Jaguar (console)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jaguar (homonymie).
Jaguar
Atari Jaguar

Fabricant Atari
Type Console de salon
Génération Cinquième

Date de sortie Icons-flag-us.png 23 novembre 1993
Icons-flag-fr.png rentrée 1994
Icons-flag-jp.png 21 novembre 1994
Fin de production 1995
Processeur Motorola 68000
Média Cartouche
Jeu le plus vendu Alien vs. Predator

link=Atari 7800 Jaguar
Atari 7800

La Jaguar est une console de jeux vidéo de salon à cartouches (un lecteur de CD étant vendu séparément) datant de 1993, disposant d'une ludothèque limitée, et qui n'a pas connu un grand succès. La Jaguar et la Lynx sont les deux dernières consoles produites par Atari.

Sommaire

Historique

En 1990, Flare Technology (société fondée par Martin Brennan et John Mathieson, et financée par Atari) déclare pouvoir produire de manière rentable une console supérieure à la Megadrive et à la Super Nintendo. Atari accepte immédiatement et la machine est lancée en 1993 pour 250 £ avec un accord de construction de 500 millions de dollars avec IBM.

Ce système 64 bits voit sa campagne publicitaire axée sur sa supériorité par rapport aux systèmes 16 bits existants. Les ventes sont mauvaises dès le départ, il ne s'écoulera que 120.000 consoles la première année de commercialisation aux USA»[1] et elles déclineront rapidement faute de bons jeux. Le système de programmation est difficile d'accès pour les développeurs, et le matériel contient de nombreux bugs, notamment un qui stoppe les processeurs avec un code spécifique exécuté en mémoire. La sortie de la PlayStation et de la Saturn sonnent le glas de la Jaguar en 1995.

Dans un dernier effort pour sauver la Jaguar, Atari essaye de faire valoir que la Jaguar est la seule console 64 bits (la PlayStation et la Saturn étant des 32 bits), causant une controverse (en effet, pour certains, les deux processeurs 64 bits de la Jaguar ne sont rien de plus que des accélérateurs graphiques) : son processeur graphique est un 32 bits et son CPU un 16 bits. Cette tentative désespérée est inutile, et la Jaguar termine rapidement sa courte carrière.

Beaucoup de périphériques ont été annoncés, comme un modem vocal ou un casque de réalité virtuelle, mais seuls quelques-uns furent effectivement produits : le Jaguar CD (un lecteur de CD) et le JagLink, un système de réseau entre deux consoles.

Néanmoins depuis 1996 des jeux sortent encore et la jaguar a une scène de développement amateur encore vivante.

Spécifications techniques

processeur

  • Processeur principal : Motorola 68000 à 13,295 MHz
  • RAM : 2 Mo
  • Support : Cartouche - jusqu'à 6 Mio

coprocesseurs

  • "Tom" (contiens 3 processeurs video), 25.59 MHz
    • Graphics processing unit (GPU) – 32-bit architecture RISC, 4K de cache interne, permettant une grande sélection d'effets graphiques.
    • processeur 64-bit object – programmable;
    • blitter 64-bit – opérations logiques à haute vitesses, z-buffering et Gouraud shading
    • Contrôleur mémoire 64-bit DRAM
    • Résolution de 720×526 pixels, sur une palette de 16 millions de couleurs
  • "Jerry", 26.6 MHz
    • Processeur de signal numérique (DSP) – 32-bit architecture RISC, 8k de cache interne
    • Son Qualité CD (16-bit stereo)
      • Canaux de son limité par le logiciel
    • Synthétiseur à table d'onde (Wavetable), Synthétiseur FM, Synthétiseur d'échantillon FM et AM
    • Contrôleur Joystick

Notes et références

  1. « V.X. : un Français dompte la Jaguar ! », dans Joypad, no 34, septembre 1994, p. 116-117  (scans : page 116, page 117)

Voir aussi

Liens internes

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jaguar (console) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jaguar CD — Une Jaguar sur laquelle est fixé le Jaguar CD. Le Jaguar CD est un périphérique pour la Jaguar d Atari, permettant la lecture de CD ROM. Jeux compatibles Les titres suivants sont sortis sur la console au format CD ROM : Baldies ; …   Wikipédia en Français

  • Jaguar XJ — XJ6, XJ8, XJ12, Vanden Plas, XJR, Super V8, Supersport X351 Manufacturer Jaguar Cars Production 1968–present Class …   Wikipedia

  • Jaguar Type E — Une Jaguar Type E série 3 (1971–1975) Constructeur …   Wikipédia en Français

  • Jaguar E-Type — Jaguar type E La Jaguar Type E (officiellement désignée Jaguar XKE) est une voiture de sport fabriquée par le constructeur automobile britannique Jaguar dans les années 1960. Son allure et ses performances, qui la distinguaient des autres… …   Wikipédia en Français

  • Jaguar E-type — Jaguar type E La Jaguar Type E (officiellement désignée Jaguar XKE) est une voiture de sport fabriquée par le constructeur automobile britannique Jaguar dans les années 1960. Son allure et ses performances, qui la distinguaient des autres… …   Wikipédia en Français

  • Jaguar type E — La Jaguar Type E (officiellement désignée Jaguar XKE) est une voiture de sport fabriquée par le constructeur automobile britannique Jaguar dans les années 1960. Son allure et ses performances, qui la distinguaient des autres voitures du même… …   Wikipédia en Français

  • Jaguar type e — La Jaguar Type E (officiellement désignée Jaguar XKE) est une voiture de sport fabriquée par le constructeur automobile britannique Jaguar dans les années 1960. Son allure et ses performances, qui la distinguaient des autres voitures du même… …   Wikipédia en Français

  • Jaguar XF — 2009 Jaguar XF Constructeur Jaguar Années de production 2008 Production …   Wikipédia en Français

  • Console (Mac OS X) — Console Developer(s) Apple Inc …   Wikipedia

  • Jaguar E-Type — Infobox Automobile name = Jaguar E Type aka = Jaguar XK E manufacturer = Jaguar Cars parent company = British Leyland production = 1961 ndash;1975 class = Sports car predecessor = Jaguar XK150 related = Jaguar D Type Jaguar XJ13 successor =… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”