Alison Des Forges
Alison Des Forges
Alison Des Forges, 2005
Alison Des Forges, 2005

Nom de naissance Alison B. Liebhafsky
Naissance 20 août 1942
Schenectady, New York, États-Unis
Décès 12 février 2009 (à 66 ans)
Buffalo, New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale militant droits de l'homme
Formation Radcliffe
Yale
Conjoint Roger V. Des Forges[1]
Enfant 2 enfants

Alison Des Forges (née le 20 août 1942 et morte le 12 février 2009) est une historienne américaine diplômée de l'université Yale (elle soutient sa thèse d'histoire en 1972 sur le Rwanda), conseillère principale de l'organisation Human Rights Watch pour l'Afrique. Elle s'est surtout fait connaître pour ses travaux sur l'Afrique des Grands Lacs et plus particulièrement sur le génocide au Rwanda de 1994.

Elle tente d'alerter aux débuts des années 1990 sur les premiers massacres. Lorsque commence le génocide en avril 1994 elle essaye de persuader l'administration Clinton d'intervenir, en vain. Elle rédige un rapport sur le génocide au Rwanda, réalisé sous l'égide de Human Rights Watch et de la Fédération internationale des droits de l'homme. Ce rapport, publié en 1999 est considéré comme une référence sur ce sujet mais il est fortement contesté par le Front patriotique rwandais, actuellement au pouvoir, car il dénonce aussi certains crimes commis par les troupes de ce dernier.

Par la suite, Mme Des Forges a de plus en plus critiqué le régime rwandais, notamment à la suite des guerres au Congo[2] et aux élections de 2003[3] ou le procès contre l'ancien président de la République rwandaise, Pasteur Bizimungu[4]. Alison Des Forges venait, au moment de sa disparition, d'être déclarée persona non grata à Kigali.

Sur la question de l'attentat du 6 avril 1994, Alison des Forges s'est intéressée à toutes les pistes. En 1999, elle concluait « Nous savons peu de chose sur les auteurs de l'assassinat de Habyarimana »[5]. En 2007, elle a émis des réserves sur les intentions prêtées à Paul Kagame par Jean-Louis Bruguière dans son ordonnance de soit-communiqué, mais n'a pas critiqué les témoignages et les preuves fondant l'accusation principale. Mme Des Forges s'est prononcée pour l'arrestation des personnes visées par l'ordonnance du juge Bruguière, et a regretté que le TPIR n'ait pas mené d'enquête sur l'attentat, qu'elle juge d'une « importance capitale » dans la compréhension du génocide des Rwandais tutsis et de la guerre civile[6].

Alison Des Forges est morte le 12 février 2009 dans un accident d'avion survenu près de Buffalo dans le Nord de l'État de New York[7].

Publications

  • Defeat is the Only Bad News: Rwanda under Musiinga, 1896-1931 - Thèse de doctorat à l'université Yale - 1972 -
  • Leave None to Tell the Story: Genocide in Rwanda - Human Rights Watch et FIDH - 1999 - ISBN 1-56432-171-1
  • Aucun témoin ne doit survivre - Karthala, Paris (version française de l'ouvrage précédent) - ISBN 2-86537-937-X

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alison Des Forges de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alison Des Forges — Born Alison B. Liebhafsky August 20, 1942(1942 08 20) Schenectady, New York, United States[1 …   Wikipedia

  • Alison Des Forges — Alison Des Forges, 2005 Alison Des Forges (geborene Liebhafsky; * 20. August 1942 in Schenectady, New York; † 12. Februar 2009 in Clarence bei Buffalo, NY) war eine US amerikanische Historikerin und Menschenrechtsaktivistin …   Deutsch Wikipedia

  • Des Forges — ist der Familienname folgender Personen: Alison Des Forges (1942–2009), US amerikanische Historikerin und Menschenrechtsaktivistin Guillaume Arrufat des Forges († 1311), Kardinal der römisch katholischen Kirche Diese Seite ist eine …   Deutsch Wikipedia

  • Alison — ist ein weiblicher Vorname, der selten auch als Familienname auftritt. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft 2 Bedeutung 3 Namenstage 4 Varianten …   Deutsch Wikipedia

  • Forges — ist die Bezeichnung mehrerer Gemeinden und eines Kantons in Frankreich: Forges (Charente Maritime), Gemeinde im Département Charente Maritime Forges (Maine et Loire), Gemeinde im Département Maine et Loire Forges (Orne), Gemeinde im Département… …   Deutsch Wikipedia

  • Génocide des Tutsi — Génocide au Rwanda GÉNOCIDE AU RWANDA Rwanda Histoire du Rwanda Populations des Grands Lacs Ethnisme au Rwanda Introduction Événements initiaux Causes du génocide Acteurs rwandais Communauté internationale Institutions religieuses P …   Wikipédia en Français

  • Génocide des Tutsis — Génocide au Rwanda GÉNOCIDE AU RWANDA Rwanda Histoire du Rwanda Populations des Grands Lacs Ethnisme au Rwanda Introduction Événements initiaux Causes du génocide Acteurs rwandais Communauté internationale Institutions religieuses P …   Wikipédia en Français

  • Liste der Biografien/Deo–Des — Biografien: A B C D E F G H I J K L M N O P Q …   Deutsch Wikipedia

  • Négation des chambres à gaz — Négationnisme Antisémitisme Fondamentaux Définitions : Antijudaïsme · Antisémitisme · Judéophobie Allégations : « Peuple déicide, perfide et usurier, profanateurs  …   Wikipédia en Français

  • Pays des mille collines — Rwanda Repubulika yu Rwanda (rw) Republic of Rwanda (en) République du Rwanda …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”