Jacques Le Moyne

Jacques Le Moyne de Morgues

Laudonnière et Athore, le fils du chef des Timucua Saturiwa, devant la colonne placée par Ribaud, gravure de Theodore de Bry d'après Le Moyne de Morgues

Jacques Le Moyne de Morgues, né à Dieppe vers 1533 et mort à Londres en 1588, était un cartographe et illustrateur français.

L’importance historique des descriptions de la vie amérindienne et des plantes indigènes faites par Le Moyne de Morgues lorsqu’il était membre de la seconde expédition de Jean Ribault dans le Nouveau Monde est capitale. Le Moyne était avec Ribault et Laudonnière lorsqu’ils sont arrivés au fleuve Saint Johns en 1562 et ont fondé Fort Caroline en 1564.

Le Moyne de Morgues est surtout connu pour sa reproduction artistique du paysage, de la flore, la faune et, tout particulièrement, ses descriptions primordiales des habitants du Nouveau Monde produit par les Français et les Espagnols. Ses dessins des cultures généralement connues sous le nom de Timucua sont largement considérés comme faisant partie des données les plus accessibles[1] au sujet des cultures côtières du sud-est des États-Unis.

Le Moyne se fait remarquer, au cours de l’expédition de Laudonnière, comme cartographe et comme illustrateur pour ses peintures des perspectives et des reliefs de la terre qu’ils rencontrent. Lorsque, une année plus tard, les colons entrent en conflit avec la colonie espagnole de St. Augustine, trente milles au sud, les Espagnols, sous la conduite de Pedro Menéndez de Avilés, donnent l’assaut à la colonie et massacrent la majeure partie des Huguenots. Laudonnière et Le Moyne réussissent néanmoins à s’échapper avant de se réfugier en Angleterre.

Œuvre

Tous les dessins originaux de Le Moyne sont censés avoir, à l’exception d’un seul, été détruits lors de l’attaque du fort Caroline par les Espagnols. La plupart les dessins qui lui sont attribués émaneraient en réalité de gravures au libraire-éditeur liégeois Théodore de Bry d’après des recréations de mémoire par Le Moyne[2]. Distribuées en volumes imprimés, ces reproductions comptent parmi les premières images de la colonisation européenne dans le Nouveau Monde à être mises en circulation. Le compte-rendu détaillé du voyage de Le Moyne, Brevis narratio eorum quae in Florida Americai provincia Gallis acciderunt, a été publié en 1591.

Notes

  1. L’authenticité de plusieurs de ces descriptions et de ces cartes est néanmoins actuellement remise par certains historiens et archéologues.
  2. La légitimité de ces images est, au vu du manque inexplicable de documentation ou de preuves avérées, considérée comme très incertaine par certains spécialistes. De même, une peinture considérée comme de Le Moyne (à la bibliothèque publique de New York) pourrait n’être que la reproduction d’une eau-forte de de Bry.

Œuvre

  • Brevis narratio eorum quae in Florida Americai provincia Gallis acciderunt, 1591

Références

  • Paul Hutton, The Works of Jacques Le Moyne de Morgues, A huguenot artist in France, Florida and England, Foreword, catalogues and introductory notes by, Oxford, 1977, The Trustees of the British Museum, 2 volumes.
  • Claude-Gilbert Dubois L’Imaginaire du changement en France au XVIe siècle, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, 1984

Lien externe

  • Portail de la Nouvelle-France Portail de la Nouvelle-France
  • Portail du protestantisme Portail du protestantisme
Ce document provient de « Jacques Le Moyne de Morgues ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques Le Moyne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacques le Moyne — de Morgues (c. 1533 ndash; 1588) was a French artist and member of Jean Ribault s expedition to the New World. His depictions of Native American, colonial life and plants are of extraordinary historical importance.BiographyExpeditionBorn in… …   Wikipedia

  • Jacques Le Moyne de Morgues — Nacimiento ca. 1533 Fallecimiento 1588 Residencia Francia, EE.UU. Nacionalidad francés …   Wikipedia Español

  • Jacques Le Moyne de Sainte-Hélène — était un soldat canadien né le 16 avril 1659 à Montréal. Il était le fils de Charles Le Moyne et de Catherine Thierry. Il mourut à Québec en 1690. Sommaire 1 Histoire 2 Références 3 Annexes …   Wikipédia en Français

  • Jacques Le Moyne De Morgues — Laudonnière et Athore, le fils du chef des Timucua Saturiwa, devant la colonne placée par Ribaud, gravure de Theodore de Bry d après Le Moyne de Morgues Jacques Le Moyne de Morgues, né à Dieppe vers 1533 et mort à Londres en 1588, était un… …   Wikipédia en Français

  • Jacques le moyne de morgues — Laudonnière et Athore, le fils du chef des Timucua Saturiwa, devant la colonne placée par Ribaud, gravure de Theodore de Bry d après Le Moyne de Morgues Jacques Le Moyne de Morgues, né à Dieppe vers 1533 et mort à Londres en 1588, était un… …   Wikipédia en Français

  • Jacques Le Moyne de Morgues — Laudonnière et Athore, le fils du chef des Timucua Saturiwa, devant la colonne placée par Ribaud, gravure de Theodore de Bry d après Jacques Le Moyne de Morgues …   Wikipédia en Français

  • Charles-Jacques Le Moyne — Charles Le Moyne du Longueuil, troisième Baron du Longueuil, 1724 1755 Charles Jacques Le Moyne fut le troisième baron de Longueuil. Il succéda en 1755 à son père Charles III Le Moyne, mais fut tué dans la même année lors d une expédition contre… …   Wikipédia en Français

  • Jacques Chiron — Parlementaire français Date de naissance 3 octobre 1949 (1949 10 03) (62 ans) Mandat Sénateur Début du mandat 1er octobre …   Wikipédia en Français

  • Jacques Le Ber — (c. 1633 ndash; 25 November 1706) came to Canada in 1657 from France as a soldier but was mainly a businessman after his arrival. He married Jeanne Le Moyne, the sister of Charles le Moyne de Longueuil et de Châteauguay and they became successful …   Wikipedia

  • Jacques Pineton De Chambrun — Jacques Pineton, sieur de Chambrun, né en 1515 à Orange et mort à Nîmes en 1601, est un ministre de la religion réformée. Fils de Jean Pineton, consul d’Aubusson et de Marie Auroch, Pineton fut le premier à se faire appeler Pineton de Chambrun en …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”