Jacques Sirmond


Jacques Sirmond
Jacques Sirmond.

Jacques Sirmond (12 ou 22 octobre 1559 à Riom - 7 octobre 1651) est un ecclésiastique français, membre de la Compagnie de Jésus, confesseur de Louis XIII. Il est considéré comme l'un des plus grands érudits de son temps.

Sa vie et son œuvre

Il fait ses études au collège jésuite de Billom, puis, après son noviciat à Verdun et à Pont-à-Mousson, il est ordonné prêtre en 1576. À partir de 1581, il enseigne la rhétorique à Paris, où il compte François de Sales parmi ses élèves. En 1590, il se rend à Rome, où il est secrétaire de Claudio Acquaviva jusqu'en 1608. Il fréquente Robert Bellarmin ainsi que Caesar Baronius et consacre ses loisirs à l'étude des textes anciens qu'il découvre dans la bibliothèque vaticane. Il est confesseur de Louis XIII de 1639 à 1643.

Jacques Sirmond est connu pour avoir édité une quarantaine d'auteurs et chroniqueurs latins et byzantins de l'époque médiévale, parmi lesquels :

On lui doit encore une édition des conciles de Gaule, Concilia antiquae Galliae, parue en trois volumes en 1629, ainsi qu'une Historia Praedestinatiana, traité contre la doctrine de la prédestination, publié en 1648. Ses Opera varia, parues en cinq volumes en 1696 et rééditées à Venise en 1728, contiennent notamment un essai dans lequel il démontre que Denys l'Aréopagite et Denis de Paris sont deux saints distincts, ainsi que l'Hodoeporicum, une relation en vers latins de son voyage de Paris à Rome en 1590. On lui attribue enfin un Elogio di cardinale Baronio, paru en 1607.

Pierre-Daniel Huet, qui connut Sirmond vers la fin de sa vie, écrit : « Je voyais souvent, étant jeune, le docte Jacques Sirmond, alors presque centenaire, mais dont le corps était sain, quoiqu'il ne lui donnât point d'exercice. Je le trouvais pour ainsi dire couché parmi ses livres, rarement sorti, et ne prenant de relâche (si l'on peut employer ce mot dans le cas dont il s'agit) que ce qu'en exigeaient ses entretiens avec ses amis sur des matières sérieuses et de littérature[1]. »

Voltaire a dit de Sirmond qu'« il était l’un des plus savants et des plus aimables hommes de son temps. On sait à peine qu’il fut confesseur de Louis XIII, parce qu’il fit à peine parler de lui dans ce poste délicat. Il fut préféré par le pape à tous les savants d’Italie pour faire la Préface de la Collection des conciles. Ses nombreux ouvrages furent très estimés, et sont très peu lus[2]. »

Son neveu, Jean Sirmond, sera un ardent défenseur de Richelieu et l'un des premiers membres de l'Académie française.

Notes et références

  1. Mémoires de Daniel Huet, évêque d'Avranches, traduits pour la première fois du latin en français par Charles Nisard, Livre I, p. 26 (1853)
  2. Le siècle de Louis XIV, Catalogue de la plupart des écrivains français qui ont paru dans le Siècle de Louis XIV, pour servir à l’histoire littéraire de ce temps (1751)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques Sirmond de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacques Sirmond —     Jacques Sirmond     † Catholic Encyclopedia ► Jacques Sirmond     One of the greatest scholars of the seventeenth century, born at Riom in the Department of Puy de Dome, France, October, 1559; died in Paris, 7 October 1651. He entered the… …   Catholic encyclopedia

  • Jacques Sirmond — (* 22. Oktober 1559 in Riom; † 7. Oktober 1651 in Paris) war ein französischer katholischer Gelehrter und Erzieher. Leben 1576 trat Sirmond in den Jesuitenorden ein, lehrte am Kollegium von Clermont (1581 90) und wurde danach Sekretär des… …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques Sirmond — (12 o 22 de octubre de 1559 – 7 de octubre de 1651) fue un erudito y jesuita francés. Sirmond nació en Riom (Auvernia, Francia). Fue educado en el colegio jesuita de Billom. Fue novicio en Verdún y después en Pont Mousson. Entró en la orden e …   Wikipedia Español

  • Jacques Sirmond — (12 or 22 October 1559 ndash;October 7 1651) was a French scholar and Jesuit.Simond was born at Riom, Auvergne. He was educated at the Jesuit College of Billom; having been a novice at Verdun and then at Pont Mousson, he entered into the order on …   Wikipedia

  • Jacques de Sirmond — Jacques Sirmond Jacques Sirmond (12 ou 22 octobre 1559 à Riom 7 octobre 1651) est un homme d Église français, confesseur de Louis XIII. Il est considéré comme l un des plus grands érudits de son temps. Sa vie et son œuvre Il fait ses… …   Wikipédia en Français

  • Sirmond — Jacques Sirmond (* 22. Oktober 1559 in Riom; † 7. Oktober 1651 in Paris) war ein französischer katholischer Gelehrter und Erzieher. Leben 1576 trat Sirmond in den Jesuitenorden ein, lehrte am Kollegium von Clermont (1581 90) und wurde danach… …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques — Jacques, die französische Form des männlichen Vornamens Jakob. Bekannte Namensträger sind: Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Deutsch Wikipedia

  • Sirmond, Jacques — • Scholar of the seventeenth century, born at Riom in the Department of Puy de Dome, France, October, 1559; died in Paris, 7 October 1651 Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006 …   Catholic encyclopedia

  • Sirmond — (–mongd), Jacques, ein sehr gelehrter, um die Herausgabe vieler alten Kirchenschriftsteller hochverdienter u. dabei anspruchsloser Jesuit, geb. 1559 zu Riom in der Auvergne, trat 1576 in den Orden, wurde 1590 Sekretär des Generals Aquaviva, 1617… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Riom —  Ne doit pas être confondu avec Riom ès Montagnes ni Riom Parsonz. 45° 53′ 40″ N 3° 06′& …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.