Ise-jingu

Ise-jingū

Le sanctuaire d'Ise, nommé en japonais Ise-jingū (伊勢神宮?) ou Ise Daijingū (伊勢大神宮?) est un sanctuaire shintoïste dédié à la déesse Amaterasu-ōmikami, construit dans la ville d'Ise (préfecture de Mie) au Japon.

Une partie du naikū

Connu officiellement sous le nom de Jingū, Ise-jingū est en réalité un ensemble complexe composé de plus d'une centaine de petits temples, divisés en deux grandes parties :

  • Le gekū (外宮), sanctuaire « extérieur », est situé dans la ville de Yamada et dédié au dieu Toyouke no ōmikami ;
  • Le naikū (内宮), sanctuaire « intérieur », est situé dans la ville de Uji (différente de Uji) et dédié à Amaterasu-ōmikami. Les deux sanctuaires sont séparés de 6 km.

D'après la chronologie officielle, les sanctuaires ont été construits aux alentour de l'an -4, mais il est probable que la plupart ait été construits des siècles plus tard, plutôt vers 690

Ils sont mentionnés dans les annales du Kojiki et du Nihonshoki (datant, respectivement, de 712 et 720). Les anciens sanctuaires sont en ruines et les nouveaux sont reconstruits à leur image tous les 20 ans - les bâtiments actuels, qui datent de 1993, sont les 61e à avoir été construits, ils seront remplacés en 2013.

Le sanctuaire betsugū

Réputé pour avoir abrité le miroir sacré de l'Empereur du Japon, le sanctuaire est probablement l'un des lieux les plus sacrés du shintoïsme. L'accès aux lieux est règlementé, le public ne peut visiter qu'une partie des sanctuaires.

Une partie du keikoin

Le sanctuaire d'Ise est un élément du patrimoine national du Japon, et depuis 2004 du patrimoine mondial de l'UNESCO, comme l'ensemble des sites sacrés et chemins de pèlerinage dans les monts Kii.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens externes

  • Portail du Japon Portail du Japon

Ce document provient de « Ise-jing%C5%AB ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ise-jingu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ise-Jingû — Ise jingū Le sanctuaire d Ise, nommé en japonais Ise jingū (伊勢神宮, Ise jingū?) ou Ise Daijingū (伊勢大神宮, Ise Daijingū …   Wikipédia en Français

  • Ise-jingû — Ise jingū Le sanctuaire d Ise, nommé en japonais Ise jingū (伊勢神宮, Ise jingū?) ou Ise Daijingū (伊勢大神宮, Ise Daijingū …   Wikipédia en Français

  • Ise-jingu — Der Ise jingū (jap. 伊勢神宮; auch Ise Daijingū (伊勢大神宮); etwa: (Groß)schrein(e) von Ise; offizieller Name eigentlich bloß Jingū) ist ein Shintō Schrein und gilt im Schrein Shintō als das höchste Heiligtum Japans. Er befindet sich in der Stadt Ise in… …   Deutsch Wikipedia

  • Ise-jingū — Der Ise jingū (jap. 伊勢神宮; auch Ise Daijingū (伊勢大神宮); etwa: (Groß)schrein(e) von Ise; offizieller Name eigentlich bloß Jingū) ist ein Shintō Schrein und gilt im Schrein Shintō als das höchste Heiligtum Japans. Er befindet sich in der Stadt Ise in… …   Deutsch Wikipedia

  • Ise-jingū — 34°27′18″N 136°43′33″E / 34.455, 136.72583 Le sanctuaire d Ise, nommé en japonais Ise jingū …   Wikipédia en Français

  • Ise Jingu —    or Ise no jingu, Ise Daijingu. The Ise Shrine or Grand Shrine of Ise in Mie prefecture south west of Nara by the Isuzu river. It comprises two shrine complexes; the Kotai Jingu or Naiku (Inner Shrine) of Amaterasu and the Toyouke Daijingu or… …   A Popular Dictionary of Shinto

  • Ise Shrine — ( Ise jingū 伊勢神宮) is a Shinto shrine dedicated to goddess Amaterasu Ōmikami, located in the city of Ise in Mie prefecture, Japan.Ise JingūOfficially known simply as Jingū or The Shrine , Ise Jingū is in fact a shrine complex composed of a large… …   Wikipedia

  • Ise (Mie) — Ise shi 伊勢市 Geographische Lage in Japan …   Deutsch Wikipedia

  • Jingū — may refer to: *Grand Shrine of Ise (Jingū, The Shrine) *Any Shinto shrine connected to the Imperial House of Japan, such as Meiji Shrine or Heian Shrine. *Jingu of Japan, Empress of Japan (c. AD 169 269) …   Wikipedia

  • Ise ko —     Ise group . A traditional local confraternity (ko) whose members, who are usually of the same age group, meet periodically for devotional or social gatherings and to save up money for the time honoured purpose of sending representatives to… …   A Popular Dictionary of Shinto

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”