipedia

  • alley oop — 1. noun A play in which one player passes the ball to another, who catches it while airborne and dunks or lays it up before landing. Shaq lobs the ball to Kobe Bryant as Kobe finishes for the alley oop. 2. interjection Used to signal the start of …   Wiktionary

  • Alley Oop — noun a) An American comic strip created in 1933 by V.T. Hamlin, currently written by Carole Bender and drawn by Jack Bender. b) The caveman main character of the Alley Oop comic strip …   Wiktionary

  • alley-oop — exclamation used to encourage or draw attention to an acrobatic feat. noun (also alley oop pass) Basketball a high pass caught by a leaping teammate who tries to dunk the ball before landing. Origin early 20th cent.: perh. from Fr. allez! go on!… …   English new terms dictionary

  • alley-oop — ˌalēˈüp, ˌaliˈyüp noun Etymology: alteration (influenced by alley (I)) of earlier allez oop, cry of a circus acrobat about to leap, probably from French allez, 2d person plural imperative of aller to go + English oop, alteration of up : a… …   Useful english dictionary

  • alley-oop — noun Etymology: alteration of allez oop, cry of a circus acrobat about to leap, probably from French allez, 2d person plural imperative of aller to go + English oop, perhaps alteration of up Date: 1967 a basketball play in which a leaping player… …   New Collegiate Dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”