Aliénor d'Espagne

Leonor de Borbón

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aliénor.
L'Infante Leonor de Borbón
Famille royale d'Espagne
Escudo de Juan Carlos I de España.svg

Leonor de Todos los Santos de Borbón Ortiz (en français : Éléonore de Bourbon), infante d’Espagne, est née le lundi 31 octobre 2005 à Madrid, en Espagne. C'est un membre de la famille royale d'Espagne et elle arrive en deuxième place (après son père) dans l'ordre succession au trône de ce pays.

Sommaire

Famille

L’infante Leonor est la fille aînée de Felipe de Borbón (1968), prince des Asturies et héritier du trône d’Espagne, et de son épouse, l'ex-journaliste espagnole Letizia Ortiz (1972). Par son père, elle est la petite-fille du roi Juan Carlos Ier (1938) et de la reine Sofía d’Espagne.

Leonor a une sœur cadette, l’infante Sofía de Borbón (2007).

Biographie

Baptême

Le samedi 14 janvier 2006, l'infante Leonor est baptisée au palais royal de la Zarzuela, lors d’une cérémonie publique à laquelle assistent de nombreux officiels espagnols. L’office religieux est dirigé par l’archevêque de Madrid, monseigneur Antonio Rouco Varela, et la princesse est aspergée avec de l'eau du Jourdain, puisée par les frères franciscains de Jérusalem. Les parrains de la petite fille sont ses grands-parents paternels, le roi et la reine d’Espagne.

Titulature

Conformément à l'article 1er du décret de 1987, le premier enfant du prince et de la princesse des Asturies porte le titre d'Infante d'Espagne, avec le prédicat d'Altesse royale.

Question dynastique

L'infante Leonor vient à la deuxième place dans l'ordre de succession au trône d'Espagne, juste après son père, le prince des Asturies, mais avant sa sœur cadette, l'infante Sofía, et sa tante, l'infante Elena, duchesse de Lugo, qui occupe maintenant la quatrième place.

Sa venue au monde pose la question d'une éventuelle modification des règles de succession au trône à laquelle plusieurs pays d’Europe du Nord (dont la Suède et la Belgique) ont déjà répondu en privilégiant l'enfant premier né, quel que soit son sexe. Selon l’actuelle Constitution espagnole, l'infante Leonor ne pourra régner que si elle n’a jamais de frère, ou si cette même Constitution est modifiée avant la naissance de celui-ci, comme l'a promis le président du gouvernement, José Luis Rodríguez Zapatero, à la venue au monde de l'infante.

Toutefois, une telle modification de la Constitution est difficile à mettre en place car elle nécessite l'accord des deux-tiers des Cortes generales (c'est-à-dire du Sénat et du Congrès des députés espagnols réunis). Après acceptation, les deux Chambres doivent être dissoutes, de nouvelles élections convoquées et un nouveau vote organisé sur le même projet qui doit être voté à la majorité simple (et non plus aux deux-tiers comme la première fois).

Depuis les élections législatives du 9 mars 2008, le Parti socialiste du président du gouvernement, José Luis Rodríguez Zapatero, ne dispose que d'une faible majorité au Congrès des députés (169 sièges contre 154 pour le Parti populaire, la majorité absolue étant fixée à 176 sur un total de 350).

Seul le roi peut dissoudre le Parlement sur la demande du président du gouvernement et celui-ci, comme à la fin de son premier mandat, ne prendra certainement pas le risque de perdre sa courte majorité au Congrès pendant cette législature, d'autant qu'il est minoritaire au Sénat. De plus, les autres partis (souvent régionalistes ou indépendantistes) ne semblent pas concernés par cette question précise et pourraient faire la différence en nombre d'élus pour contrer sa politique. Il est donc peu probable de voir cette loi passer avant plusieurs années.

Divers

Le 31 octobre 2007, jour du deuxième anniversaire de l’infante, le quotidien El País annonce la mise en vente d’une poupée de collection « Leonor » par une usine d’Alicante[1].

La présidente de la Communauté de Madrid, Esperanza Aguirre, a par ailleurs déclaré le 5 février 2007 qu'il serait donné le nom des filles du prince des Asturies, Leonor et Sofía, à deux nouveaux hôpitaux publics [2] de la capitale. Ce fut chose faite en 2008 puisque l'hôpital Infanta Leonor, situé dans le quartier de Vallecas, en banlieue madrilène, a ouvert ses portes le 29 février 2008, quelques jours après l'hôpital Infanta Sofía, situé à San Sebastián de los Reyes, commune proche de Madrid, lequel a ouvert le 18 février.

Anecdotes sur le choix du prénom

  • L'infante porte le prénom Leonor, forme espagnole d'Aliénor, traditionnel à l'époque des royaumes de Castille et d'Aragon. Ce prénom est entré dans la famille royale de Castille avec Aliénor Plantagenêt (1161-1214), fille d'Aliénor d'Aquitaine et d'Henri II Plantagenêt (comte d'Anjou et roi d'Angleterre,) reine de Castille par son mariage avec Alphonse VIII. Cinq reines d'Aragon ont porté le nom d'Aliénor, ainsi que trois reines de Castille, deux reines de Navarre et quatre reines de Portugal. Dans le cadre de la discussion sur les règles de succession au trône, l'infante a donc été dotée d'un prénom dynaste. Il s’agit cependant d’un prénom moins chargé symboliquement que celui d’Isabelle (en référence à Isabelle la Catholique ainsi qu'à Isabelle II, seules femmes à avoir jusqu'ici hérité du trône d'Espagne), qui aurait constitué une vraie revendication au trône.
  • Les actuels princes héritiers d'Espagne (Felipe, prince des Asturies), et de Belgique (Philippe, duc de Brabant), portent le même prénom et ont tous deux baptisé l'une de leurs filles également du même prénom : l'infante Leonor d'Espagne (née en 2005), et la princesse Éléonore de Belgique (née en 2008).

Notes et références


  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne
Ce document provient de « Leonor de Borb%C3%B3n ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aliénor d'Espagne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alienor d'Aragon (1402-1445) — Aliénor d Aragon (1402 1445) Pour les articles homonymes, voir Aliénor. Éléonore ou Aliénor d Aragon, née en 1402 …   Wikipédia en Français

  • Aliénor D'Aragon (1402-1445) — Pour les articles homonymes, voir Aliénor. Éléonore ou Aliénor d Aragon, née en 1402 …   Wikipédia en Français

  • Aliénor d'aragon (1402-1445) — Pour les articles homonymes, voir Aliénor. Éléonore ou Aliénor d Aragon, née en 1402 …   Wikipédia en Français

  • Aliénor d'Aquitaine — Pour les articles homonymes, voir Aliénor. Aliénor d’Aquitaine Aliénor d’Aquitaine représentée sur un mur de la chapelle Sainte Radegonde …   Wikipédia en Français

  • Aliénor d'Angleterre (1318-1355) — Pour les articles homonymes, voir Aliénor d Angleterre. Aliénor d Angleterre (° 1318 † 1355), fille d Édouard II, roi d Angleterre et d Isabelle de France. Sommaire 1 Enfance 2 …   Wikipédia en Français

  • Aliénor d'Aragon (1402-1445) — Pour les articles homonymes, voir Aliénor. Éléonore ou Aliénor d Aragon, née en 1402, morte en 1445. Fille de Ferdinand I …   Wikipédia en Français

  • Philippe II d'Espagne — Philippe II Portrait de Philippe II d Espagne, par Sofonisba Anguissola Titre …   Wikipédia en Français

  • Philippe III d'Espagne — Pour les articles homonymes, voir Philippe III. Philippe III Philippe III d Espagne …   Wikipédia en Français

  • Aliénor de Castille — Aliénor Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Sens et origine du nom 2 Variantes 3 …   Wikipédia en Français

  • Aliénor — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Sens et origine du nom 2 Variantes …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”