Alioramus remotus

Alioramus


Comment lire une taxobox
Alioramus
Dessin d'un Alioramus remotus
Dessin d'un Alioramus remotus
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre Theropoda
Famille Tyrannosauridae
Genre
Alioramus
(Kurzanov, 1976)
Nom binominal
Alioramus remotus
(Kurzanov, 1976)

Wikispecies-logo.svg Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Alioramus était un genre de Tyrannosauridé qui vivait au Crétacé supérieur (Maastrichtien (70,6 à 65,5 millions d’années)) en Mongolie. Son seul représentant connu, Alioramus remotus, était plus petit que ses parents gigantesques comme Tyrannosaurus rex et Tarbosaurus, bien que le seul spécimen connu soit un juvénile, l’estimation d’une taille adulte est difficile. Son nom signifie Reptile d'une autre branche.

Sommaire

Caractéristique

  • Époque : (-144 M.A. à -65 M.A.)
  • Taille : 6 m de long, 3,4 m de haut, 680 kg
  • Habitat : Asie
  • Régime alimentaire : carnivore

Étymologie

Ce dinosaure a été nommé et a été décrit par le paléontologue russe Sergei Kurzanov en 1976. Au début de la restauration, les crêtes et le profil bas du crâne de ce dinosaure ont paru si différents des autres tyrannosauridés qu'il reçut le nom dAlioramus du latin alias (autre) et ramus (branche). Ceci se réfère à la conviction de Kurzanov quAlioramus appartenait à une nouvelle branche de l'évolution différente de celle des tyrannosauridés. De même, le nom de l'espèce (A. remotus) se réfère aussi à sa caractéristique, remotus en latin signifie « enlevé ».

Comme l'indique son nom, Alioramus ne fut pas loin d’être exclus des tyrannosauroides. Cependant, plusieurs analyses récentes l'ont placé dans la famille des Tyrannosauridae. Une analyse cladistique de 2004 place Alioramus, ou juste en dehors des Tyrannosauridae, ou à l'intérieur, dans la sous-famille des Tyrannosaurinae.

D’autres études soutiennent une dernière hypothèse, plaçant Alioramus comme le taxon frère de Tarbosaurus dans les Tyrannosaurinae.

Anatomie

Alioramus avait une tête plus longue et plus petite et des dents plus nombreuses que les autres tyrannosaures. Il était petit et svelte et possédait six petites cornes sur son long museau, une de chaque côté et quatre au milieu en une seule rangée. Trop petites pour se défendre, ces cornes pourraient avoir été des caractéristiques sexuelles secondaires, identifiant les mâles et les femelles.

Inventaire des fossiles retrouvés

Alioramus n'est pas très bien connu, avec seulement un crâne partiel et 3 métatarsiens disponible pour l’étude. Le crâne est d’à peu près 45 cm de long et bas de profil, mais pas autant que le crâne restauré dans la description originale, avec six crêtes osseuses distinctives aligné en rang où les os nasaux se rencontrent sur le sommet du museau.

De nombreux tyrannosauridés des nasaux irréguliers, mais aucun aucun n'a de crête aussi développée que celle d’Alioramus, bien que Appalachiosaurus récemment décrit puisse le dépasser.

Alioramus est aussi caractérisé par un grand nombre de dents des mâchoires supérieure et inférieure. L'un des spécimen expose 16 dents dans le maxillaire (l'os de mâchoire supérieure) et 18 dans le dentaire (l'os de la mâchoire inférieure), plus qu'aucun autre tyrannosauride connu.

Références

  • Kurzanov, S.M. (1976). [A new Late Cretaceous carnosaur from Nogon-Tsav, Mongolia.] Journal of the Soviet-Mongolian Paleontological Expeditions 3:93-104.
  • Holtz, T.R. (2004). Tyrannosauroidea. In: Weishampel, D.A., Dodson, P., and Osmolska, H. (Eds.). The Dinosauria (2nd Edition). University of California Press:Berkeley, 111-136. ISBN 0-520-24209-2
  • Currie, P.J., Hurum, J.H., and Sabath, K. 2003. Skull structure and evolution in tyrannosaurid phylogeny. Acta Palaeontologica Polonica 48(2):227-234.
  • Xu X., Norell, M.A., Kuang X., Wang. X., Zhao Q., and Jia C. (2004). Basal tyrannosauroids from China and evidence for protofeathers in tyrannosauroids. Nature 431:680-684.
  • Currie, P.J. (2003). Cranial anatomy of tyrannosaurid dinosaurs from the Late Cretaceous of Alberta, Canada. Acta Palaeontologica Polonica 48(2):191–226.
  • Carr, T.D., Williamson, T.E., and Schwimmer, D.R. (2005). A new genus and species of tyrannosauroid from the Late Cretaceous (middle Campanian) Demopolis Formation of Alabama. Journal of Vertebrate Paleontology 25(1):119-143.

Liens internes

  • Portail de la paléontologie Portail de la paléontologie
  • Portail de l’origine et de l’évolution du vivant Portail de l’origine et de l’évolution du vivant
  • Portail des dinosaures Portail des dinosaures
  • Portail de la zoologie Portail de la zoologie

Ce document provient de « Alioramus ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alioramus remotus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alioramus — Lebendsbild von Alioramus remotus Zeitraum Obere Kreide (Maastrichtium) 70 bis 65 Mio. Jahre Fundorte Mongolei …   Deutsch Wikipedia

  • Alioramus — Alioramus …   Wikipédia en Français

  • Alioramus — Taxobox name = Alioramus fossil range = Late Cretaceous regnum = Animalia phylum = Chordata classis = Sauropsida superordo = Dinosauria ordo = Saurischia subordo = Theropoda familia = Tyrannosauridae genus = Alioramus genus authority= Kurzanov,… …   Wikipedia

  • Alioramus — Dessin d un Alior …   Wikipédia en Français

  • Alioramus —   Alioramus Rango temporal: Cretácico superior …   Wikipedia Español

  • Алиорам — ? † Алиорам Реконструкция алиорама …   Википедия

  • Tyrannosauridae — Filozoa Tyrannosaurids Temporal range: Late Cretaceous, 83–65.5 Ma …   Wikipedia

  • Tyrannosauridae — Tyrannosauridés …   Wikipédia en Français

  • Nemegt Formation — Stratigraphic range: Late Cretaceous, 70 Ma …   Wikipedia

  • Formación Nemegt — Saltar a navegación, búsqueda La Formación Nemegt, o Nemegtskaya Svita, es una formación geológica con sedimentos de finales del Cretácico en el Desierto de Gobi, Mongolia. Cubre y a veces forma plagamientos con la Formación Barun Goyot. Consiste …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”