Jacques Rivette

Jacques Rivette

Naissance 1er mars 1928 (1928-03-01) (83 ans)
Rouen, France
Nationalité Flag of France.svg Française
Profession Réalisateur
Films notables Céline et Julie vont en bateau,
Le Pont du Nord,,
L'Amour par terre,,
La Bande des quatre,,
La Belle Noiseuse,
Secret défense

Jacques Rivette est un réalisateur de cinéma français né à Rouen le 1er mars 1928.

Sommaire

Biographie

Jacques Rivette aborde le cinéma par le biais de la cinéphilie et de la critique, comme la plupart des futurs réalisateurs de la Nouvelle Vague. Il croise régulièrement François Truffaut, Jean-Luc Godard et Éric Rohmer à la Cinémathèque. Il fonde la Gazette du cinéma en 1950 avec Éric Rohmer.

Critique aux Cahiers du cinéma, il en est le rédacteur en chef de 1963[1] à 1965. Assistant de Jacques Becker et de Jean Renoir, il réalise en 1958 son premier long métrage, Paris nous appartient.

Avec ses comédiens, Jacques Rivette utilise une méthode qu'il a conservée tout au long de sa carrière : pas de scenario, juste quelques pages de synopsis. Le texte est donné la veille ou parfois le jour du tournage.[réf. nécessaire]

Son deuxième long métrage, Suzanne Simonin, la Religieuse de Diderot (Rivette tient à ce titre, plutôt qu'au simple La Religieuse, qui a eu cours un temps), réalisé en 1966 d'après le roman de Diderot, est interdit provisoirement par la censure française. Anna Karina y interprète Suzanne, une jeune fille mise de force dans un couvent mais qui refuse de prononcer ses vœux. Avec L'Amour fou et Out 1 : Noli me tangere (film qui dure 12 heures 40 et dont une version « courte » de 4h50 a circulé sous le titre de Out 1 : Spectre), il approfondit ses recherches sur l'improvisation et le mélange entre fiction et documentaire.

Jacques Rivette n'est pas un homme de provocation, malgré le scandale causé par Suzanne Simonin, la Religieuse de Diderot. Ses films sont fondés sur l'idée que le cinéma est une expérience, voire une expérimentation. Il explore (et parfois explose) ainsi sans regret et toujours avec un plaisir évident les normes habituelles, faisant allégrement fi des codes et conventions du 7e art. C'est dans cette optique qu'il travaille également la question de la durée : le « cas » Out 1 reste, à ce titre, un exemple unique en son genre et emblématique de la démarche iconoclaste de Rivette ; démarche qui deviendra une constante dans son œuvre (la durée de ses films excède en effet presque toujours les 2h30 et au-delà). La longueur, voire la lenteur des œuvres peut rebuter, mais elle est à prendre comme une expérience à part entière, voire une expérimentation (sans compter qu'elle permet au spectateur consentant de « circuler » à son aise dans le film, participant ainsi « activement » au processus de création filmique renouvelé à chaque vision du film). C'est particulièrement vrai pour le très ludique Céline et Julie vont en bateau (1974), dans lequel s'entremêlent le fantastique et le quotidien. Cette fantaisie improvisée, mais d'une maîtrise néanmoins impressionnante convoque les fantômes de Jean Cocteau et de Lewis Carroll (références ouvertement assumées).

Rivette revient à un certain réalisme dans Le Pont du Nord (1980), avant de développer à nouveau ses thèmes favoris (le complot, le mystère, le théâtre) avec L'Amour par terre (1984) et La Bande des quatre (1988).

En 1991, Emmanuelle Béart devient La Belle Noiseuse dans le film éponyme, aux côtés de Michel Piccoli et Jane Birkin, et Sandrine Bonnaire sera Jeanne d'Arc dans le diptyque Jeanne la Pucelle (1994), composé des Batailles et des Prisons.

En 2000, Jacques Rivette réalise Va savoir, une comédie librement inspirée du Carrosse d'or de Jean Renoir, cinéaste auquel il avait consacré en 1966 un documentaire intitulé Jean Renoir, le patron.

Tels des sociétaires d'une troupe théâtrale (on pourrait presque parler d'une « Compagnie Jacques Rivette »), de nombreux comédiens se retrouvent dans plusieurs films du cinéaste : Sandrine Bonnaire et Emmanuelle Béart notamment ; la première dans Secret défense (1997), la seconde dans Histoire de Marie et Julien (2004), deux films où Rivette renoue avec sa veine sombre. Jane Birkin, Anna Karina, Laurence Côte, Nathalie Richard ou Jerzy Radziwilowicz ont également participé à plusieurs projets de Rivette.

Ne touchez pas la hache (une adaptation du roman de Balzac La Duchesse de Langeais) est sorti le 7 mars 2007, avec Jeanne Balibar et Guillaume Depardieu dans les rôles principaux, et a représenté la France au festival de Berlin.

Filmographie

Longs Métrages
Courts Métrages

Monographie

  • De Pascale, Goffredo, ed. (2003) "Jacques Rivette", Milano: Il Castoro

Notes et références

  1. Il succède à Éric Rohmer qui a été contraint à démissionner de ce poste (Jean Douchet, Les Cahiers du cinéma, n° 653, février 2010, p. 12)

Sources

  • Le Grand Livre des Rouennais, éd. du P'tit Normand, 1983, 253 p., p. 191 

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques Rivette de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacques Rivette — (* 1. März 1928 in Rouen) ist Filmkritiker und als französischer Filmregisseur einer der führenden Köpfe der Nouvelle Vague. Inhaltsverzeichnis 1 Leben und Werk 2 Filmografie 3 Literatur …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques Rivette — (Ruan, 1 de marzo de 1928) es un director de cine francés. Junto con Jean Luc Godard, Rivette es considerado uno de los directores más curiosos e influyentes de la nouvelle vague. Sus historias suelen desarrollarse de forma poco convencional,… …   Wikipedia Español

  • Jacques Rivette — Infobox actor bgcolour = name = Jacques Rivette imagesize = caption = birthname = Jacques Rivette birthdate = birth date and age|1928|03|01 location = Rouen, France deathdate = deathplace = othername = yearsactive = 1950 present spouse = homepage …   Wikipedia

  • Rivette — Jacques Rivette Jacques Rivette Naissance 1er mars 1928 (81 ans) Rouen, France Nationalité(s)  Française …   Wikipédia en Français

  • Rivette — Jacques Rivette (* 1. März 1928 in Rouen) ist Filmkritiker und als französischer Filmregisseur einer der führenden Köpfe der Nouvelle Vague. Inhaltsverzeichnis 1 Leben Werk 2 Filmografie 3 Literatur 4 …   Deutsch Wikipedia

  • RIVETTE (J.) — RIVETTE JACQUES (1928 ) À partir de 1952, Jacques Rivette fait partie de l’équipe des Cahiers du cinéma sous la direction d’André Bazin en même temps que Truffaut, Godard et Rohmer. Entre 1963 et 1965, il en est le rédacteur en chef. On lui doit …   Encyclopédie Universelle

  • Jacques Bonnaffé — en août 2008 Données clés Nom de naissance …   Wikipédia en Français

  • Jacques Bonnaffe — Jacques Bonnaffé Jacques Bonnaffé interprète l Oral et Hardi d après Jean Pierre Verheggen Jacques Bonnaffé est un acteur français né le 22 juin 1958 à Douai dans le Nord …   Wikipédia en Français

  • Rivette, Jacques — (Jacques Lorris / March I, 1928, Rouen, Seine Maritime, France )    He settled in Paris in 1949 and spent a lot of time watching films at the Cinémathèque Française. In 1950, he co founded with Jean Luc Godard, Eric Rohmer, and François Truffaut… …   Encyclopedia of French film directors

  • Jacques doniol-valcroze — est un réalisateur, acteur et scénariste français (Paris, 15 mars 1920 Cannes, 6 octobre 1989). Biographie Après une carrière de journaliste et de critique de cinéma, en 1951, il fonda les Cahiers du cinéma avec André Bazin,… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”